TEST – (express) − Conan Exiles : Survis-moi si tu peux

CONAN EXILES

Développeur : Funcom
Éditeur : Funcom
Genre : Action
Support : PC, PlayStation 4, Xbox One
Version pour le test : PlayStation 4
Date de sortie : 08 mai 2018

 

Conan ExilesConan Exiles est un jeu d’action et de survie dans lequel vous évoluez dans l’univers de Conan le Barbare, créé par Robert E. Howard. Vous commencez votre aventure sans aucun équipement et c’est à vous de forger votre propre histoire en fabriquant armes et armures afin de construire de gigantesques forteresses. Et pourquoi même quelques villes.

Ambiance

L’univers de ce Conan Exiles est l’un des piliers du titre. En plus d’être cohérent avec l’univers du célèbre Barbare, le monde d’Hyboria est tout ce qu’il y a de plus immersif. En effet, un jeu de survie dans un monde si propice à la mort est un atout non négligeable. En plus, le terrain de jeu est effectivement gigantesque, et surtout très diversifié dans ses possibilités. Pour ce qui est de l’histoire de Conan Exiles, c’est avant tout au joueur de se la raconter, et même de se l’accaparer. Pour vous y aider, Funcom met à votre disposition un contexte, mais quel contexte !   Après avoir finement opté pour un personnage, que vous aurez fabriqué de toutes pièces, que ce soit du côté physique (y compris l’apparence des attributs les plus intimes, si vous avez fait le choix de les représenter à l’écran) jusqu’à l’appartenance religieuse, cet avatar se retrouve en bien mauvaise posture. Crucifié au beau milieu du désert, pour des crimes qui posent l’ambiance (on vous en laisse la surprise), rien ne paraît être en capacité de nous sauver d’une mort certaine. Rien, sauf Conan le Cimmérien lui-même, qui nous décroche, puis nous laisse seul face à notre destin.

Conan Exiles

Si Funcom a voulu nous livrer quelques indices sur les tâches à réaliser afin de survivre, par le biais des missions du Périple, rien d’autre ne viendra réellement construire un quelconque scénario. Il faut insister sur ce point : si vous pensiez que l’univers  serait développé par des détails écrits ou démontrés par des cinématiques, l’expérience Conan Exiles comprendra quelques déceptions. Par contre, si vous n’êtes là que pour vos actes via le gameplay, alors l’aventure pourra s’avérer plus savoureuse qu’espérée. C’est d’ailleurs le prochain point que nous abordons.

Gameplay

Sachez que le jeu est jouable en solo, mais il n’est véritablement agréable qu’en compagnie d’autres joueurs. Tout d’abord en raison de son genre : la survie est un plat qui se partage. Mais aussi car la difficulté connaît des pics assez terribles, du moins pour qui a envie d’aller un peu plus loin dans l’expérience du genre.

Le second pilier de Conan Exiles n’est autre que thème central : le craft. Si votre truc, c’est la cueillette, le minage et même la collecte d’élément rarissimes au prix de recherches homériques, alors vous serez en bonne compagnie.   Chaque buisson, chaque arbre, chaque rocher va vite devenir un point d’intérêt pour vos yeux intéressés. Vous connaissez le principe : telle brindille et tel morceau de pierre permettent d’acquérir d’une hache, laquelle découpera du bois pour mieux s’atteler à d’autres outils, armes ou éléments d’habitation. Classique certes, mais plutôt efficace.

 

Fun

C’est sur la longueur que Conan Exiles a un peu plus de mal à convaincre. Alors que les débuts sont agréables, violents mais tout de même un peu redondants, les choses se gâtent quand on cherche à se forger des équipements de qualité optimale. Là, il faudra être obligatoirement accompagné d’une équipe. Et bien que Conan Exiles possède des qualités, on ne peut pas dire qu’il soit démuni de défaut.

Avec les chutes de framerates, les bugs d’affichage, de pathfinding, et autres désagréments qu’un titre de cet ampleur ne peut certes pas écarter, on déplore véritablement la taille et le nombre des serveurs. Peux nombreux, sachez qu’en plus, vous ne pourrez pas, au total, figurer à plus de quarante sur un de ceux-ci. Autant vous dire qu’en heure pleine, il est difficile de rejoindre sa partie en cours. Au point que nous avons dû reprendre notre progression en ligne du début, et ce plusieurs fois.

Bien que le titre brille par son arbre de crafting, on ne peut pas dire que les combats sont très glorieux. On se retrouve à tournoyer autour de la moindre menace, en enchainant les roulades tout en espérant qu’elles nous apportent la protection nécessaire. C’est un peu juste, surtout que l’univers aurait pu se bonifier avec des joutes plus nerveuses.

 

Conan Exiles suit donc le destin de la plupart des jeux de survie/craft, à tendance online. Si les qualités sont quand même présentes, consolidés par de bonnes bases qui justifient la note actuelle, on sent bien que le titre va évoluer au fil des mises à jour. Alors certes, si vous voulez attendre que tout soit bien fignolé dans les moindre recoins, il va falloir attendre. Mais au cas où vous êtes en recherche d’un soft qui gâtera vos talents de crafteur, avec comme enrobage l’univers solide du Cimmérien, alors il se peut que l’aventure vous soit plaisante.

 

Points forts

  • Une immersion dans l'univers de Conan réussie...
  • ... avec un monde cohérent et superbe
  • La fierté de réussir dans ce monde hostile
  • Une possibilité de crafter impressionnante
  • Des mécaniques très bien pensées

Points faibles

  • Trop souvent injouable en ligne
  • Trop de bugs rencontrés
  • Manque de tutoriel pour les novices du genre
  • Abscence de scénario
  • Pas de déplacements rapides
6

Fair

Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule.En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

diam et, ultricies ut Phasellus pulvinar sed nec ut dolor.