TEST – Secret of Mana : Un jeu mythique mal respecté ?

Initialement sorti en 1994 sur la mythique Super Nintendo, Secret of Mana revient dans une version 3D très attendu par les fans de la série. Un retour aux sources qui doit donner le sourire à pas mal de monde ! Cependant, à l'heure ou les remakes sont légions sur nos consoles, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Qu'en est-il de ce dernier ?

Support de test : testé à partir d’une version PlayStation 4 fournie par l’éditeur.
Editeur : Square Enix
Développeur : Square Enix

Secret of manaSi vous vous qualifiez du titre de « gamer », vous devez sans aucun doute connaître la mythique console de Nintendo, sobrement intitulé Super NES. Et si au delà de ça, vous êtes amateur d’Action RPG, alors Secret of Mana doit vous évoquer pas mal de souvenirs. C’est un peu comme l’odeur des gâteaux de mamie ! On ne se souvient que trop peu du goût, mais c’était un régal. Il est toujours extrêmement compliqué de juger un remaster quand le titre originale est un chef-d’œuvre ultime. Concernant cet opus, le changement principal est bien entendu son passage à la 3D. Malheureusement, c’est une déception et l’on en vient à regretter la bonne vieille 2D de l’époque. Square Enix a semble-t’il fait un choix artistique volontaire, soit par manque de temps, soit par manque de budget, et le résultat est décevant. C’est un constat, la 3D est à cent lieux de ce que l’on peut voir de nos jours et le choix des couleurs est réellement discutable. De plus, l’arrangement musicale est en dessous des musiques originales… Raté.

Secret of manaManette en main, le constat est également douloureux. Si à l’époque, le gameplay était lent lorsqu’il fallait sélectionner ses armes, utiliser des potions, ou encore changer de personnage, cela ne doit théoriquement plus être un obstacle de nos jours. Et pourtant, les développeurs ont fait le choix de limiter l’utilisation des touches. La plupart d’entre-elles ne nous servent à rien et le déplacement dans les menus est lent à mourir. Comment voir si un jeu est accessible et compréhensible ? Il suffit de donner la manette à une personne qui ne connaît pas le jeu et voir ce qu’il se passe. A ce petit jeu, on comprend que la prise en main et la compréhension des menus ne sont pas exceptionnelles. La faute à une ergonomie discutable. Côté dialogues, les personnages ont été doublés en japonais et en anglais. Et les émotions qui transparaissent sont à la hauteur des expressions faciales de votre héros : limitées. Clairement, l’impression qui ressort principalement de Secret of Mana est qu’il a 10 ans de retard pour son passage à la 3D. Square Enix n’est pourtant pas du genre à faire les choses à moitié, mais ici, c’est un échec. Surtout lorsque l’on connaît le niveau d’exigence de Square.

Secret of manaUn rendez-vous manqué

Dès le lancement du jeu, on remarque que les plans sont trait pour trait les mêmes que dans la version originale. La frustration commence à la création de votre groupe. En effet, l’IA doit normalement vous suivre pour vous épauler pendant les combats. Mais il va vous falloir vous armer de patience car la plupart des PNJ vous accompagnant se coincent régulièrement dans le décors. A vous de retourner en arrière pour les « récupérer » et leur permettre de vous rejoindre. C’est ennuyeux au début et franchement fatiguant au fil de l’aventure.

Secret of manaCependant, Secret of Mana est toujours le jeu sympathique qu’il était, malgré ces quelques défauts. Peut-être parce qu’il fait partie du panthéon des jeux d’hier, mais les gamers des 90’s auront certainement le sourire manette en main. On se retrouve, comme avant, à attendre la jauge de concentration pour permettre à votre personnage de frapper ses ennemis à pleine puissance. Ou à rager lorsque l’on se rend compte que l’on s’est trompé d’arme pour le boss qui vient de vous massacrer en deux minutes. Tout cela participe à l’ensemble, dans le bon comme le mauvais sens du terme. Niveau difficulté, cet opus semble beaucoup plus simple et abordable que la version originale. C’est en tout cas l’impression générale concernant les boss présents dans le jeu. S’agit t’il d’un vieux souvenir trompeur que de dire que la version Super NES était plus compliquée ? Peut-être. La nostalgie aime parfois nous tromper, mais Secret of Mana restera un grand du jeu vidéo, d’hier et d’aujourd’hui.

Square Enix nous propose une version remastérisée de Secret of Mana sans panache. Les développeurs ont voulu respecter l’œuvre originale, certes, mais ont oublié que les joueurs d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’à l’époque. Le travail graphique est décevant par rapport à ce qu’il aurait été possible de faire. On se retrouve avec un jeu coloré proche d’un titre 3DS/Mobile qui nous ferait presque regretter le version 2D d’antan. Manette en main, le constat est flagrant, nous sommes devant un titre au gameplay dépassé. Heureusement, la nostalgie passera par là et vous donnera le sourire, car oui, Secret of Mana est un grand jeu qui aurait mérité un meilleur traitement de la part de Square. Ce choix volontaire risquera de freiner les plus jeunes. En ce qui concerne les trentenaires, ce remaster peut vous permettre de retrouver les sensations de l’époque. Et le plaisir sera évidemment de la partie. On vous conseille évidemment de tenter l’aventure, et qui sait, vous vous en souviendrez peut-être encore dans 25 ans !

Points forts

  • La nostalgie
  • Le scénario
  • Le choix des doublages japonais/anglais
  • L'ambiance
  • Les sauvegardes automatiques

Points faibles

  • Les graphismes
  • Le nouvel arrangement de la bande-son
  • Le doublage anglais sans émotion
  • Le gameplay archaïque
  • La prise en main
5

Average

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

ante. at Praesent dictum ut consequat. ipsum ut