TEST – Marvel’s Iron Man VR, la tête dans les nuages

Après Spider Man, c’est au tour d’Iron Man d’avoir son propre jeu exclusif à la console de Sony et cette fois-ci, on embarque dans une aventure en VR pour plus d’immersion.

Développeur : Camouflaj
Editeur : Sony Interactive Entertainment
Genre : Jeu de tir

Support : PS4 via PSVR
Date de sortie : 3 juillet 2020

Test réalisé avec une version PS4 fournie par l’éditeur

Avec les films du Marvel Cinematic Universe, il n’est plus vraiment nécessaire de présenter Tony Stark, alias Iron Man, membre fondateur des Avengers. Et en voyant Tony voler dans son armure dans les différents films de la sage, qui ne s’est jamais dit « j’aimerai tellement être à sa place ». C’est sans doute cette idée qui a poussé le studio Camouflaj à développer ce nouveau titre disponible exclusivement sur PlayStation VR, permettant d’endosser le rôle d’Iron Man dans une aventure inédite.

Mais ce titre VR vaut-il le coup ? L’immersion et l’histoire sont-ils au rendez-vous ? Réponse dans ce test.

Je suis Iron Man

Très rapidement, le jeu nous laisse prendre le contrôle de la fameuse armure d’Iron Man et nous laisse profiter des déplacements libres qu’elle nous offre. Dans un premier temps, il faut bien sûr s’habituer aux déplacements, mais cela se fait très rapidement, même plus rapidement que des titres VR qui proposent des déplacements libres comme Skyrim VR par exemple. Pour ma part, le motion sickness est quasiment inexistant et on a vraiment l’impression d’être dans l’armure. Pour les déplacements, il faut déplacer les bras comme le fait Iron Man dans les films : presser la gâchette et poser les mains à plat permet de se déplacer vers le haut, les mettre derrière nous permet d’avancer. Les contrôles sont extrêmement intuitifs et les déplacements offrent une totale liberté, nous laissant la possibilité d’aller dans les nuages, tant que nous restons dans la zone de la mission bien entendu. Les déplacements sont juste parfaits pour l’immersion et on prend rapidement le contrôle de l’armure, cependant il faut noter que sous le coup de l’action, on peut parfois perdre un peu les pédales et il faudra tout de même un petit temps d’adaptation pour atteindre le niveau d’un membre des Avengers.

Mais si on évoque le gameplay, il faut aussi évoquer les mécaniques de jeu de tir. Au cours de notre aventure, il faudra bien entendu sortir l’artillerie lourde et de ce côté-là, Tony est bien équipé. On dispose bien sûr des propulseurs, permettant de tirer des lasers sur nos ennemis pour les détruire, mais il est aussi possible de les frapper à coup de poings pour du combat au corps à corps. Le jeu nous propose aussi diverses améliorations, nous offrant multiples bonus et une arme secondaire, comme des missiles guidés ou un canon auto qu’il nous est possible de déverrouiller grâce à des points récupérés au cours de nos missions. Cependant, il faut noter un petit point noir, c’est l’activation des armes secondaires, qui se fait en bougeant les manettes. Si ce choix peut s’avérer bon pour l’immersion, il faut noter que dans la pratique, cela pose problème et il nous arrive souvent de changer de mode de tir lors de nos déplacements, ce qui désoriente un peu quand on veut tirer sur nos ennemis. Malgré ce petit souci, les combats sont toujours un grand moment épique, nous poussant à tirer sur tout ce qui bouge en esquivant les attaques de nos ennemis et une fois le système de déplacement maîtrisé, on prend vraiment plaisir à parcourir les cieux et à tout détruire.

