TEST – Metal Wolf Chaos XD, une autre vision des États-Unis

15 ans après l'original, Metal Wolf Chaos XD débarque sur nos consoles, histoire de découvrir un jeu atypique de la part de From Software.

Le test de Metal Wolf Chaos XD est réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

Développeur : General Arcade
Éditeur : From Software, Devolver Digital
Genre : Jeu de tir à la troisième personne
Support : PC, PS4, Xbox One
Date de sortie : 6 août 2019

 

Metal Wolf Chaos XD

Nous sommes en 2004, la Xbox première du nom est sortie depuis 2 ans, mais elle a du mal à s’implanter au Japon. Microsoft cherche une solution à ce problème et celle-ci passe par From Software, qui est alors connu pour deux titres majeurs : King’s Field et Armored Core. C’est d’ailleurs ce dernier qui va servir de base à la création d’un nouveau jeu, prévu sur la console de Microsoft et qui devrait permettre à celle-ci de se développer dans les foyers japonais. Metal Wolf Chaos sort donc en 2004 sur la console, reprenant la vision qu’ont les japonais des États-Unis d’Amérique, donnant une caricature assez piquante, mais malheureusement, le titre ne se vend pas très bien et une potentielle version internationale sera finalement annulée, From Software évoquant les événements du 11 septembre 2001 et le terrorisme comme raison principale bien des années plus tard. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais Devolver Digital propose à From Software de s’occuper de la localisation du jeu en 2016, avec un engouement des fans qui poussera alors la firme à considérer un remaster du titre. C’est ainsi que 15 ans plus tard, General Arcade nous propose de découvrir ce titre sur Xbox One, PS4 et PC, avec des textes traduits en français. Alors, ce Metal Wolf Chaos XD a-t-il bien vieilli malgré les années ? Le cercle restreint des fans de la première heure sera-t-il content de cette version ? Réponses dans ce test.

Metal Wolf Chaos XD

It’s Raining guns, Hallelujah

Metal Wolf Chaos XD est donc un jeu de tir à la troisième personne où le joueur incarne le président des États-Unis d’Amérique à bord de son Mécha. Celui-ci va partir libérer son pays des griffes de son Vice-Président après un coup d’État de ce dernier, instaurant la loi martiale dans tout le pays. Un prétexte donc, nous donnant la possibilité de visiter les plus grandes villes du pays pour affronter tous les soldats, les chars, les hélicoptères ou les Mechas qui se dresseront sur notre route. Le gameplay du titre est forcément daté, le jeu étant un remaster, nous retrouvons le même gameplay qu’à l’époque. Ainsi, le joueurs dispose d’une arme dans chaque main, chacune ayant un ciblage automatique, pour peu que les ennemis se trouvent dans le cadre de visée. Alors qu’aujourd’hui la majorité des jeux de ce style proposent une visée plus « réaliste », retrouver ce style montre que le jeu commence à dater un peu, même si cela n’enlève rien aux sensations ressentis lorsqu’on commence à tuer le plus d’ennemis à la chaîne possible pour marquer le plus de points. En effet, le jeu propose un système très proche de l’arcade, avec un score à la fin de chaque mission, permettant de gagner des unités pour débloquer de nouveaux plans d’armes que nous devrons ensuite créer.

Metal Wolf Chaos XD

Pour tout détruire sur son passage, les joueurs auront accès à une centaine d’armes diverses et variés, allant du « simple » shotgun, d’un lance roquette à d’autres armes, plus exotiques comme les missiles à air-sol. Ainsi, les joueurs ont toute une panoplie de combinaisons à tester pour marquer les meilleurs scores possibles et faire le plus de dégâts dans les rangs ennemis. Cependant, le joueur ne peut transporter que huit armes par mission, il faudra donc bien choisir. A noter que le joueur embarque un certain nombre de munitions par mission et il peut arriver de se retrouver à court de munition assez rapidement si on ne fait pas attention, il faudra donc changer d’arme très rapidement pendant les combats pour conserver quelques roquettes pour affronter le boss à la fin de chaque niveau. Les combats de boss sont aussi des moments plutôt intenses, avec des boss qui ont des patterns plutôt prévisibles, mais il faudra rester concentré tout le long du combat pour éviter de se faire avoir et devoir alors recommencer la mission du début. C’est aussi ça les jeux de l’époque, les checkpoints n’existent pas et il faudra éviter de faire n’importe quoi, ce qui se soldera bien souvent par une mort punitive, ce qui rappellera d’autres jeux de From Software…

Metal Wolf Chaos XD

America, Fuck Yeah !

