TEST – Unravel Two, une paire en fils

Unravel Two

Développeur : Coldwood Interactive
Éditeur : Electronic Arts
Genre : Plateforme/Réflexion
Date de sortie : 9 juin 2018
Supports : PS4, Xbox One, PC
Version pour le test : PS4 (fournie par l’éditeur)

 

unravel twoSitôt annoncé, sitôt sorti. Voilà le sort qu’a connu Unravel Two (Unravel 2 pour les amateurs de chiffres) durant l’E3 2018 sur la scène de la conférence d’Electronic Arts. Yarny, la petite peluche toute mimi du premier épisode a refait ses lacets pour repartir sur nos consoles de jeux et nos PC. Cette fois-ci, il n’est pas venu seul puisqu’il emmène avec lui une autre petite créature en laine avec qui il semble avoir noué des liens. Si le Unravel premier du nom avait su émerveiller son monde, sa suite parvient-elle a jouer sur le même registre ? Attachez-vous, je vous entraine avec moi dans ce test pour répondre à cette question.

Gameplay
Unravel Two propose des bases de gameplay extrêmement similaires à celles du premier opus. Accrocher un bout de ficelle à une branche pour ensuite se balancer à la manière d’Indiana Jones et son lasso, créer un pont en fil en attachant les bouts à deux points pour, entre autres, s’en servir comme trampoline, sont autant de mécaniques déjà rodées. La véritable nouveauté tient en la présence d’une deuxième petite peluche au cours de notre aventure qui pourra éventuellement être incarné par un deuxième joueur en local. Ainsi sont complexifiés tous les casses-têtes qui seront proposés par le titre mais rassurez-vous le jeu peut très bien se faire seul (même s’il y a moins de saveur). Comme son ainé, Unravel Two n’est pas un simple jeu de plateforme tout mignon, il vous demandera également de vous creuser les méninges pour trouver comment passer les obstacles sur votre chemin pour aller plus avant dans votre aventure. En réalité, les mécaniques se retrouvent assez vite à tourner en rond dans les niveaux et très peu de passages vous demanderont une réflexion intense. Heureusement la présence de défis bonus vous demanderont plus de dextérité, et de creuse-méninges mais globalement le titre reste relativement simple.

Ambiance
Unravel Two se savoure avant tout pour sa mignonitude. Il est très attendrissant de voir interagir ces deux petites peluches faites de fils, de même que leurs animations qui accentuent leur fragilité, c’est à croquer. D’autant plus que graphiquement le jeu est superbe. Les couleurs, la fluidité, les détails des environnements tendent vers un réalisme saisissant. Il est peu dire que l’on en prend plein les mirettes tout du long. C’est toujours un moment d’émerveillement lorsque l’on découvre les répercussions des actions de nos petites peluches sur le monde qui les entoure. Nos deux héros en laine aident d’ailleurs au passage deux enfants, toujours représentés de manière brumeuse en arrière plan, qui semblent faire les 400 coups et qui constituent une sorte de trame scénaristique parallèle. Une trame peu épaisse et assez floue (dans tous les sens du terme) et qui n’ajoutera malheureusement pas de réelle plus-value ou la moindre note de symbolisme. En revanche, la musique colle parfaitement à l’ambiance du jeu et les pistes sonores sont superbement réussies. J’ai vraiment apprécié cet aspect là.

Fun
Après un premier run sur les missions principales, on se dira forcement que l’aventure aura été courte. 7 petits niveaux demandant chacun entre 10 et 15 minutes (20 pour les plus lents d’entre nous) pour se terminer, le tour de l’histoire d’Unravel Two est assez rapide. On peut ajouter à ça les 20 défis bonus mentionnés plus haut et qui se déroulent pour la plupart sur des petites zones. Leur difficulté va rapidement être largement plus élevée que pour le mode histoire, ce qui rallongera la durée de vie et vous fera peut-être vous arracher quelques cheveux. Il y a aussi quelques collectibles à récupérer dans les missions principales mais très franchement, la majorité des joueurs ne trouvera pas là une solide raison de replonger dans l’aventure. Hormis donc pour les chasseurs de collectibles et de trophées/succès, on ne peut pas dire que le jeu jouisse d’une réelle rejouabilité. Tout le charme d’Unravel Two se trouvant dans l’émerveillement du joueur à découvrir l’univers du jeu et à résoudre les énigmes, une fois tout ça envolé, ce n’est plus pareil. Heureusement, que cette épopée aura été belle même si fugace.Unravel Two

En conclusion, Unravel Two est le digne héritier de son ainé. La grande nouveauté de cet opus, à savoir la possibilité de jouer en coopération, permet d’abord d’apporter de nouvelles techniques de gameplay mais aussi de nous offrir l’occasion de vivre cette aventure à deux. Avec l’univers roudoudou du jeu et le message humaniste véhiculé par l’équipe du jeu, ce mode coopération prend tout son sens. Dommage de ne pas avoir (pour l’instant) de multi en ligne pour tous ceux qui n’ont pas d’amis sous la main. Du côté de l’aspect technique, il n’y a rien à redire, Unravel Two est un plaisir pour les yeux et les oreilles et propose ainsi une aventure très agréable. On aurait pu lui reprocher sa durée de vie un peu légère mais il faut dire qu’avec un prix de lancement avoisinant les 20€, le rapport qualité/prix est inattaquable. On pourra par contre regretter une trame ne proposant pas de réel challenge, mais j’oserais avancer que cela doit être un choix délibéré de l’équipe du jeu pour ne pas trop hacher l’aventure.

Points forts

  • Visuellement très agréable
  • Une jolie bande son
  • Des mécaniques qui ont fait leurs preuves
  • Pouvoir vivre l'aventure à deux

Points faibles

  • Une trame scénaristique très oubliable
  • Le mode histoire trop court
7.5

Good

Ma devise : "Raler, c'est utile uniquement si tu en profites pour apporter une solution... sinon ça reste juste un plaisir".

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

Lorem venenatis, Praesent nec libero. pulvinar Curabitur mi, id,