TEST – Frostpunk : tombe la neige et souffle le vent d’hiver

Fous ta cagoule, fous ta cagoule
Ou t’auras froid, t’auras les glandes, t’auras les boules
Fous ta cagoule ouais, fous ta cagoule
La chair de poule, le nez qui coule, fous ta cagoule*

Frostpunk : Console Edition 

Développeur : 11 bit studios
Éditeur : 11 bit studios
Genre : Gestion, survie
Version pour le test : Xbox One X (version fournie par l’éditeur)
Date de sortie : 11 octobre 2019

Frostpunk arrive sur playStation 4 et Xbox One. Sortez vos doudounes, vos gants en laine et vos cagoules, là où on part il fait un froid de canard ! 

frostpunk

Histoire

Pour ce test je vais essentiellement m’intéresser au portage du jeu sur console, plus précisément sur Xbox One X. Si vous souhaitez en savoir plus sur le jeu, n’hésitez pas à aller lire le test de la version PC, de l’ami Soren, en suivant le lien juste là.

Je vous fait un rapide point sur l’histoire tout de même. Après d’importantes éruptions, le soleil se retrouve caché et donc la température se met à dangereusement chuter. Pour survivre nous avons quitté Londres pour nous installer au fond d’un cratère, avec pour seule source de chaleur un générateur.  Et c’est là que commencent les ennuis.

Gameplay

Pour survivre, vous allez devoir gérer non seulement votre générateur, mais aussi la collecte de matériaux tel que le charbon, le bois ou encore l’acier, mais également l’humeur et l’espoir des gens. Pour ce faire, vous allez devoir les faire travailler ces braves gens, mais attention, le froid peut être mortel ! Vous devrez garder un œil vigilant aux descentes de température pour éviter les engelures, voir le décès prématuré des survivants.

Une véritable stratégie va devoir se mettre en place sous vos ordres bien avisés, ou pas. A vous de prendre la décision de soigner ou non les gens, de construire un cimetière afin d’éviter les maladies et d’offrir une sépulture descente aux disparus, de faire travailler les enfants. Car oui, vous allez devoir voter des lois et ces dernières ne mettront pas toujours tout le monde d’accord. Mais parfois, c’est le prix à payer pour survivre.

Enfin, survivre, c’est facile à dire. Dites-vous bien que dans Frostpunk vous allez devoir faire mourir tout le monde un paquet de fois avant de comprendre ce qu’il est important de construire en premier.

Mais encore une fois, pour plus de détails, je ne peux que vous conseiller d’aller lire le test de Soren, juste ici.

Portage sur console 

Venons-en maintenant à ce qui nous intéresse le plus, le portage sur console. Alors réussi, ou pas ?

Pour ma part, même si je pense que ce style de jeu est plus confortable à jouer avec une souris, je n’ai pas ressenti de difficultés pour la prise en main avec ma manette. Le jeu est fluide, les déplacements du curseur se font sans difficultés. Je n’ai rencontré aucun ralentissement tout au long du jeu. Le menu est intuitif, on passe d’une page à l’autre sans souci grâce aux touches LT, RT, LB et RB. A aucun moment je n’ai ressenti le fait que ce jeu soit un portage depuis PC contrairement à pas mal de jeux avant lui, comme par exemple les Sims 4 pour ne citer qu’eux où finalement le portage sur console était une véritable catastrophe : aucune fluidité dans le jeu, des lags à répétitions, des menus pas adaptés pour une manette. Bref, le portage de Frostpunk est une réussite, il faut le souligner. 

En résumé, pour moi et contrairement aux Sims 4 comme je le disais plus haut, le portage de Frostpunk est une réussite. Une bonne prise en main, un jeu fluide et une navigation dans le menu facile. Donc avis aux fans de jeux de gestion / survie qui n’auraient pas la chance d’avoir un PC : la version console est faite pour vous  !

Pensez à venir nous rendre visite sur nos réseaux sociaux TwitterFacebookInstagramTwitch,Youtube et notrecompte curateur Steam. Donnez-nous aussi votre avis sur le jeu via les commentaires sous l’article.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

*Fous ta cagoule – Fatal Bazooka 
0 0 voter
Évaluation de l'article
9

Amazing

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
odio libero. at felis velit, neque. ipsum accumsan tempus ut Phasellus ut