TEST – Let’s Sing 2018 : idéal pour les fêtes ?

En cette fin d'année, il est l'heure de faire la fiesta et c'est Let's Sing 2018 qui veut se charger de l'organisation de la soirée !

Support de test : PS4. Aussi disponible sur Wii U et Nintendo Switch.
Version du jeu testée fournie par l’éditeur qui nous a aussi munis de deux micros.
Informations annexes : Les micros peuvent être remplacés par votre smartphone, après acquisition de l’application gratuite.

À l’approche de Noël, vos sessions festives – en famille – pourraient être diverses et variées. Voxler et Koch Media proposent donc de vous faire chanter avec Let’s Sing 2018. Peut-on s’y jeter les yeux fermés et lui confier les clés des fêtes et soirées arrosées (au Champomy) ? Analysons cela de plus près.

Chante-moi si tu peux…

Dans Let’s Sing 2018 comme dans tous les jeux du genre, le principe reste le même : chanter. Chanter dans le bon rythme, chanter juste, chanter avec les bonnes intonations, en gérant son souffle. On penserait bien que c’est facile, que sur une chanson sur laquelle on est incollable, tout serait facile mais il n’en est rien. Il faut avoir le rythme dans la peau, enfin dans la voix. Puis on ne doit pas s’enflammer, ce qui demeure très difficile sur des classiques comme Vivre pour le Meilleur, Envole-Moi ou This Love de Maroon 5. On a eu quelques problèmes de synchronisation, car il faut gérer sa voix et on se demande parfois comment la jauge défilante à l’écran est paramétrée. Lorsque j’ai chanté L’oiseau et l’Enfant que je connais bien, il m’a fallu complètement changer de voix, prendre une voix plus aigue et douce pour avoir une chance d’inscrire des points et faire un score très élevé. Lorsque j’entonnais une voix semi-grave, que j’essayais de chanter normalement, je ne parvenais pas à satisfaire le détecteur vocal de Let’s Sing 2018. Parfois frustrant.

Chante-moi ce que tu peux…

Évoquons aussi la playlist ci-dessus, au centre de nombreux débats. Car au final, ce qui distingue un jeu de chant d’un autre, c’est bien sa playlist (et ses modes de jeu que nous évoquerons plus bas). On ne reprochera pas à celle de Let’s Sing 2018 de ne pas avoir varié sa sélection tant elle s’adresse à tous les publics. On y retrouve une chanson de Soprano, Louane, Kids United, Kendji Girac et « La Dalle » de L.E.J que je n’avais jamais entendu de ma vie. Ces derniers artistes n’ont généralement pas le même public que les JJG, Johnny Halliday (R.I.P) ou Alain Bashung. On y retrouve même ZAZ, Christophe Maé et Slimane qui devraient réunir toute la famille devant un même écran lors des fêtes.

Côté international, Voxler a pensé à inviter quelques groupes et artistes de renommée pour enrichir le catalogue. Lady Gaga avec Million Reasons, Coldplay, Lorde (« Royals »), One Republic, Seal, Queen ou John Lennon et vous avez une flopée d’occasions de chanter en groupe, enfin en théorie. Une quarantaine de chansons, cela reste peu et on fait vite le tour. En effet, si on met de côté les chansons que nous n’avons pas envie de chanter, les morceaux bien trop difficiles en anglais qui décourageront tous les novices de la langue de Shakespeare, on arrête vite de chanter. Donc, d’un côté, on s’organise bien, on choisit une chanson chacun son tour mais cela ne nous donne pas envie de réitérer les sessions de jeu à l’avenir. Le catalogue manque cruellement de profondeur et vous regretterez toujours les absents. Le plus regrettable encore, cela reste les DLC qui consistent à payer 5 chansons à 5 euros, avec une liste choisie par l’éditeur et qui ne nous convient pas parfaitement…

Un autre regret survient même lorsque l’on aperçoit un pack consacré aux années 80’… Nous ne retrouvons justement pas l’ambiance et la folie des années 80 dans la playlist de Let’s Sing 2018. Ce n’est pas le grand appel au karaoké que l’on espérait et c’est bien regrettable.

Chante-moi comme tu veux ?

Voxler et Koch Media ont tout de même fait preuve de créativité pour varier les sessions de jeu. Ainsi, Let’s Sing 2018 aura l’occasion de se transformer en N’oubliez pas les Paroles. Il existe effectivement un mode de jeu dans lequel certaines paroles s’effacent et c’est à vous de les chanter en gardant le rythme tout en enchaînant le reste. Car si dans le show de Nagui, le temps s’arrête le temps de vérifier si vos lyrics sont exacts, ce n’est pas le cas ici, il faut continuer et garder sa concentration afin de se préparer à voir les prochaines tirades disparaître de l’écran.

Let’s Sing 2018 devient alors exigeant car le rythme est plutôt élevé pour la plupart du temps et que ce sont 3 minutes de chanson à garder sa concentration. C’est loin d’être évident mais le titre redouble ainsi d’intérêt et de challenge.

Enfin, il est également indispensable d’évoquer les multiplicateurs et les scores que l’on effectue dans l’édition 2018. À force de chanter et de compiler les bonnes performances, vous débloquerez des multiplicateurs afin de booster votre score de façon exponentielle. En effet, lors des premières chansons, vous vous situerez assez loin des meilleurs scores et cela s’explique notamment par ce format de progression. Impossible de réaliser des scores de classe internationale et d’atteindre le sommet du classement puisque ceux qui s’y trouvent bénéficient de bonus disponibles en augmentant de niveau. On est ainsi incités à rester, à enchaîner les sessions afin de profiter des bonus indispensables aux grandes performances.

Let’s Sing 2018 nous laisse un avis plutôt mitigé. Il profite d’une playlist variée qui pourrait regrouper différents publics pour les fêtes, de modes de jeu qui redonnent un zeste de challenge et d’amusement au soft, ainsi qu’une compatibilité smartphone bienvenue et idéale pour multiplier les joueurs. À côté, on se dit que le contenu reste pauvre, que la playlist manque de profondeur et qu’elle pourrait nuire à l’ambiance des sessions de jeu, à l’envie d’y retourner. Et au prix estimé, le doute est permis à l’heure de l’acquisition.

0 0 voter
Évaluation de l'article

Points forts

  • Une playlist variée
  • Les textes à trous
  • L'interface
  • L'application smartphone bien utile

Points faibles

  • Une playlist qui reste pauvre
  • Manque de folie
  • Des DLC autant pauvres en contenu
6.5

Fair

Très grande passionnée de jeux de société et jeux vidéo ❤️
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

venenatis, efficitur. Sed tempus libero ut pulvinar felis risus