TEST – Nickelodeon Kart Racers : un solide concurrent pour Mario Kart ?

En voiture Simone 

TEST – Nickelodeon Kart Racers

 

Développeur : Bamtang Games
Éditeur : GameMill Entertainment
Maximum Games (Europe)
Genre : Course de voitures 
Support : PC, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch
Version pour le test : Xbox One X
Date de sortie : 23 octobre 2018
Prix : 29€99

 

Sans plus attendre rentrons dans le vif du sujet : Nickelodeon Kart Racers égale-t-il Mario Kart, est-il mieux que lui ou alors loin derrière ? C’est la réponse que je vais tenter de vous apporter dans ce test. En route petits bolides, nous partons en direction du monde sympathique de Nickelodeon ! 

 Personnages  

Tous les petits et les grands connaissent bien l’univers de Nickelodeon, et surtout sa superstar : Bob l’Éponge. Dans Nickelodeon Kart Racers il vous sera possible de camper les héros de plusieurs séries bien connues de Nickelodeon. Bob l’Éponge sera bien évidement de la partie avec ses amis Patrick l’Etoile de Mer et Sandy sa drôle d’amie écureuil. Les Razmoket seront également de la partie, représentés par Tommy, Angelica (la méchante cousine) et Reptar qui n’est autre que le dinosaure de Tommy. La série Hé Arnold ! nous rappellera à son bon souvenir avec Arnold et Helga. Dernière team et pas des moindres, les tortues Ninja en personne !

Voici le panel de personnages (12 au total) avec lesquels  vous allez pouvoir vous éclater sur les pistes ! On va pas se mentir, la nostalgie est bien présente mais ça manque peut-être un peu de choix mais on fera avec !

 Univers 

Vous l’avez donc compris, Nickelodeon Kart Racers nous replonge dans notre enfance (pas si lointaine pour certains, un peu plus pour d’autres). Outre les personnages de séries connues, les pistes de kart sont également tirées des univers respectifs de chacun des dessins-animés. En effet, vous visiterez les égouts en clin d’œil aux Tortues Ninja, vous irez explorer Bikini Bottom ou encore le salon de la famille Cornichon24 circuits vous seront ainsi proposés. 

Tout cela c’est bien mignon je vous l’accorde mais à dire vrai on se lasse rapidement. Les circuits finissent  rapidement par se ressembler et entre nous, ils sont ennuyeux. Il y a tout de même un bon point, les circuits sont évolutifs. En effet, le trajet sera modifié, généralement lors du dernier tour, ce qui redonne un intérêt à la course, mais malheureusement ça s’arrête là.

 Gameplay

Nickelodeon Kart Racers nous propose un panel de véhicules allant avec le personnage que l’on choisit. Ce kart peut être modifié en achetant de nouvelles pièces avec l’argent que vous aurez récupéré lors de vos courses. Concrètement, les karts de base se valent les uns les autres, il n’y en a pas un plus puissant que l’autre. Il faudra donc acheter des pièces pour booster votre bolide. Le choix des véhicules est donc très limité, le choix des pièces n’est pas dingue non plus. Mais passons, après tout l’essentiel est qu’on s’éclate sur les pistes !

Et là, c’est la déception. Comme dit plus haut, les pistes sont barbantes et le fun du jeu s’essouffle bien vite. Tout comme dans Mario Kart, vous allez récupérer des caisses qui vous donneront un pouvoir particulier : jets de biberons, de glands... Chaque personnage a le droit à sa capacité spécial : jet de pizzas, méduses et autre joyeuseté. Toutes ces objets sont sympa mais encore une fois, je suis en manque cruel de fun.

Pour ce qui est de la conduite, ça se prend bien en main, on peut booster la vitesse en avalant du slim (vous en trouverez un peu partout sur la piste, surtout roulez bien dessus), on peut déraper et donc lancer des objets pour déstabiliser vos adversaires. Il y a trois sortes de courses différentes : la classique, on roule, on balance des trucs à la tronche des gens et on gagne. Le mode survie, pour gagner, en plus de terminer premier, il ne faudra pas que vous soyez en queue de course car lorsque le chrono l’indiquera, le dernier de la course sera éliminé. Et enfin, la course dite « Slalom » : ici vous allez devoir faire votre petite course et en même temps faire attention aux flèches qui vous indiqueront de quel côté vous devrez contourner un obstacle.

Comme tout jeu de course il y a un mode coupe, un mode contre la montre et un mode multijoueurs. En multi vous pourrez jouer jusqu’à 4 personnes en local. D’autres modes de jeu vous seront proposés comme par exemple le mode arènes ou encore la prise de drapeau. Malheureusement ce mode perd tout son charme à cause de l’écran scindé, plus d’une fois vous allez perdre de vue le tracé de la course car il n’y a pas assez de place sur votre écran qui est bouffé par celui de votre voisin.

Et le gros gros point négatif est le manque de multi online ! Quoi de plus drôle que d’envoyer des glands au visage d’inconnus de l’autre bout de la planète ? Bah en tout cas ce ne sera pas dans Nickelodeon Kart Racers que cela arrivera.

 Ambiance sonore et visuelle 

Pour ce qui est des graphismes c’est plutôt fluide et mignon bien que très simplet, on est loin d’un Mario Kart, même si cela reste agréable à l’œil et retranscrit plutôt bien l’ambiance dessin-animé.

Côté sonore ça se gâte sérieusement. C’est tout simplement une agression auditive, je pense que je sortais les mêmes son hideux sur mon Bontempi quand j’étais enfant. Et comme faisait ma mère à l’époque, j’ai coupé le sifflet de la musique avant de casser ma Xbox, ce qui serait dommage je vous l’accorde.

En résumé, Nickelodeon Kart Racers, est un jeu de course éphémère qui vous lassera rapidement. C’est dommage car l’univers Nickelodeon est plutôt sympatoche et le jeu aurait pu être largement plus fun, il y a Bob l’Eponge tout de même !! C’est donc un ratage pour ce jeu mais je suis certaine que le prochain épisode sera bien mieux. Il y a de bonnes idées tout de même, mais pour le moment il reste à mes yeux un Mario Kart au rabais.  Le prix peut également être un frein à l’acquisition du jeu, 30€ c’est beaucoup trop élevé pour un jeu qui cible plutôt les enfants et qui a une durée de vie si courte.

 

Si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez aussi nous retrouver sur TwitterFacebookInstagramTwitch et Youtubevenez nous rendre une petite visite on est cool ! 

Points forts

  • Les personnages sympa de Nickelodeon
  • Visuellement, même si pas dingue, cela reste agréable et coloré
  • Les circuits évolutifs

Points faibles

  • La bande son, c'est juste pas possible
  • Le prix
  • Pas de mode Online
  • C'est pauvre
  • On s'ennuie
  • Pas de différences entre les véhicules
5

Average

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

diam suscipit Aliquam eleifend elit. vulputate, Donec