TEST – Darkestville Castle : le point & click nostalgique

« Minus : Dis Cortex, tu veux faire quoi cette nuit?
Cortex : La même chose que chaque nuit, Minus : tenter de conquérir le monde! »

Darkestville Castle 

 

Développeur : Epic LLama
Éditeur : Buka Entertainment
Genre : Jeu d’aventure, point & click 
Support : PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch
Version pour le test : Xbox One X (version fournie par l’éditeur)
Date de sortie : 13 août 2020

Darkestville Castle est un jeu sorti le 21 septembre 2017 sur PC, pour le plus grand plaisir des joueurs consoles, il débarque sur Xbox One, PS4 et Nintendo Switch le 13 août prochain. Partons ensemble à sa découverte ! 

 

Histoire

Vous incarnez Cid un démon qui n’a que deux hobbies dans la vie, discuter avec monsieur Bouton, son ours en peluche et réfléchir à quel mauvais tour il va pouvoir jouer aux habitants de Darkestville. Mais à force d’enquiquiner le monde, Cid se fait des ennemis, Dan Teapot en fait partie et Dan est prêt à tout pour stopper les activités de Cid. C’est pour cela qu’il embauchât une bande de chasseurs de démons : les Frères  Romero. Suite à une malencontreuse méprise, les chasseurs de démons s’en prirent à Domingo le poisson de Cid et l’enfermèrent dans le coffre aux démons. Cid, bien décidé à récupérer son ami à nageoire, va tout mettre en oeuvre pour ouvrir le fameux coffre, et là c’est le drame ! Tous les démons du coffre s’échappent et sèment le chaos dans la ville. Il est de votre devoir de tout faire pour réparer vos bêtises !

Gameplay

Avec Darkestville Castle on retrouve les bons point & click qui ont fait mon enfance sur Atari (Le manoir de Mortevielle, Monkey Island). Pour avancer dans le jeu vous allez devoir combiner des objets et résoudre des énigmes. Ici vous avez plusieurs terrains de jeux à fouiller et refouiller afin de trouver la bonne combinaison pour continuer votre aventure. Un paquet de gens se trouveront sur votre route, il faudra bien évidemment leur parler pour trouver de nouveaux indices ou comprendre ce que vous allez devoir mettre en place pour réussir votre quête.

Le jeu a été bien pensé pour fonctionner sans encombres sur consoles. Des raccourcis vous faciliteront la vie, le Y pour ouvrir votre inventaire, les tranches RB et LB pour faire défiler vos objets sans avoir besoin d’ouvrir votre inventaire, ou encore la flèche du haut qui vous permet de mettre en surbrillance les objets dignes d’intérêt.

Si vous êtes aussi nulle que moi en énigme, vous allez tourner et retourner et encore re-retourner dans les différentes zones sans jamais rien trouver, jusqu’à ce qu’un éclair de génie vous traverse et hop, énigme résolue ! Et là vous vous dites que « c’était tout con en faite, pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? »

Pour ce qui est de la durée de vie du jeu, ici vous pouvez compter une petite dizaine d’heures de cramage de neurones, mais si comme moi vous êtes mauvais, comptez plus large.

Ambiance visuelle et sonore

Darkestville Castle est un  jeu est en 2D avec des décors plus ou moins statiques, comme les point & click d’antan. Comme je le disais plus haut, il y a de multiples lieux à visiter, chacun d’eux a son ambiance sonore propre. Même si vous n’allez pas courir pour acheter la bande-son, elle passe plutôt bien, le fait d’en avoir une propre à chaque lieu évite de se lasser trop rapidement de la trame sonore. Les scénaristes n’ont pas été avares sur l’humour, il y a toujours une petite blagounette qui sort d’une conversation. Les réflexions de Cid sont bien pensées, légères et vous feront sourire plus d’une fois.

Darkestville Castle

En résumé, Darkestville Castle est un point & click fort sympathique, visuellement plaisant, bien adapté aux consoles de salon et à l’humour bien décalé. Bref, vous devriez passer un bon moment avec Cid et tous les habitants de Darkestville. 

 

N’hésitez pas à nous donner vos impressions sur le jeu si vous l’avez, en commentaires sous l’article ou via nos réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramTwitchYoutube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

0 0 voter
Évaluation de l'article

Points forts

  • Bonne adaptation sur console
  • Un humour rafraîchissant
  • Un style de jeu trop laissé pour compte

Points faibles

  • Rejouablitité limitée
  • Certaines énigmes un peu trop farfelues
8

Great

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

Lorem amet, in justo Phasellus velit, eget luctus ante.