TEST – Operation Wolf Returns First Mission

Le remake inattendu !

Operation Wolf Returns First Mission

Développeur : Virtuallyz Gaming
Éditeur : Microids
Support : PC
Version pour le test : Nintendo Switch, PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series, Xbox One, PC
Genre : Rail Shooter
Date de sortie : 21 septembre 2023

 

Faire revivre une vieille licence c’est une démarche à la mode, permettant de juger de la maturité de notre beau média, puisque pour faire revivre un vieux jeu, il faut encore que le média vidéoludique ait un certain âge. Et avec Operation Wolf Returns First Mission on remonte en 1987 pour jouer cette fois-ci en coop ou en VR. Alors ami(e) mets-toi sur de bons rails, nous sommes partis !

Un genre lui aussi oublié

Le Rail Shooter est un genre où vous dirigez le curseur de votre arme et où le jeu se charge de vous déplacer. Genre qui a fait le succès des salles d’arcade, dont les meilleurs représentants sont certainement The House of the Dead: Overkill, les Time Crisis, et Pokémon Snap car on a jamais dit qu’on était obligé d’oblitérer l’équivalent d’un continent dan un Rail Shooter et ensuite car ajouter le mot Pokémon dans un test augmente sa visibilité. (Pokémon, Pokémon, Pokémon).

Le genre a un gros avantage, celui d’imposer la mise en scène et de laisser une créativité plus libre, plus cinématographique et donc plus spectaculaire sur bien des aspects aux développeurs. Pour les aspects négatifs, vous êtes sur des rails, donc vous ne contrôlez rien et interagir avec certains éléments tient plus du réflexe, de la chance ou de l’habitude de la 27e run.

Et autant l’écrire de suite, Operation Wolf Returns First Mission n’échappe pas à ces écueils et en ajoute certains comme le fait de se faire piquer le dos par des ennemis hors écran. Niveau de la mise en scène, le jeu tente des choses, nous met des gros boss régulièrement en face mais sans aller plus loin que tirer longtemps sur une partie (sauf le boss araignée mécanique peut-être). Timide aussi sur le côté spectacle, déjà parce-que le jeu est … assez moche (déso) et qu’on ne dispose que de 4 armes et que les power-ups habituels du genre ne sont que armure, vie, munitions et quelques armes spéciales à utiliser à certains moments clefs.

Mais un genre qui a son utilité

Car il y a un accessoire qui se prête bien au jeu du rail : la réalité virtuelle. Et si Operation Wolf Returns First Mission propose un mode coop et un mode survie, il permet donc d’enfiler un casque pour devenir un John Rambo sous stéroïdes (Expendables 4 bientôt au cinéma). On tire, on ne s’occupe pas du déplacement donc pourquoi pas.

Pourquoi pas ? Disons que la maniabilité n’est pas parfaite et que les mouvements de caméra pourraient vous donner des relents après une session de jeu. On évoquera aussi rapidement, le rapport prix/durée de vie, et on l’évoquera aussi rapidement que la durée du vie du jeu.

Operation Wolf Returns First Mission aurait pu être une bonne idée, avec un peu plus de spectacle et un peu moins d’euros demandés pour se l’approprier, vous cherchez un shooter VR ? Robo Recall.

 

Points forts

  • Le côté nostalgique
  • Simple d'accès

Points faibles

  • VR pas confortable
  • Vite fini
  • Ça manque d'idées
5.5

Average

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Mot de passe oublié