TEST – Code of Princess EX sur Nintendo Switch

Code of Princess EX signe le retour d'un Beat them All sorti en 2012 sur Nintendo 3DS. Un portage sur Nintendo Switch semblait inévitable au vu du succès de la console. Voyons voir ce que nous réserve la descendance du célèbre Guardian Heroes version 2018.

TEST – Code of Princess EX

Développeur : Studio Saizensen
Éditeur : Nicalis
Genre : Beat them All
Date de sortie : 31 juillet 2018
Support : Nintendo Switch
Version pour le test : Nintendo Switch (fournie par l’éditeur)

Gameplay
Code of Princess EX essaie de faire revivre le genre du Beat’em All dans un gameplay Hack and Slash de la plus pure tradition. Descendant direct du célèbre Guardian Heroes sorti en… 1996. Petit détail qui a son importance tant le portage sur Switch de Code of Princess semble être un jeu d’un autre temps. Imaginez une belle princesse aux gros seins nommée Solange de Deluxia armée de l’épée sacrée légendaire DeLuxcalibur devant se battre contre tout plein de monstres menaçant l’équilibre pacifique de son joli royaume… Bien entendu, elle partira à l’aventure avec tout plein d’amis : Zozo la Nécromancienne, Tsukikage le Samouraï ou encore Ali la Voleuse. Voilà le pitch aussi facile que cliché de Code of Princess EX.code of princess exOk, le casting est bidon et le scénario n’est qu’un prétexte pour taper des grands méchants monstres à coup de multiples combos dévastateurs… Ah non, on me dit qu’il n’y a pas de ça non plus. En effet, le gameplay sort directement des années 90 tellement les enchaînements sont lents et la variété de coups est pauvre. Et ce n’est pas le grand nombre de héros jouables qui y changera quelque chose. Par ailleurs, on retrouvera les attributs classiques des personnages tels que les points de vie, l’attaque et la défense physique et magique, etc. Attributs qui évolueront au gré des niveaux acquis par les personnages et du stuff équipé. Quant à l’action elle-même, vous pourrez attaquer vos ennemis via 3 plans de profondeur le tout dans un scrolling horizontal. Les niveaux s’enchaînent et se ressemblent avec beaucoup de blabla entre à la fin desquels un boss ne sera pas toujours présent. Bref, vous l’aurez compris, si vous êtes amateur d’action et de vivacité, passez votre tour.

Ambiance

L’ambiance du soft reste fidèle au genre malgré l’ultra linéarité du mode campagne. Les scénettes entre les phases d’action sont plutôt bienvenues avec parfois des petites cinématiques animées sympathiques. Le chara-design très manga plaira aux adeptes surtout que seules les voix originales sont présentes. Revers de la médaille, le jeu ne dispose que de sous-titres anglais. Les différents paysages que vous traversez sont plutôt bien variés et colorés, malheureusement le portage Switch peine à mettre au goût du jour. Les effets d’épée et autres armes blanches ainsi que des sorts magiques ne volent pas très haut et se matérialisent souvent en une étincelle ou un nuage de fumée.code of princess exQuant au bestiaire, plutôt bien rempli, la diversité des ennemis vous donnera parfois du fil à retordre de manière complètement inexplicable… Oui, la difficulté inégale de Code of Princess EX vous fera certainement rager sans vraiment pouvoir faire quelque chose si ce n’est de try hard. Enfin, ce ne sont pas les musiques qui vous encourageront à prolonger votre aventure.

Fun

Ce portage venu tout droit de Nintendo 3DS souffre du manque d’un vrai remastering, si bien que passer le fun des premiers ébats, l’ennui et la répétitivité s’installeront plus vite en vous qu’un microbe de gastro en plein hiver. Le peu de challenge que propose le jeu vous rendra certainement chèvre au point d’abandonner en cours de route. Même s’il vous faudra sûrement essayer plusieurs héros avant de trouver celui qui ressemble le plus à votre style de jeu. Une fois votre style de jeu bien en place, vous trouverez très rapidement les meilleurs combos à faire que vous vous évertuerez à répéter pour venir à bout des ennemis. Malgré tous les efforts du studio pour donner vie à ce jeu, l’impression de jouer à un jeu d’un autre temps reste omniprésente et c’est fort regrettable tant l’intention était bonne.

code of princess ex

A défaut de proposer une expérience fun dont les plus nostalgiques auraient loué les qualités, Code of Princess EX se morfond dans un pale ersatz de son aïeul Guardian Heroes. Si le passage de la 3DS à la Nintendo Switch laissait espérer une nette amélioration des animations, de la fluidité et de la lisibilité, il n’en est rien. Quelques rendus lissés ici et là et pis c’est tout. Ce jeu manque cruellement de variété et de diversité malgré le grand nombre de personnages jouables et un contenu raisonnable. Si vous êtes amateur de néo-rétrogaming, foncez, sinon passez gentiment votre chemin en repensant à la grande époque des Beat’em All.

Points forts

  • Le chara design
  • Le grand nombre de personnages jouables
  • Un gameplay à l'ancienne...

Points faibles

  • ... un peu trop pour que ça passe aujourd'hui
  • Lent, illisible et répétitif
  • Un portage perfectible
  • Difficulté inégale à vous faire rager
  • Les différents stages bien trop courts qui se ressemblent
4

Poor

Grand aventurier, Gabs consacre sa vie a la recherche d'OST en tout genre en jouant à différents jeux. La légende raconte que c'est lui qui aurait appris à Link comment jouer de l'ocarina...

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

risus Curabitur non velit, ut ultricies id vulputate, amet,