TEST – Rapture Rejects : Dieu aussi joue à Battle Royale

TEST – Rapture Rejects

 

Ce qui est bien avec les jeux de type Battle Royale c’est que ça se teste vite.

Développeur : Galvanic GamesExplosm Game
Éditeur : tinyBuild
Genre : Battle Royale
Date de sortie : 2 novembre 2018
Supports : PC
Version pour le test : PC (fournie par l’éditeur)

 

Et si un Battle Royale se teste vite c’est en raison de son gameplay : tuer des gens et rester le dernier en vie, de son contenu, en général une seule map, pas de PNJs, pas de dialogue, pas d’histoire, bref, le ravissement a eu lieu, mais sans vous, du coup il vous faut échapper à l’apocalypse et pas vraiment en aidant son prochain.

Rapture Rejects

Gameplay

Les petites particularités de Rapture Rejects sont sa vue en 2D isométrique et sa licence Cyanide & Happiness excellent strip en anglais, très sarcastique, très drôle comme le montre la vidéo d’annonce dévoilée lors de l’E3 2018 (voir ci-dessus).

Pour le reste c’est du déjà vu, on apparaît aléatoirement et les mains et poches vides dans une ville où sont disséminés armes, munitions, armures et autres objets utilitaires (des soins divers, des chaussures pour aller plus vite etc.). La zone de jeu se réduit de manière concentrique à mesure que l’apocalypse se rapproche.

Dans l’armurerie 8 armes classées en deux catégories (et de différente qualité), chacune utilisant un type spécifique de munitions. Aucune arme ne semble être game breaker, mais le fusil de précision permet d’augmenter largement sa portée de vue, tout comme certains objets (jumelles, longue vue…) ou des tours d’observation disséminées, tout comme les caisses de manière régulière. Dieu, dans sa bonté infinie, larguera de temps en temps des caisses divines qui seront, bien évidemment, prises d’assaut tant elles contiennent équipement et surtout soins en tout genre.

Le jeu ne se joue que sur un plan, pas de sur ou sous élévation, à moins de passer la tête par la fenêtre ou via l’encadrure d’une porte ouverte, vous ne verrez pas ce qu’il y a dans un bâtiment, ce qui est toujours une source appréciable d’embuscade. A noter, à ce titre, l’objet spécial déguisement, particulièrement efficace car vous transformant en objet du décor, à vous de vous placer idéalement pour ne pas susciter la suspicion de vos concurrents. Bien plus efficace que de se déguiser en buisson.

A ce jour, Rapture Rejects se joue en solo ou en duo avec un maximum de 50 joueurs par partie. Mais Early Acces et manque de joueurs obligent, il n’est pas rare de lancer des parties à 20, 15 voire 5 joueurs (au moins on attend pas un remplissage pendant des heures)

Rapture Rejects

Ambiance

C’est un Battle Royale donc on s’en fiche un peu de l’ambiance.

 

Fun

Que ce soit dans la personnalisation des personnages, dans la zone d’attente ou dans ses décors, on retrouve l’esprit Cyanide & Happiness pour le reste on tombe dans la routine du Battle Royal, on attend en zone de chargement, où vous pourrez lire sur les caisses tout ce qu’il y a à savoir sur le jeu. On apparaît, on tue, on meurt, on recommence.

Rapture Rejects

La vue 2D permet cependant une nouvelle dynamique de jeu, sans pour autant révolutionner le genre. Meilleure vision, combat à plusieurs belligérant plus lisible et, quelque part, plus dynamique. La possibilité de se repositionner dans un combat à plusieurs en espérant que la grosse grenade de l’ennemi ne punira pas le placement.

Les parties sont plus rapides, plus intenses qu’un Fortnite, quand on meurt on sait de qui, d’où et pourquoi.

 

 

 

Rapture Rejects a tout du jeu cool auquel on a envie de jouer, faussement mignon, s’appuyant sur un pilier de la culture internet, arrivant à placer son humour. Mais c’est un battle royale, on joue vite, on répète vite, on s’ennuie vite. Et devant le mastodonte du genre, on risque de se retrouver seul vite. Un vrai jeu indé, en shoot 2D iso aurait été plus fun, plus attendu et plus pérenne.

Points forts

  • Cyanide & Happiness
  • Nerveux et dynamique
  • La personnalisation

Points faibles

  • C'est un BR on tourne en rond à la 3e partie
  • Le nombre de joueurs en question
5.5

Average

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

sed nec venenatis id, Praesent quis