TEST – My Little Pony, Aventures à Port-Poney

Las de combattre des détenteurs d’un fragment d’anneau divin, d’anciennes machines menaçant la galaxie ou encore des nanomachines originaires d’un portail relié à une autre dimension, notre héros a ressenti le besoin de se ressourcer dans un environnement paisible où tout n’est que paillettes et arc-en-ciel, où liberté rime avec galoper, là où l’amitié est magique.

…ou bien, tout a simplement commencé par un pari perdu avec un membre de la rédac’.

My Little Pony aventure à port-poney mon petit poney friendship is magic test
• Genre : aventure, mini-jeux et éléments de plateformes.
• Développeurs / éditeur : Outright Games / Bandai Namco.
• Disponible sur : PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, PC.
• Plateforme & version du jeu utilisées pour ce test : PlayStation 4, version day one.
• Angle du test : point de vue d’un total néophyte de la licence.

Poneys de terre de tous les pays, unissez-vous !

Il fait beau, le soleil brille et la magie enveloppe les habitants de la contrée d’un doux et chaleureux câlin arc-en-ciel : pas de doute, nous voici à Port-Poney. Et c’est dans les sabots de la truculente Sunny Starscout, poney de terre de son état, que nous découvrons une région balnéaire où l’herbe est toujours verte, où les lapins ont une dent contre l’ordre établi et où les crabes géants en pincent rapidement pour vous.

Dès le début, l’aventure nous promet d’être aussi paisible qu’un après-midi d’été à la campagne, et on apprécie rapidement tout le travail effectué sur les décors et l’ambiance. On comprend assez rapidement qu’il y a des étoiles à collectionner et qu’il faudra fouiner un peu partout pour ne pas en rater une seule, même si on ne comprend pas tout de suite qu’elles nous permettront plus tard de débloquer divers éléments cosmétiques. Quelques phases de plateformes très légères, quelques mini-jeux plutôt faciles et deux-trois quêtes courtes et simples à résoudre, et on cerne rapidement ce que propose ce dernier My Little Pony, à savoir un jeu sans prise de tête et qui respecte l’esprit de la licence.

D’ailleurs, soyons assez clairs à ce sujet : le dernier poulain d’Outright Games s’adresse ici principalement aux plus jeunes, même si celui-ci n’est pas franchement une mauvaise expérience en tant qu’adulte. On apprécie tout particulièrement la petite morale derrière l’histoire qui gravite rapidement autour d’un agitateur inconnu qui s’en bat l’avoine de l’amitié et de la magie et qui essaye de briser l’unité entre les différentes communautés équestres du coin. Un message sans réelle subtilité (ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose) dans la continuité de celui du film récemment sorti sur Netflix, mais qui demeure toutefois d’utilité publique à notre époque.

Une durée de vie qui crin

Globalement, même sans viser le titre de GOTY, le jeu nous laisse une bonne impression jusqu’à la fin… soit au bout d’à peine 4 ou 5 heures quand l’épilogue nous tombe sur le museau sans crier gare. Et c’est bien dommage, car My Little Pony : Aventure à Port-Poney se révèle être un jeu plutôt bien fichu sur plusieurs aspects. Équipé d’un total de 13 langues dont 12 intégralement doublées (il n’y a que le chinois qui doit se contenter de la VO) et doté d’une direction artistique qui lui permet d’être extrêmement joli tout en étant développé pour les consoles old-gen, on ne peut que se rendre compte du sérieux derrière ce travail d’adaptation. On se surprend également à ricaner devant des jeux de mots idiots, à vouloir à tout prix atteindre le score maximum dans un mini-jeu de chasse aux lapins et aux crabes, ainsi qu’à courir au triple galop après toutes les étoiles pour débloquer de nouveaux accessoires de personnalisations.

Alors certes, le jeu se vend à 40€ neuf, soit environ 33% moins cher que le prix d’un jeu plus ambitieux. Le blé demandé ne vous mettra donc pas sur la paille, mais on a malgré tout du mal à accepter une durée de vie aussi courte, même à ce tarif. D’autant plus que la rejouabilité est inexistante malgré la possibilité de se refaire les quelques mini-jeux disponibles à l’envi. Mais à moins d’avoir un enfant vidéoludiquement inexpérimenté qui mettra une ou deux heures maximum de plus que vous pour boucler le jeu, le niveau de difficulté bête à manger du foin et l’absence d’activités annexes ne permettent franchement pas une quelconque extension de la durée de vie. C’est très frustrant, car malgré quelques réserves en début de test, on avait fini par vraiment s’y attacher…

My Little Pony : Aventure à Port-Poney partait sur des bases solides pour un jeu principalement destiné aux enfants, avec sa réalisation globale plutôt honnête et son intrigue intelligente bien que légère. Mais à 40€ pour 4/5h de jeu, le tarif nous paraît un peu exagéré. Et au-delà du jugement économico-pragmatique, on ressort un peu frustré de cette expérience car on aurait vraiment aimé passer plus de temps sur un jeu aussi agréable à prendre en main.

 

Vous pouvez réagir à ce test avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Points forts

  • Des mini-jeux peu nombreux mais très sympathiques.
  • La customisation de la protagoniste.
  • Graphiquement, c'est propre et très mignon
  • Les personnages sont un peu cul-cul, mais on finit par s'y attacher
  • Une histoire enfantine, mais dotée d'une belle morale

Points faibles

  • Une durée de vie ridicule et décevante (4-5h, voire 1h de plus pour un enfant)
  • Quelques animations « faciales » un peu vite expédiées.
7

Good

Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié