TEST – Nidhogg 2

Escrimeurs en herbe réjouissez vous, Nidhogg 2 sortira ce 15 août pour assouvir vos besoins de duel en local ou en ligne.

nidhogg2

 

Un principe simplissime

Et pour ceux qui ne connaissent pas, pas de soucis ça va prendre quatre lignes : vous incarnez un personnage proche du troll, muni d’une arme (le plus souvent épée mais nous y reviendrons), qui doit arriver au bout d’un niveau en 7 écrans. A chaque écran plusieurs ennemis à affronter en 1 contre 1. A la fin du niveau vous êtes avalé par le vers de la mythologie nordique, dont le jeu tire son nom, pour être emmené au niveau suivant.

3 touches : saut, attaque et choix de la garde (haute, mi hauteur ou basse) pouvant être combinées pour des attaques sautées, plongées ou lancer votre arme.

Nidhogg 2

Votre adversaire doit bien évidemment faire le chemin en sens inverse pour gagner. Mais ne faites pas l’erreur de penser que Nidhogg 2 se résume à avancer tout droit et bourriner la touche d’attaque, vous seriez vite transformé en une infâme bouillie colorée. La garde est un élément crucial vous permettant d’adapter votre attaque/défense à celle de votre ennemi vous permettant d’aller jusqu’au désarmement. Mais ne criez pas victoire trop vite, même désarmé le troll est dangereux, le coup de pied sauté est une arme très appréciable.

Des ajouts d’importance

Si le premier opus pouvait paraitre un peu vide et surtout très moche, un effort notable a été réalisé sur la partie graphique se rapprochant du pixel art à l’instar d’un Dead Cells ou Hotline Miami. Votre personnage est personnalisable.

10 environnements (plage, château, marais, Skyship …) sont disponibles pour dueller, chacun y allant de sa petite spécificité. Ainsi, par moment, les marais mettront vos personnages au second plan, les masquant dans des fourrés ou un tronc d’arbre, haussant un peu plus encore le niveau d’adrénaline. Ou encore des pièges ou précipices avec lesquels vous devrez composer.

En terme d’armement là aussi il y a du nouveau : épée à deux mains, dague, arc, épée simple … chacune ayant bien évidemment ses avantages et ses défauts : Mourir par sa propre flèche est d’ailleurs un succès facilement réalisable.

nidhogg 2

Un contenu en question

Le premier opus avait connu une période compliquée avec un jeu en ligne pas vraiment à la hauteur. Nidhogg 2 propose un mode arcade vous permettant de jouer contre une IA montant en perfidie et difficulté au fil des niveaux. Mais il se n’agira là que d’un entrainement, pas d’un réel challenge et certainement pas du cœur du jeu.

En local vous pourrez affronter un ami (clavier ou manette) et organiser des tournois jusqu’à 8 joueurs en paramétrant armes, règles, environnement et même cheats.

L’interrogation est sur le mode en ligne, que nous n’avons pu tester puisque le jeu n’est pas encore sorti au moment d’écrire ces lignes et que nous ne disposons que d’une version bêta qui sera incompatible avec la version commerciale et finale. Mais vous pourrez allégrement ajouter au moins 2 pts à la note de contenu en fonction de celui-ci.

A savoir, le jeu est actuellement à -15% en précommande sur Steam, ainsi que la version avec la BO.

nidhogg 2

Nidhogg 2 laissera la majorité d’entre vous dubitatifs. Toujours aussi simple et nerveux, un peu plus complet, il attirera principalement les joueurs du premier et ceux qui avaient hésités en raison de ses graphismes dignes (à l’époque) d’un CPC 464.

0 0 voter
Évaluation de l'article

Points forts

  • Gameplay toujours aussi simple et efficace
  • Graphismes heureusement revus
  • Une bande son nerveuse

Points faibles

  • Pas d'amis pas de jeu
  • Répétitif pour beaucoup de joueurs
6.7

Fair

Graphismes - 7
Bande son - 8
Contenu - 5
Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

libero ipsum Sed tristique leo ante. Lorem dolor. adipiscing dictum