TEST – Asseto Corsa Competizione : Simulateur ou simulation ?

Courant 2016 débarquait Assetto Corsa, une simulation de course automobile exigeante, créée pour les joueurs cherchant un véritable défi sur les pistes du monde entier. Les Italiens de Kunos Simulazione reviennent sur le devant de la scène avec Assetto Corsa Competizione, une suite qui se veut encore plus pointue.

Développeur : Kunos Simulazioni
Éditeur : 505 Games
Genre : Simulation / Course
Prix : 44.99 €
Version pour le test : PC Steam
Date de sortie : 29 mai 2019

Disponible en early access depuis quelques temps, Assetto Corsa Competizione débarque enfin dans sa version définitive. Jusqu’à maintenant limité en matière de contenu, les joueurs peuvent désormais s’essayer à un mode carrière, ainsi qu’un nombre plus important de circuits. Prometteur durant son early access, ACC est-il encore plus clinquant maintenant qu’il est officiellement sur le marché ?

Assetto Corsa Competizione ou la simulation comme étendard

Assetto Corsa : Competizione dispose d’une licence officielle : la Blancpain GT Series. Comme son nom le laisse penser, vous prendrez part à la compétition à bord de GT3. Ce nouvel opus propose donc moins de variété de voitures que son aîné, cela en raison de sa licence officielle. Cependant, un travail plus soigné semble avoir été effectué par l’équipe de développement pour rendre l’impression de conduite encore plus importante que par le passé. La physique et les sons semblent encore plus réalistes et c’est une vraie prouesse technique quand on se souvient du niveau d’Assetto Corsa premier du nom.

Assetto Corsa CompetizioneLa Blancpain GT Series impose également de s’en tenir à ce que le championnat propose, c’est-à-dire, un nombre limité de circuits (10 au total), tous plus ou moins connus par les amateurs de course automobile. Au programme : Monza, Brands Hatch, Silverstone, le circuit Paul Ricard, Misano, Monza, Spa, Zandvoort, Nurburgring, l’Hungaroring et enfin Barcelone. Vous l’aurez compris, si vous avez déjà fait le tour des simulations de course, vous n’allez pas être dépaysé.

Et pour ceux qui se demandent si le titre est modable, la réponse est malheureusement non. Là ou Assetto Corsa premier du nom a pu se développer par le biais de sa communauté, Assetto Corsa : Competizione n’offre pas cette alternative. C’est moins intéressant qu’Asseto Corsa de ce point du vue. Il faut espérer que le gameplay rattrape ce manque de contenu. Le petit plus de ce nouvel opus est l’implantation de la météo. Plutôt satisfaisant lorsque l’on doit se mesurer à la pluie, en plus de devoir gérer vos adversaires à l’attitude musclée.

Un titre graphiquement réaliste

Assetto Corsa : Competizione est visuellement très beau, pour peu que votre configuration de votre ordinateur vous le permette. Les véhicules sont modélisés à la perfection. On remarque assez rapidement que les développeurs ont voulu rendre une copie parfaite. Nous imaginons qu’ils ont eu plus de temps pour travailler sur les textures vu le peu de véhicules et circuits proposés. On se retrouve devant un titre ultra réaliste, donc par conséquent, les couleurs sont relativement tristounettes. Tout les titres qui souhaitent mettre le réalisme au centre des débats sont au final souvent un peu morne, mais c’est probablement un choix assumé des développeurs.

Concernant les marques présentes dans le titre, il vous sera possible de vous placer au volant d’une Aston Martin Vantage AMR GT3, d’une Audi R8 LMS GT3, d’une Bentley Continental GT3, d’une BMW M6 GT3, d’une Ferrari 488 GT3, d’une Honda NSX GT3, d’une Lamborghini Huracan GT3, d’une Lexus RC F GT3, d’une Mercedes-AMG GT3 et enfin d’une Porsche 911 GT3 R. De quoi satisfaire tous les amateurs de grosse voiture bien violente. Elles sont toutes superbement modélisées, mais il arrive parfois que des bugs d’ombres apparaissent. Cela n’est pas pour autant dérangeant pendant votre course.

Assetto Corsa CompetizioneSimulation oblige, on vous conseille vivement de vous munir d’un volant pour pouvoir profiter pleinement des sensations de course. Ces dernières sont incroyables et les bruitages sont exceptionnels. Mettez un casque lorsque vous vous changez en pilote du dimanche et vous allez subitement vous imaginer sur la piste tellement les sensations sont impressionnantes. Cet aspect participe grandement à l’impression de réalisme. Les bruitages de l’intérieur de votre véhicule vous donnent l’impression de ressentir les petites touches avec vos adversaires. En clair, les développeurs ont mis le paquet sur cet aspect ! Pour les joueurs voulant jouer à la manette, il va falloir utiliser l’ensemble de vos skills si vous souhaitez rivaliser avec les pilotes utilisant des volants. Mais ce sera compliqué tant Assetto Corsa : Competizione semble avoir été développé pour les utilisateurs de volant.

