TEST – Astérix et Obélix XXL 2 : un remaster à Las Vegum

Astérix et Obélix XXL 2 revient en fin d’année pour un remaster qui fera de l’œil à tous les fans des Gaulois. À raison ?

TEST – Astérix et Obélix XXL 2

Développeur : OSome Studios
Éditeur : Microids
Genre : Action
Date de sortie initiale : 29 novembre 2018
Support : Nintendo Switch, PS4, Xbox One, PC
Version pour le test : PS4 fournie par l’éditeur

 

Avant de livrer Astérix et Obélix XXL 3 l’année prochaine, Microids et OSome Studios ont tenu à préparer le terrain avec le remaster de Astérix et Obélix XXL 2. Plus qu’une simple refonte graphique, les développeurs ont tenu à bonifier l’expérience de jeu. Ne cachons pas que le timing était parfait pour la sortie d’un jeu vidéo puisqu’un nouveau film Astérix arrive au cinéma cette semaine avec Le Secret de La Potion Magique. Opération marketing oblige donc… mais tant que cela aboutit à un projet abouti, pourquoi s’en plaindre ? Serait-ce le cas ici ? Apportons quelques éléments de réponse dans notre test.

Un voyage des plus épix

Dans Astérix et Obélix XXL 2, Panoramix a disparu et semble être même passé dans le camp des Romains. Pire, il a vendu ses confrères druides sous les yeux attentifs d’un espion qui renseignera nos héros gaulois. C’est alors que les deux irréductibles, Astérix et Obélix, lanceront leur périple pour Las Vegum mais avant d’y parvenir, ils auront quelques escales à faire. Nous découvrirons donc avec eux des lieux tels que Venicia, Louxor et trois autres que nous éviterons de partager ici.

Parlons plutôt que ce qui définit le monde concocté il y a 13 ans maintenant. En matière de game design, il y a de la qualité et il faut garder le cap si on veut se sortir des niveaux concoctés ici. De nos jours, cela reste classique mais cela n’empêche pas sa complexité de s’exprimer. Heureusement, on nous l’explique dès le premier niveau dans ses phases de tutoriel. Il faudra trouver les bonnes portes, les interrupteurs et être attentif aux éléments distillés ici et là. C’est clairement répétitif mais le rythme est plutôt bon, donc on se laisse entraîner.

Par ailleurs, il faut noter que parmi les nouveautés de ce remaster, on retrouve l’implémentation de collectibles. Ici, ce sont des cartes postales qui sont disséminées aux quatre coins des niveaux. Vous pourrez aussi retrouver des boutiques sur chariot où sont disponibles des figurines contre quelques casques, à savoir si vous souhaitez finir Astérix et Obélix XXL 2 à 100%.

Un combat des plus classix

Dans ses mécaniques, on ne change pas la donne. Microids et OSome Studios ne sont pas là pour bousculer le gameplay mais plus pour profiter de l’élan lancé par le film au cinéma pour préparer le terrain en marge de la sortie d’Astérix et Obélix XXL 3 en 2019. De ce fait, les mécaniques semblent quelques peu datées. On saute, on tape, on saute et on tape. Lorsque l’on veut apporter un peu de fun, on attrape et on prend un romain pour taper sur un autre. On dispose de quelques combos mais on réalise à peu près les mêmes mouvements à chaque bagarre. Certains adversaires demandent d’être sonnés, d’autres d’être mis au sol mais dans l’ensemble, on tourne en rond. Néanmoins, pour un fan d’Astérix, cela reste plaisant d’incarner les héros de sa jeunesse et de taper sur tout ce qui bouge.

On aurait apprécié quelques différences dans le pattern entre Astérix et Obélix mais bon, il n’en existe pas non plus dans les films animés et la BD. Cela se tape simplement dessus. Après, nous n’aurions pas dit non non plus à des techniques spéciales, Obélix aurait pu utiliser son menhir ou Idéfix mais il n’en est rien. Mieux encore, sur de nombreuses séquences, le jeu se prêterait à la coopération mais aucune trace de celle-ci, ce qui représente une réelle déception lorsque l’on lance le jeu.

Dans le gameplay, Astérix et Obélix XXL 2 accueille de légères nouveautés avec le remaster. Il est en effet possible d’acheter de nouvelles compétences en boutique avec le Garde-Manger et la Frappe Cosmique. Cela ne reste pas fulgurant mais il existe vraiment une part de fun dans le contrôle des héros, probablement dû à l’amour des irréductibles gaulois. Dommage que les boss se ressemblent au niveau des mécaniques et ne présentent rien d’épique mais ils bouclent chaque fois les niveaux du jeu.

Ce ne sont pas forcément les mécaniques qui redonneront envie de s’y replonger mais le principe d’enchaîner les baffes dans un ensemble de niveaux bien imaginés et dans une bonne ambiance.

astérix et obélix xxl 2 remaster Une ambiance des plus festix

Si vous souhaitez rester plus longtemps dans une zone et augmenter la dose de challenge, quelques défis sont au rendez-vous. En sonnant un gong, il vous sera proposé d’éclater un maximum de Romains dans le temps imparti. Une simple manière de se défouler et de gagner de la monnaie in-game, les casques romains. Pour les plus hargneux, vous pourrez doser le niveau de difficulté et le mettre au maximum, vous devriez passer plus de temps sur le jeu sauf si vous maîtrisez parfaitement les mécaniques.

Si le gameplay commence à dater, Astérix et Obélix XXL 2 réussit à nous séduire de par ses graphismes embellis. Il est beaucoup plus agréable de parcourir son monde. Le lissage lui a fait beaucoup de bien, que ce soit sur les décors, sur les PNJs ou son interface autrefois dégueulasse. Puis, l’ambiance est au rendez-vous, l’humour qui caractérise bien l’univers créé par Goscinny et Uderzo se retrouve dans les réparties et les situations, tout en gardant une petite touche originalité dans le jeu vidéo. On retrouve de multiples références, Sam Fichaure, l’équivalent masculin de Lara Croft ou des adversaires avec un corps de Rayman.

Les décors varient selon les lieux et on se plaît à trouver la Tour Eiffel et d’autres éléments plus modernes. La bande-son est parfois composée d’étrangetés mais elle accompagne généralement bien notre périple. Cela reste un titre sympathique à découvrir si vous n’avez pas découvert l’édition 2005 mais sans que ce soit le jeu de l’année non plus. Il plaira au fans d’Astérix qui ne souhaitent pas non plus se prendre la tête mais plutôt passer du temps à briser du Romain et d’autres…

Astérix et Obélix XXL 2 est revenu avec un remaster pas des plus généreux en nouveautés. Il faut dire que son contenu ajouté n’est souvent qu’optionnel et l’on se passera souvent de se lancer dans ses défis au profit de l’avancée dans les niveaux et de l’histoire. Celle-ci paraît simpliste mais elle laisse place à de la castagne comme on les aime et sans prise de tête. L’ambiance est à la fête et l’humour de l’univers Astérix est au rendez-vous. Le prix affiché (50 euros sur consoles) paraît un peu élevé au vu du peu de nouveautés proposées mais on passe un bon moment malgré tout.

Points forts

  • Des graphismes tape à l'oeil
  • Un humour indémodable
  • L'ambiance au rendez-vous
  • Taper du Romain

Points faibles

  • Encore des problèmes de caméra
  • La coop aurait été appréciable
  • Onéreux pour le peu de nouveautés proposées
7

Good

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

ante. nunc Aenean odio Curabitur massa