Comme dit plus haut, le joueurs incarne le président des États-Unis à bord de son Mécha et part libérer le pays. Le scénario du jeu est complètement décalé et propose une vision plutôt satyrique et démesuré du sentiment patriotique américain. Si le jeu propose alors un scénario plus proche du nanard, cela reste tout de même sympathique à suivre, donnant parfois quelques piques plutôt bien senties. Cependant, il faut reconnaitre que parfois, cela est un peu lourd, surtout lorsqu’on refait la même mission depuis le début et que les personnages reprennent les mêmes lignes de dialogue.Metal Wolf Chaos XD

Dans tous les cas, c’est l’histoire et tout ce sentiment patriotique tourné au ridicule qui a permis au jeu d’acquérir une certaine notoriété. Celui-ci reste un prétexte, comme tout jeu d’arcade qui se respecte, mais reste plaisant à découvrir, notamment avec un scénario où tout devient de plus en plus démesuré au fil des missions, ce qui donne une bonne raison de continuer à jouer jusqu’à la fin. Toutes les scènes sont expliquées au cours de l’aventure, permettant aux joueurs de comprendre les tenants et aboutissants de chaque situation, même si celle-ci ne sont pas réellement vitale à la compréhension du scénario qui tiendrait sur un timbre poste.

Metal Wolf Chaos XD

Président, mais Gardien de la paix avant tout

Concernant les graphismes, le titre a vraiment mal vieilli. En effet, même si le jeu a eu le droit à un remaster, les graphismes ressemblent tout de même à ce qui se faisait à l’époque, que ce soit au niveau des décors ou des personnages. Les débuts de la 3D donnaient en effet des décors plutôt moches et malheureusement, on retrouve le même genre de décors qu’à l’époque. On regrettera donc que ce jeu n’ait pas profité d’un peaufinage plus approfondi lors de son développement, ce qui permet au jeu de conserver son côté naturel, mais risque de faire mal aux yeux de certains joueurs. Le remaster ne va donc pas briller par les graphismes, même si le gameplay et le scénario rehausse tout de même le niveau.

Metal Wolf Chaos XD

Sur les musiques ou la bande-son, celle-ci est sacrément dynamique et donne un sacré punch au jeu. Au cours des 14 missions du jeu, on découvre donc plusieurs morceaux qui accompagnent parfaitement les combats, notamment contre les boss. En fin de compte, le jeu peut se finir rapidement, mais propose tout de même la possibilité de rejouer les misions déjà effectuées pour obtenir un meilleur score et réussir de meilleurs enchainements. Ainsi, les joueurs les plus acharnés auront de quoi faire, car au bout de la première run, ils pourront toujours recommencer avec leurs armes débloquées au fil de l’aventure et ainsi marquer un meilleur score.

Metal Wolf Chaos XD

En définitive, Metal Wolf Chaos XD est un jeu qui a beaucoup vieilli, avec un gameplay d’époque. Cependant, celui-ci offre tout de même des choses intéressantes pour les fans de jeux d’arcade, avec une durée de vie plutôt conséquente pour ceux qui chercheront à tout débloquer. Dans tous les cas, les sensations sont tout de même agréables et l’humour piquant, permettant de passer un bon moment à tout exploser pour assurer la liberté et la démocratie à coup de gros flingues.

 

Points forts

  • Le gameplay plutôt plaisant à jouer malgré les années
  • L'humour et la satyre du titre
  • La multitude d'armes présentes dans le jeu

Points faibles

  • Les graphismes ont vraiment mal vieillis
  • Certains passages un peu lourds par moment
7

Good

Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

Curabitur ut justo dapibus risus et, venenatis tempus commodo elit. ultricies ut