TEST – Overcooked 2 ne change pas la recette qui marche

Overcooked 2 remet les petits plats dans les grands.

Développeur : Team17
Prix : 24,99 €
Genre : Party-Game
Date de sortie initiale : 7 août 2018
Support : PS4, Xbox One, PC, NSwitch
Version pour le test : Nintendo Switch

Overcooked 2 revient mettre la gestion culinaire au centre de vos préoccupations estivales. Team17 est devenu un acteur important de la scène indépendante et multiplie les succès dans l’industrie du jeu vidéo. Il n’est plus question seulement de la série Worms mais aussi The Escapists, Yooka-Laylee et Overcooked – qu’il distribue pour Ghost Town Games – dont le deuxième épisode est sorti cette semaine sur PlayStation 4, Xbox One, PC et Nintendo Switch. Le premier opus a déjà séduit les amateurs de jeu en coopération et certains s’y essayent même en solo. Durant l’E3 2018, de nombreux experts retenaient une seule annonce phare en dehors de Super Smash Bros Ultimate, l’arrivée d’Overcooked 2 pour cet été. Il reste désormais à savoir s’il existe un réel intérêt à repasser en cuisine ou si les fourneaux demeurent les mêmes qu’en 2016. Présentons donc brièvement le concept, les nouveautés et les sensations que nous procurent ses mécaniques de jeu notamment en coopération. Voici notre test.

Concept et Gameplay

Overcooked 2 ne change pas une recette qui marche et présente un univers similaire à son prédécesseur. C’est assez simple, seul ou en coopération (jouable jusqu’à quatre joueurs), vous incarnez des chefs qui devront préparer des repas dans le temps imparti. Plus vous enchaînez les plats, plus vous récoltez des points et si vous n’êtes pas capables d’assurer le rythme, les pénalités tomberont. Jusqu’ici tout va bien mais les développeurs de Team17 ont pensé à vous mettre des bâtons dans les roues, des obstacles que nous détaillerons au paragraphe suivant. Avant cela, il est important de préciser qu’une coordination exemplaire avec son collègue cuistot est exigée pour atteindre les trois étoiles, celles-ci représentant la qualité de votre score.

Là où Overcooked 2 réussit son pari, c’est qu’il ne nous laisse pas le temps de respirer. Le concept est captivant et servi par un rythme effréné, celui-ci se composant de l’enchaînement des recettes à effectuer, la préparation des aliments avec découpage et cuisson, vaisselle et distribution d’assiettes et surtout une grosse dose d’organisation à gérer tant les places se font parfois rares et les chemins sinueux. D’ailleurs, nous vous en parlions plus haut, les obstacles seront divers et variés. Certains seront des obstacles physiques comme la traversée de véhicules capables de vous renverser et faire perdre votre plat que vous vous apprêtiez à servir. Ajoutons à cela les fois où l’on doit contrôler un levier pour se déplacer et vous obtenez une bonne dose de stress et de retard. Les autres sont plutôt des contraintes environnementales avec des chemins qui vont disparaître, des nuées de flammes qui entravent votre avancée, de simples changements dans le décor qui vous perturbent.

overcooked 2

De ce fait, si les premiers niveaux seront plutôt faciles et représentent en quelque sorte des tutoriels, la suite des événements devrait mettre à l’épreuve bon nombre de duos. Il faudra garder ses nerfs, s’entendre avec son coéquipier et rester en interaction constante avec lui, se mettre d’accord quant aux tâches assignées à chacun et communiquer de la plus efficace des façons. Le concept est accrocheur, les mécaniques sont prenantes mais jusqu’ici, hormis les nouvelles recettes et appareils de préparation, rien a évolué par rapport au premier épisode. Alors attardons-nous sur les nouveautés qu’il présente.

Nouveautés et évolution

Overcooked 2 ne se différencie pas tellement du premier épisode mais certaines nouveautés font leur effet. On pense avant toute chose à une interface modernisée et au game design qui gagne en profondeur. Visuellement, le premier épisode de la série avait son charme mais paraissait aussi un petit peu vieillot. Team17 a souhaité remettre au goût du jour tous les éléments visuels du jeu mais sans bousculer non plus les habitudes des joueurs. Nous reconnaîtrons ainsi les aliments sans problème, les animations gagnent en qualité, tout est plus plaisant à regarder et ceux qui connaissent la série devraient apprécier les améliorations graphiques d’Overcooked 2. Néanmoins, ce n’est pas la caractéristique que nous avons affectionnée le plus, on estime bien plus le dynamisme des décors. S’ils étaient statiques par le passé, ils sont davantage mobiles et évoluent en plein niveau. Vous pouvez commencer à cuisiner dans les airs et atterrir en catastrophe dans une cuisine. Les sensations apportées restent vraiment agréables et la session en devient vraiment plaisante, garde ce même plaisir d’enchaîner les niveaux pour savoir ce que les développeurs nous ont réservé.

