TEST – Fall Guys Ultimate Knockout

fall guys devolver mediatonic preview test

Avec ses petits haricots sur pattes qui se poussent et se trémoussent pour atteindre la ligne d’arrivée au sein d’épreuves toutes aussi fun les unes que les autres, la preview de la version bêta nous avait ambiancés comme jamais. Mais vient maintenant le moment de juger tout ça en version finale, et de savoir si le concept proposé par Mediatonic et Devolver est capable de nous faire marrer plus longuement que le temps d’un weekend.

• Genres : party game massivement multijoueur
• Développeur / éditeur : Mediatonic / Devolver Digital
• Support de test : PC (RTX 2070, 16 Go RAM, Ryzen 5 2600X, SSD)
• Disponible sur : PC, PlayStation 4
• Version du jeu utilisée : clé Steam fournie par l’éditeur (version day-one)

 

Comme un air d’Intervilles (sans la vachette)

Le concept de Fall Guys Ultimate Knockout est simple : vous contrôlez votre… votre quoi, déjà ? Un haricot, apparemment, me dit-on dans l’oreillette. Vous contrôlez donc un haricot qui participe à une émission télévisée et dont l’objectif est de participer à plusieurs épreuves à l’affilée en espérant éviter l’élimination et être celui ou celle à remporter la victoire. Un Battle Royale en plusieurs manches, donc, où tous les coups seront permis en plus de la nécessité d’avoir un minimum de skill et de chance pour parvenir à déjouer les obstacles qui vous feront face. Nous en parlions dans la préview, lesdites épreuves sont d’ailleurs assez variées, avec des cartes privilégiant la course de vitesse, les obstacles à éviter, les objets à parcourir en équilibre, les épreuves de mémoire, ou encore les jeux où la stratégie sera reine.

Tout l’intérêt de Fall Guys Ultimate Knockout se divise donc en deux parties : la première consiste évidemment à s’amuser le plus possible au sein d’épreuves déjantées, et la seconde gravite autour de la personnalisation de votre avatar. A ce sujet, si les éléments disponibles en boutique contre de la monnaie virtuelle (qui se gagne en jeu, mais peut aussi s’acheter…) et ceux proposés dans la courbe de progression d’expérience sont assez variés, on regrette un peu le léger sentiment d’avarice qui touche la courbe de progression.

Dans les free-to-play, en général, la courbe est assez généreuse au départ pour donner l’envie aux joueurs et aux joueuses de s’investir dans le jeu avant d’aplanir un peu ladite courbe pour encourager à l’achat de boosts en tous genres. Dans Fall Guys (qui n’est pas un free-to-play et se vend à 20€), sans pour autant être d’une longueur insupportable, difficile de considérer que les premiers gains liés aux premiers niveaux de progression soient une balade de santé. Il peut être ainsi décourageant de se rendre compte que les premiers skins les plus rigolos à débloquer sont situés à une vingtaine de niveaux ou plus après les quelques-uns durement gagnés.

Si vous n’êtes pas un prodige du Battle Royale et que vous vous ratez vers la deuxième ou la troisième manche assez régulièrement, vous allez passer quelques heures à simplement débloquer les premiers éléments de personnalisation à l’intérêt passable. Quant à la boutique, celle-ci propose des éléments cosmétiques certes sympathiques mais assez chers au vu des gains qu’un joueur ou une joueuse moyenne peut se faire en quelques heures. Évidemment, juste à côté, on vous propose d’acheter de la monnaie virtuelle pour accélérer un peu les choses… Et la boutique, au chapitre des grandes idées croisées ailleurs mais qu’il n’aurait pas fallu reprendre, est saisonnière. Elle se présente ainsi en deux catégories d’offres peu étoffées, mais qui se renouvellent respectivement tous les jours et tous les X jours. Le fun d’un côté, l’anti-fun de l’autre.

Fall Guys Ultimate Knockout Mediatonic Devolver Test party game

Ninja pas très warrior

Mais ne vous méprenez pas : on s’amuse pourtant beaucoup, dans Fall Guys Ultimate Knockout. Les épreuves proposées sont bien pensées, notamment au niveau des courses d’obstacles qui ont été savamment réfléchies pour proposer une suite de zones larges ponctuées de goulots d’étranglement qui donnent la part belle aux grosses mêlées entre les avatars des participants. Les épreuves en équipes, là aussi, brillent par la nécessité pour des inconnus de s’organiser sans avoir la possibilité de dialoguer. Cela donne parfois des parties frustrantes lorsque l’on atterrit dans une équipe un peu foutraque qui part dans tous les sens, mais qui propose régulièrement de belles choses lorsqu’on sent que les joueurs gagnent en bouteille et commencent à appliquer des stratégies précises.

Hélas, on a parfois une impression de vite faire le tour, et l’aléatoire semble parfois privilégier certaines épreuves qui sortent bien plus souvent que d’autres. Pour un jeu à 20 euros, le contenu est plus qu’honnête, mais au vu de l’enthousiasme engendré (et des recettes de microtransactions espérées), on ne peut que souhaiter à Fall Guys une évolution dans le temps avec plus d’épreuves et peut-être des personnalisations un peu moins inaccessibles et plus variées afin de réellement avoir cette sensation de party game totalement débridé et aux participants véritablement hétéroclites. Les joueurs lassés par la succession d’épreuves et par l’aspect élitiste du Battle Royale gagneraient également à se voir proposer des modes de jeu divers, comme la possibilité de choisir son arène pour s’entraîner et se concentrer sur les jeux qu’ils préfèrent.

Fall Guys Ultimate Knockout est une excellente surprise qui apporte un gros vent de fraîcheur à une scène compétitive envahie par les MOBA et les shooters sans âme qui se ressemblent tous. Mignon, fun, déjanté et pas cher, Fall Guys possède un gros potentiel qui n’est malgré tout pas totalement exploité. Quelques rééquilibrage au niveau des gains et une plus grande variété dans les personnalisations et les modes de jeu pourraient être le déclic permettant au titre de Mediatonic de cartonner sur le long terme. Un jeu à suivre de près.

 

Vous pouvez réagir à ce test avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

4.5 2 votes
Évaluation de l'article

Points forts

  • Des épreuves fun et variées
  • L'ambiance générale, totalement délirante et assumée
  • L'impression de retrouver un petit bout d'Intervilles
  • Visuellement, le jeu est très vite attachant
  • La foire du taunt à 2m de la ligne d'arrivée
  • A 20€, ça reste honnête

Points faibles

  • On fait vite le tour des épreuves existantes
  • Un peu radin sur les gains d'XP et de monnaie virtuelle
  • Peu d'options de personnalisation dès le départ
  • Pas de modes de jeu alternatifs
7

Good

Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

consequat. in libero eget vulputate, Aenean Praesent Donec risus