TEST – Astroneer, un petit tour dans l’espace ?

Astroneer, c’est un peu le petit frère de No Man’s Sky, avec un univers beaucoup plus coloré et plus enfantin, enfin en apparence seulement.

Développeur et éditeur : System Era Softworks
Genre : Monde ouvert, bac à sable
Support : PC, PlayStation 4, Xbox One
Support de test : Playstation 4
Date de sortie : 6 février 2019 sur PC, 15 novembre 2019 sur PS4 et Xbox One
Prix : 20€ sur Steam, 29,99€ sur consoles

Astroneer 1

Découvrez l’espace grâce à Astroneer et vous ne le regretterez pas. En voyant son petit monde coloré on s’attendrait presque à un jeu pour enfant mais il n’en est pas le cas. D’apparence facile, la difficulté va apparaître quand vous vous rendrez compte qu’il va vous falloir gérer votre oxygène grâce à des rallonges qu’il faudra planter tout au long de votre trajet.

Enfile ta tenue et deviens cosmonaute

Si vous cherchez un but au jeu, vous allez être déçu. Le maître mot est : baladez-vous. Un peu comme dans une partie de Minecraft, chacun à son but personnalisé : construire, se promener pour récolter des ressources, ou juste faire du repérage, vous êtes libres de votre partie, aucun monstre ne sera là pour vous tuer et il n’y aura pas non plus de limite de temps pour réaliser des objectifs. Ne craignez donc pas la mort, si cela vous arrive, votre matériel restera là où vous êtes morts, et profitez d’une expérience de jeu assez nouvelle, qui sera toutefois moins décevante que l’expérience No Man’s Sky. Enfin, tout dépend…

Astroneer 2

Toutefois le jeu ne vous fera aucun cadeau : un tutoriel rapide et vous voilà parti pour explorer différents mondes au fur et à mesure de votre périple. Vous êtes donc seul, perdu dans l’espace… Mais à mesure que vous avancez dans le jeu, vous en ressortirez grandi en réalisant les objectifs que vous vous fixez, et vous ne verrez pas le temps passer. Personnellement mon premier but était d’explorer la planète sans me retrouver coincée et c’était déjà un sacré défi quand on voit les cavernes sans fond. Avec sa mécanique de gameplay assez complexe, même une petite mission devient un grand pas pour l’humanité. Enfin, dans votre tête seulement.

Vers l’infini et au-delà ! Enfin, si vous arrivez à décoller…

Comme dit précédemment, le tutoriel est assez rapide et j’ai trouvé qu’il n’était pas assez complet. Le tutoriel vous donne des petites missions à faire pour vous expliquer le jeu, problème : les touches sont très mal indiquées et le tutoriel n’est pas intuitif. Quant au multijoueur, je trouve qu’il a tendance à ruiner l’expérience de jeu, où vous êtes censés pouvoir vous débrouiller seul. Cependant jouer à trois, car oui c’est le maximum de ce que j’ai pu voir, vous permettra d’avancer plus vite dans vos tâches.

Astroneer 3

Quant à la musique, pensez à la désactiver, elle peut être rapidement rébarbative et est surtout inutile. Personnellement, elle m’a même collé un mal de crâne au bout d’une session de jeu d’à peine deux heures.

Pour conclure, Astroneer peut être un jeu assez sympathique si toutefois on veut passer plusieurs heures afin de prendre le réel contrôle du jeu. Complet et assez varié il sera capable de satisfaire les curieux. Néanmoins, il va falloir s’armer de patience, sauf si vous arrivez à trouver quelques amis afin d’avancer plus vite dans le jeu et rendre ainsi la chose un peu plus sympathique.

N’oubliez pas de passer par nos réseaux sociaux pour continuer à vous tenir informés et découvrir rapidement les dernières nouvelles : Twitter, Facebook et même Instagram. Et pour suivre toutes nos aventures, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitch et YouTube.

Points forts

  • Univers coloré, apaisant et intéressant
  • Jeu simple en apparence mais qui cache beaucoup de choses

Points faibles

  • Beaucoup de ressemblances avec No Man's Sky
  • La musique a tendance à être répétitive et à être désagréable
  • Tutoriel bâclé, qui n'indique pas les touches à utiliser
5

Average

Recherchée par la garde de Karnaca, puis par les shérifs des Heartlands, Cassomer s'est enfuie à Arcadia Bay jusqu'à ce qu'une tempête l'expédie sur le site de Try aGame en tant que rédactrice. (Faut dire que ça paye bien).

Mot de passe oublié

commodo dolor adipiscing Sed nec diam elit. vel, commodo elit. fringilla