L’enfer c’est soi-même

Pour ce qui est de l’histoire du titre, on se retrouve avec un scénario plutôt intéressant, même si celui-ci n’est pas non plus totalement novateur. Au début de l’histoire, Tony Stark annonce qu’il va arrêter la production d’armes de son entreprise une bonne fois pour toute. Accompagné de Pepper Potts, celui-ci fait donc ses adieux à son passé et embrasse pleinement son rôle de super héros en tant qu’Iron Man. Cependant, quelques années plus tard, un terroriste surgit pour venger les personnes mortes sous le coup des armes Stark, obligeant Tony à affronter la menace de face, accompagné d’une ancienne intelligence artificielle du nom de Gunsmith que Tony a arrêté au moment de l’arrêt de la production d’armes de Stark Industries et de Friday, une autre intelligence artificielle. Nous voici donc parti pour affronter le passé de Tony Stark dans cette histoire, qui est très plaisante à suivre, avec beaucoup de petits détails ça et là, permettant aux amateurs de Comics de chercher les easter eggs, comme une mention à l’alcoolisme de Tony.

Cependant, comme toute bonne histoire de super héros, il est toujours intéressant de suivre l’aventure de l’alter égo d’Iron Man. Il nous sera donc possible, par moment, d’endosser la tenue de Tony Stark, le milliardaire philanthrope, le jeu nous laissant parfois l’occasion de faire des petits choix, ce qui est toujours sympathique. Dans tous les cas, le jeu nous laisse une liberté plus restreinte qu’avec l’armure, puisque nous ne pouvons nous déplacer que sur des zones prédéterminées, ce qui est tout à fait normal étant donné les limitations de la réalité virtuelle et surtout parce que cela aurait pu conduire à des problèmes de motion sickness. Cependant, ces phases se révèlent toutes aussi intéressantes que les phases en armures, nous permettant d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du jeu.

Plus que trois fois mille

Comme tous les jeux VR, il ne faut pas s’attendre à des graphismes de haute volée et Marvel’s Iron Man VR ne déroge malheureusement pas à la règle, avec des environnements assez vides et des personnages plus proches du début de l’ère de la PS3. On est habitué à des graphismes un peu en dessous dans le cas de la VR, mais il est à noter que même des graphismes moins beaux n’ont pas réussi à réduire les nombreux temps de chargement qui parsèment le jeu et que l’on peut avoir plusieurs fois au cours d’une même mission pour peu que nous changeons de carte au cours de celle-ci. Pour ce qui est de la bande-son, c’est de très bonne facture, avec des musiques héroïques qui accompagnent bien l’action, mais aussi des bruitages très bien réalisés, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo de gameplay ci-dessous, qui vous dévoile la première mission du jeu.

Pour ce qui est de la durée de vie du titre, il faut compter huit à dix heures en ligne droite pour terminer les douze chapitres qui parsèment l’aventure. Cependant, il est à noter qu’il est toujours possible de rejouer des missions pour améliorer son score et récupérer plus de points, nous permettant de débloquer de nouvelles améliorations. Il est aussi possible d’avoir accès à des missions secondaires, nous permettant de retourner sur des cartes déjà visitées et de rallonger un peu la durée de vie, qui peut aussi être augmentée par l’accomplissement de certains défis, permettant de débloquer de nouvelles armures, pour le plus grand plaisir des adeptes du 100% ou simplement pour ceux qui prennent plaisir à parcourir les cieux dans l’armure d’Iron Man.

Vidéo de gameplay :

 

Marvel’s Iron Man VR est sans conteste un excellent jeu VR, qui fait la part belle à l’immersion. Les sensations de vol sont grisantes et on est vraiment heureux de se dire que le motion sickness est moins important que dans d’autres titres, malgré des déplacements libres dans tous les sens. Mélangé avec des déplacements plus conventionnels par téléportation en dehors de l’armure, cela donne un excellent cocktail, accompagné d’un scénario sympathique à suivre, qui vise autant à explorer les cieux que la psyché de Tony Stark, comme dans les meilleurs histoires de super héros.

 

0 0 vote
Article Rating

Points forts

  • Motion Sickness moins présent
  • Les sensations et l'immersion
  • L'histoire du jeu

Points faibles

  • Les nombreux temps de chargement
  • Quelques problèmes de maniabilité
8

Great

Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
amet, consectetur massa in felis commodo odio non porta. dapibus