TEST – Shadow of the Tomb Raider : DLC Le Pilier

Shadow of the Tomb Raider profite du mois de décembre pour proposer un second DLC intitulé Le Pilier.

Développeur : Eidos Interactive / Crystal Dynamics
Éditeur : Square Enix
Genre : Action – Aventure
Date de sortie initiale : 18 décembre 2018
Support : PS4, Xbox One, PC
Version pour le test : Code PS4 fourni par l’éditeur

 

Deuxième DLC pour Shadow of the Tomb Raider après la Forge, Le Pilier lance Lara Croft sur la Voie d’Huracan. Comme vous le lirez, ce n’est pas l’extension qui est la plus intéressante à parcourir même si elle reste agréable. Revenons plus en détail sur notre expérience de jeu.

Un bouclier pour objectif

Si la quête de la Forge était plus axé sur l’exploration du tombeau pas loin de Kuwaq Yaku, le Pilier imaginé pour Shadow of the Tomb Raider diffère quelque peu. Le game design est moins inspiré, plus facile à appréhender, plus speed simplement. La difficulté se situe autour des courants d’air qui émaneront de certaines zones. Il faudra ainsi déplacer des barricades afin de contrôler la force du vent et passer au timing opportun. Hormis cela, explorer la voie d’Huracan sera chose aisée, même si certains passages seront techniques (ne pas oublier les doubles sauts et le bon timing pour passer d’une paroi à une autre).

En soi, la quête des Faiseurs d’Âge n’a rien d’exceptionnel, il sera question de chercher un bouclier recherché par une PNJ. Néanmoins, la narration est clairement expéditive et ne s’attarde pas sur l’histoire de l’objet ou les personnages concernés. Pareil pour les affrontements avec les trinitaires et les ennemis locaux, le combat sera difficile mais il ne traîne pas en longueur. Deux ou trois zones occupées, une dizaine d’ennemis pour chaque et alors qu’on s’attendait à un final plutôt explosif, il ne l’est pas. Une zone plutôt étroite pour des ennemis mobiles mais pas toujours intelligents.

Il reste plaisant de parcourir le DLC Le Pilier de Shadow of the Tomb Raider mais il manque clairement quelque chose pour le rendre passionnant. L’ensemble est maîtrisé mais on garde cette impression que les équipes de Crystal Dynamics et Eidos Interactive se sont reposées sur leurs lauriers. D’ailleurs, rien de nouveau du côté des défis…

Les défis de retour mais sans la coop

Shadow of the Tomb Raider est donc revenu avec un second DLC qui n’offre pas de mode coopération. Il faut dire que le terrain n’y est pas propice, le tombeau ne validant qu’un seul et unique chemin sans grand détour. Vous n’aurez par conséquent pas l’occasion de vous lancer dans Le Pilier à deux, que ce soit en local ou en ligne. Pourtant, c’est ce qui faisait la force du précédent DLC La Forge. Pour celui-ci, il sera encore possible d’explorer la Voie d’Huracan dès le menu du jeu, sans forcément lancer la quête.

Trois options encore, y aller en mode explorateur sans enjeu ou s’y lancer avec une dose de challenge. Deux défis, le contre-la-montre et la course au score. Dans l’un, l’objectif sera de décrocher l’or en terminant le tombeau en moins de 6 minutes et 45 secondes. Rassurez-vous, même si vous obtenez le bronze (10 minutes tout de même), vous décrocherez le trophée/succès qui concerne le défi. Dans le second, il sera une nouvelle fois question de récolter lanternes et lumières (vertes, bleues, rouges) pour maximiser son combo et récolter le score maximal. Du déjà vu si vous avez acquis la Forge mais du challenge comme nous l’apprécions. En matière de rejouabilité, cela dépendra de votre profil de joueur. Se contenter de la médaille de bronze, obtenir l’or, réaliser le meilleur chrono possible ou explorer simplement le tombeau, cela ajoutera quelques minutes de jeu selon votre skill.

Ce second DLC que représente Le Pilier ne restera pas dans les mémoires des joueurs de Shadow of the Tomb Raider. Malgré le challenge qui est au rendez-vous et un rythme maîtrisé entre exploration et gunfights, le game design du tombeau paraît bien moins inspiré que celui de La Forge et délaisse même l’aspect coopératif. Un DLC que l’on traverse sans grande joie ni frustration, sans transcendance ni ennui.

Points forts

  • Mi-exploration mi-fight
  • Du challenge

Points faibles

  • Un tombeau moins inspiré que la Forge
  • Et sans la coop
6

Fair

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

eget dolor. venenatis, porta. Curabitur suscipit vulputate, Lorem