TEST – Ponpu : Conflit de canards

Coin !

Développeur : Purple Tree Studio
Éditeur : Zordix Publishing / Green Man Gaming Publishing
Genre : Bomberman
Plateformes : PC, PS4, Switch, XBoX One
Date de sortie : 2 décembre 2020
Support de test : PC (version fournie par l’éditeur)

Ponpu

Ponpu / Bomber-Duck

Si vous ne connaissez pas Bomberman , laissez-moi vous décrire ce monument du jeu vidéo qui a brisé plus d’amitiés qu’une partie de FIFA. Sorti en 1983 sur Spectrum, le jeu sera surtout connu sur les consoles de Nintendo (NES principalement), le jeu est très simple à comprendre, vous contrôlez un robot facétieux pouvant, selon les versions, poser et lancer des bombes dans le but de tout détruire et principalement les autres petits robots facétieux contrôlés par vos futurs-ex-amis.

Au revoir les petits-robots, bonjour aux petits canards pas vraiment mignons mais à l’esthétisme original et accrocheur. Pour le principe c’est le même, les bombes spéciales ayant été remplacées par des œufs spéciaux à choisir avant de rentrer en jeu : Poison, Télécommandé, Gel, Foreuse.

Du Rirififi chez Loulou.

Moi non plus je ne sais pas trop où j’allais avec ce jeu de mots, mais nous devons tenir notre quota de vannes dans les titres de paragraphe.

Ponpu propose plusieurs modes de jeu, un mode histoire tout d’abord, qui devrait vous prendre entre 2 et 4 heures, qui vous demandera de venir à bout de 6 mondes découpés en niveaux. Il vous faudra trouver des clefs et bonus cachés, battre ennemis et boss et éviter les pièges disséminés au fil des tableaux composants les niveaux. Exit la présentation sur un seul tableau géant, on se retrouve en mode exploration. Mais le mode histoire peut s’avérer frustrant à plusieurs égards. Ponpu dispose d’un gameplay ou plutôt d’une maniabilité rigide, et la cause principale de décès dans le mode solo sera le suicide, dû à une mauvaise utilisation du dash, ou plus souvent au fait que vous ne faisiez pas face à la bonne direction avant de poser/lancer votre œuf bombinette.

Ensuite chaque mort, vous renverra au tout début du niveau, vous forçant à repasser par tous les tableaux, parfois une demi-douzaine, parcourus. Enfin, trouvez des bonus et collectibles vous demandera de tout faire exploser dans le tableau, et si écrit ainsi, cela peut sembler fun, il s’avère très fastidieux de lancer ses bombes un peu partout pour trouver une petite plume colorée ou de la vie.

En multijoueur (local ou réseau) vous aurez 3 possibilités, le match à mort classique, le mode couleur, jouable en équipe de 2, dans lequel vos œufs explosifs coloreront le tableau et où vous devrez être la couleur dominante à la fin du chrono. Dernière variante, la chasse au trésor, où vous deviendrez le Picsou en ayant le plus d’or à la fin du temps imparti. Le principal problème venant du manque de tableaux différents.

 

Ponpu peut être attractif au premier abord, mais si vous cherchez un Bomberman, tournez-vous plutôt vers l’orignal. On adore la direction artistique en regrettant le manque de musiques, on peste contre des contrôles rigides et un manque de contenu rendant le tout très redondant. Typiquement le jeu qu’on lancera une fois ou deux entre amis pour s’amuser mais pas 3 ou 4. En revanche le prix est très abordable.

 

Points forts

  • La direction artistique
  • Le multijoueur local...
  • Un bomberman à "petit" prix

Points faibles

  • Frustrant par moment
  • ...mais pas assez de tableaux
  • Le lancerez-vous 5 fois ?
7

Good

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Mot de passe oublié

dolor consequat. leo. ut et, diam Donec tristique commodo sed mattis sem,