overcooked 2

En matière de contenu, on apprécie la venue de certains chefs bien dessinés et un menu plus clair, nous permettant de changer de chef quand nous le souhaitons. Mais en ce qui concerne les nouveautés pures, nous n’en remarquons qu’une seule dans le gameplay, la possibilité de se jeter les ingrédients crus afin d’accélérer la cadence et gagner du temps. Ainsi, nous pouvons nous les transmettre à plusieurs pas d’écart mais nous sommes surtout en mesure de les lancer dans une machine afin qu’elle les prépare. La manœuvre reste risquée car elle pourrait être synonyme de maladresse mais la tentation sera souvent au rendez-vous. On regrettera aussi de ne pas pouvoir se lancer les assiettes, la mécanique étant réservée aux ingrédients crus.

Il faut tout de même nuancer et reconnaître que le soft n’évolue pas énormément et qu’il sera toujours compliqué de jouer en solo tant Overcooked 2 prend toute sa dimension en multijoueur, tout comme le premier épisode. Ce n’est d’ailleurs pas le scénario qui passionnera davantage le joueur à la recherche d’un bon jeu solo.

Histoire et stagnation

Par contre, Overcooked 2 n’a pas réalisé une grande avancée quant au rythme de jeu même s’il accueille une nouvelle fonctionnalité. Il s’agit des secrets cachés de Kevin dont la difficulté sera élevée à partir d’un certain stage. On regrette que les indications pour les débloquer demeurent totalement absentes, heureusement nous avons pu collecter les informations et préparer ce guide pour tout déverrouiller. Ce petit changement reste plaisant mais ne cache pas que l’histoire reste un enchaînement pur et simple de niveaux. Si Team17 nous avait consacré simplement un mode Arcade, cela aurait été pareil. D’ailleurs, ils l’ont mis, ce qui allonge la durée de vie et éveillera vos désirs de faire le meilleur score possible.

Nous insistons donc sur le caractère mollasson de l’histoire. Celle-ci est toujours autant décalée avec ce petit humour qui fait parfois sourire mais n’a, à proprement parler, aucun intérêt. Le roi révèle la présence d’une menace pour le Royaume Oignon, les zomb’mies. Ils sont présents sur la carte mais juste pour la décoration. La plus grande déception nous provient même du niveau final qui n’est pas d’une grande difficulté et ne montre pas un grand charme, le final est donc faiblard et on s’attendait à un grand feu d’artifice à l’instar de celui de son prédécesseur.

overcooked 2

Petits bémols à signaler tout de même, l’impossibilité de relancer un niveau après l’avoir terminé, nous obligeant à retourner sur la carte et perdre du temps. Un simple « Rejouer » n’aurait pas été de trop. Quelques légères et rares chutes de framerate que les patchs vont probablement arranger. Cela dit, si on ajoute quelques bugs avec des ingrédients lancés à côté parfois bloqués dans le décor, cela passe moins inaperçu. Relativisons car cela n’entame pas réellement notre plaisir lors de nos sessions de jeu.

Après, si vous êtes un vrai fan de la série, nous ne critiquerons pas énormément le prix estimé à 25 euros environ pour 8 heures de jeu pour le mode Histoire pour les habitués, les novices devraient prendre deux heures de plus à conquérir toutes les étoiles. Le titre bénéficie tout de même d’une rejouabilité à ne pas négliger tant Overcooked 2 donne envie de partager cette expérience de jeu à tous les invités qui fouleront votre salon. Et si jamais vous êtes peu lotis de ce côté-là, l’ajout du mode en ligne fait le boulot et conserve la bonne ambiance pour vos sessions de jeu. On soulignera la bonne idée des émoticônes pour communiquer les besoins et parler entre cuistots.

Overcooked 2 reprend la bonne recette du premier épisode et a pimenté l’expérience de jeu. Au rayon des nouveautés qui séduiront les joueurs se trouvent un game design bien plus élaboré grâce à certaines cuisines chamboulées en pleine partie, ce qui fera son effet. Si la possibilité de se lancer les ingrédients reste appréciable, cela demeure la seule et unique nouvelle fonctionnalité apportée dans les mécaniques de jeu. Mais n’en doutons pas, malgré un scénario bancal, Overcooked 2 demeure un excellent party-game à ne pas louper pour tous les fans du premier opus et aux fanatiques des petits jeux de coopération.

Points forts

  • Un concept toujours aussi efficace
  • Diablement addictif
  • Les cuisines qui évoluent en pleine partie
  • Se lancer les ingrédients
  • Une meilleure interface de jeu
  • Toujours aussi agréable à deux et +
  • Enfin jouable en ligne

Points faibles

  • Au final, assez peu de nouveautés
  • Un scénario sans intérêt
  • Pas de "Rejouer" à la fin d'un niveau terminé
  • Durée de vie légère pour le mode Histoire
8

Great

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

odio ut Praesent consectetur id Nullam