TEST – Chicken Police Paint It Red : la police veille aux grains

On part à la découverte de Chicken Police Paint It Red, le point&click noir de chez The Wild Gentlemen et Handygames

Chicken Police Paint It Red

 

Développeur : The Wild Gentlemen
Éditeur : HandyGames
Genre : jeu narratif 
Support : PC, Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4 
Version pour le test : Xbox One (version fournie par l’éditeur)
Date de sortie : 05 novembre 2020

Chicken Police Paint It Red

Je vous emmène à Clawville où les animaux ont pris forme humaine, où l’inspecteur de police est un vrai poulet. Enfilez votre imper gris et votre chapeau de détective, on part résoudre l’enquête avec le célèbre duo : Chicken Police ! 

Chicken Police Paint It Red c’est quoi l’histoire ? 

Vous campez Sonny Featherland, un poulet inspecteur de police, qui se voit confier une affaire, un soir de Saint Sylvestre, à 121 jours de sa retraite. Cette enquête sombre parait complexe et pour la résoudre Sonny va faire appel à son ancien co-équipier Marty MacChicken. Sonny et Marty étaient bien connus dans le monde de l’enquête, sous le nom de Chicken Police. Un duo qui fonctionnait bien, là où ils passaient il y avait souvent du grabuge, mais il y a 10 ans, un soir de Saint Sylvestre, un drame s’est produit et cette Saint Sylvestre sanglante mit fin au duo. 10 ans plus tard, afin de résoudre cette enquête mystérieuse, le duo Chicken Police se reforme. Mais pourront-ils passer au dessus des animosités qui se sont installées durant cette décennie ? Que vont-ils découvrir tout au long de cette sombre histoire ? Vont-ils réussir à boucler l’affaire et établir la vérité, aussi sombre soit-elle ?

L’histoire se déroule dans un monde où les animaux ont pris forme humaine. Des têtes d’animaux sur des corps humains. Au départ je trouvais plutôt ça glauque, mais en réalité c’est superbement réalisé et on se laisse emporter dans cet univers atypique.

Le gameplay ça donne quoi ?

Chicken Police est un jeu narratif à l’humour bien présent et bien dosé. Tout au long de votre enquête, en noir et blanc, vous allez rencontrer un certain nombre de personnages, vous allez pouvoir visiter un certains nombre de lieux et interagir avec une quantité limitée d’objets. Comme tout point&click vous êtes donc limité dans vos choix, à vous de bien observer les différentes scènes et d’interagir avec les bons objets, de toute façon vous resterez coincé dans votre enquête si vous ne résolvez pas certains puzzles (tous nos guides sont disponibles en cliquant ici).

Pour bien avancer dans votre enquête vous aurez la possibilité de discuter avec un grand nombre de personnages, certains en resteront à une discussion simple où ils vont donneront des infos plus ou moins utiles. Avec d’autres vous aurez accès à un interrogatoire un peu plus poussé où vous pourrez poser des questions plus ciblées sur tel ou tel personnage rencontré. Et enfin, avec certains animaux vous pourrez débuter un véritable interrogatoire de police. C’est à ce moment que vous devrez vous concentrer un maximum afin de poser les bonnes questions et ne pas froisser votre interlocuteur. Pour le choix de vos questions, Sonny donnera quelques indices sur la façon de mener l’enquête. Pour certains il faudra la jouer plus finement qu’avec d’autres. Lorsque vous discutez avec les différents protagonistes vous allez apprendre des éléments sur l’un ou l’autre des personnages, c’est grâce à ces éléments que vous pourrez décider de la tournure de votre interrogatoire. Lorsque vous posez vos questions vous marquez ou perdez des points. Ala fin de votre interrogatoire les points récoltés définiront si vous avez été un bon enquêteur « légende vivante » ou si au contraire vous avez tout raté « Frank Drebin » (Frank Drebin qui je vous le rappelle est le personnage principal de « Y-a-t-il un flic pour sauver la reine ? »), on notera l’humour présent jusque dans les succès à débloquer dans le jeu.

Pour mener votre enquête vous allez visiter un certain nombre de lieux à travers Clawville, ces derniers se débloquent lors des discussions avec les animaux rencontrés. Vous pouvez rejoindre ces lieux en ouvrant votre carte. Certains lieux ne sont accessibles qu’au moment où vous devez vous y rendre, il est donc important de bien tout scruter avant de partir, on ne sait jamais vous pourriez passer à côté d’une info qui pourrait s’avérer importante pour la suite.

Lorsque vous arrivez à la fin d’un chapitre il faudra relier tous les indices que vous avez trouvés afin de classer l’affaire et passer au chapitre suivant.

Le jeu se base essentiellement sur les interrogatoires et la fouille des lieux visités, mais par moment vous aurez aussi à sauver votre peau en résolvant un puzzle ou en tirant sur des parties bien précises d’un véhicule.

L’humour est très présent tout au long du jeu, les dialogues sont vraiment bien écrits, on entre parfaitement dans l’histoire, on la vit intensément !

Ambiance visuelle et sonore

L’ambiance sonore est juste exceptionnelle et colle parfaitement au côté polar sombre que le jeu met en avant. On à affaire ici à du bon vieux jazz, digne des meilleurs films de détective. Chaque lieu possède sa propre bande sonore ce qui est fort appréciable et nous évite d’en avoir rapidement marre comme ça peut arriver dans certains jeux.

La direction artistique est parfaitement maitrisée. Des têtes d’animaux sur des corps humains  il fallait y penser. Comme je le disais, au départ je trouvais ça glauque mais c’est tellement réussi que de revoir un humain « normal » parait presque anormal.

Les doublages sont d’une grande qualité également et nous aide à l’immersion parfaite du jeu.

Chicken Police Paint It Red

En résumé, Chicken Police Paint It Red a été une grosse et excellente surprise pour moi. Au départ j’ai voulu tester ce jeu parce qu’il semblait curieux avec ses animaux humains, mais j’ai rapidement été prise dans l’affaire et j’ai vraiment adoré mon passage à Clawville. Au travers des différents interrogatoires, on finit par se prendre pour un vrai détective. Pour moi Chicken Police est l’un de ces jeux que l’on rencontre que très rarement dans une vie de gameur (gameuse pour ma part). i=Il est de ces jeux qui vous marquent, qui une fois terminé continue à vous tourner dans la tête et pour lesquels vous aurez grand plaisir à rejouer. Car oui, la rejouabliluté est possible même si vous connaissez le dénouement final, il se peut que vous ayez loupé quelques indices ou des interrogatoires. Et en plus Chicken Police propose une fin secrète post-générique qui va dépendre des éléments que vous avez collectés, il est d’autant plus possible d’y rejouer. Pour moi c’est donc un grand oui et très clairement un GOTY 2020 !

 

N’hésitez pas à nous donner vos impressions sur le jeu si vous l’avez, en commentaires sous l’article ou via nos réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramTwitchYoutube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

Points forts

  • La direction artistique juste parfaite
  • Les interrogatoires qui ont un réel impact sur le jeu
  • Les doublages exceptionnels
  • L'humour noir juste bien dosé
  • L'ambiance sonore aux petits oignons

Points faibles

  • Trop court au final, on en redemande !
9.5

Amazing

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Mot de passe oublié

efficitur. libero amet, quis, libero accumsan eleifend luctus facilisis massa Sed