Assetto Corsa Competizione Une physique aux petits oignons

Assetto Corsa : Competizione nous propose une expérience de conduite excellente. On est plus près d’un simulateur de course que d’un jeu de simulation. Les développeurs ont mis la barre haute pour proposer à tous les pilotes en herbe une sensation réaliste de course. Il vous faudra tester l’ensemble des véhicules pour sélectionner celui qui vous convient le mieux. En effet, les véhicules ne réagissent pas de la même manière, comme dans la réalité et vous allez devoir apprendre à dompter les chevaux sous le capot. Vous préférez la vitesse ou la prise au sol ? A vous de voir.

Il vous sera possible de choisir la voiture adéquate à votre conduite, tout en testant les différents réglages que le titre vous propose. C’est aussi comme cela que vous pouvez être plus rapide que vos adversaires. Les choses se compliquent lorsque l’on évoque la gestion des pneus. Il vous faudra les chauffer à la bonne température et tenter de trouver le bon compromis pour les maintenir à température. C’est difficile, cela vous fera parfois aller dans le bac à sable, mais cet aspect représente un vrai défi pour les pilotes.

Un mode carrière décevant

Le mode carrière était attendu de pied ferme par les joueurs. En effet, Assetto Corsa proposait de simples défis à réaliser, quand Competizione propose une véritable campagne de jeu. Pour vous présenter cette dernière, Mirko Bortolotti vous explique les bases du championnat. Il s’agit d’un des pilotes officiels de Lamborghini et ce dernier insiste sur les points importants à suivre durant une course. La vidéo de lancement est franchement prometteuse, mais on est rapidement refroidi par ce que le titre propose réellement. La campagne se résume à une suite d’essai libre/course, sans rien de plus.

C’est vraiment dommage quand on sait qu’une licence officielle est utilisée. Les développeurs auraient pu proposer quelque chose d’énorme, mais se sont contentés de faire le strict minimum. Vous n’aurez aucune expérience à gagner et redistribuer dans le développement de votre voiture. Pas de contrat à aller chercher ou de recherche et développement comme on peut le voir dans la plupart des campagnes de jeu de course. On vous conseillera d’aller y faire un tour pour tester rapidement, mais vous allez probablement vous tourner sur le championnat qui est beaucoup plus intéressant.

Assetto Corsa Competizione Le multijoueur, véritable intérêt du jeu

Assetto Corsa : Competizione propose un mode multijoueur parfois peu stable. En effet, sur une vingtaine de courses, on déplore trois plantages et quelques freezes par moment. Cependant, ce mode est l’intérêt principal du jeu. Les développeurs ont intégré un système de classement de votre niveau de jeu. Cela prend en compte plusieurs aspects de votre conduite : votre régularité tout au long des tours, le contrôle de votre véhicule (principalement à l’accélération), la propreté de vos lignes dans les virages, etc. A terme, on imagine que le mode multijoueur sera la pierre angulaire d’Assetto Corsa : Competizione. En espérant que les développeurs apportent plus de contenu à l’avenir.

Assetto Corsa Competizione

Assetto Corsa : Competizione est à la hauteur de son aîné en matière de gameplay, cependant il est bien en dessous niveau contenu. La faute à une licence officielle qui limite le nombre de véhicules et de circuits. Pour ces derniers, ils sont au nombre de 10, tous fidèles à ce que propose la Blancpain GT Series et sont tous plus ou moins connus de la plupart des amateurs de jeu de course. Le mode en ligne manque encore de stabilité pour l’instant, mais les développeurs travaillent dessus pour rendre l’expérience acceptable. Niveau sensation de conduite et ambiance en course, on est clairement devant un titre excellent que tous les fous de circuit se doivent de posséder. Le mode carrière étant en-dessous des attentes (trop limité), on vous conseillera vivement le multijoueur qui semble être l’atout principal du jeu. Si conduire contre d’autres joueurs ne vous intéresse pas, n’y allez pas. Pour les autres qui apprécient la concurrence solide et les dépassements musclés, Asseto Corsa : Competizione est tout à vous !

Points forts

  • Le gameplay
  • Des sensations en course incroyables
  • La bande-son immersive

Points faibles

  • Le mode carrière décevant
  • Manque de circuits/véhicules
  • Le multi pas encore stable
7

Good

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

consequat. at ipsum suscipit vulputate, id sem, sit