TEST – Night Call : ils m’entraînent au bout de la nuit, les taxis de Paris

Rue déserte
Dernière cigarette
Plus rien ne bouge
Juste un bar qui éclaire le trottoir
D’un néon rouge
J’ai besoin
De trouver quelqu’un
J’veux pas dormir
Je cherche un peu de chaleur
À mettre dans mon cœur
Ils m’entraînent au bout de la nuit
Les taxis de Paris*

Night Call

Développeur : BlackMuffinMonkeyMoon
Éditeur : Raw Fury, MonkeyMoon
Genre : Investigation, jeu narratif
Version pour le test : PC
Date de sortie : 17 juillet 2019

Après notre courte prise en main du jeu pour notre preview, on retourne dans les rues de Paris au volant de notre taxi afin de résoudre les 3 enquêtes que nous propose Night Call. 

Night Call Histoire

Vous campez un chauffeur de taxi parisien qui, en plus de conduire ses clients à bon port, tente d’élucider des enquêtes. Dans le jeu 3 enquêtes complètes vous sont proposés : « le juge », « l’ange de la mort » et « le marchande de sable ».  Des enquêtes qui, vous le verrez rapidement, ont un petit goût de déjà vue. Même trame de base, même style de jeu, même clients.

Vous travaillez donc de nuit comme chauffeur de taxi à Paris. Après avoir été attaqué par un serial killer vous devrez découvrir son indenté, pour ce faire vous allez devoir parler avec les clients de votre taxi. Ces derniers peuvent être récupérés à divers endroit de la map. En discutant avec eux il vous sera possible de découvrir de nouvelles preuves pour vous aider à résoudre le crime sur lequel vous enquêtez. Mais vous aurez également le choix d’aller rendre visite à quelques indics, icône œil sur sur la carte, ils vous donneront alors quelques indices afin de vous aider à avancer dans votre enquête. Parfois vous devrez mettre la main au porte-monnaie pour récolter votre précieux butin. Une autre manière de mettre la main sur des indices, c’est d’écouter les infos à la radio, ou encore le talk-show de la nuit, mais également en lisant les journaux que vous pouvez acheter dans les stations service. Si vous avez de la chance un client étourdi pourra en oublier un sur la banquette arrière de votre véhicule, ce qui vous fera économiser un peu de votre argent. Argent dont vous allez avoir besoin pour payer toutes vos dépenses quotidiennes : cigarettes, jeux à gratter, loyer, essence etc. Mais rassurez-vous c’est pas vraiment handicapant, vous pouvez rouler un sacré moment avant de devoir retourner à la pompe. Lorsque votre nuit est terminée, le jeu vous envoie automatiquement à votre appartement. Là les comptes sont faits, ce que vous avez gagné, ce que vous avez perdu et un résumé de vos rencontres apparaît sur votre écran. Une fois tout cela passé vous vous retrouvez dans votre appartement où vous pourrez enfin fouiller dans les dossiers et les preuves accumulées.

Gameplay

Enfin en théorie, parce qu’en réalité, vous n’aurez pas l’occasion de réellement jeter un œil à vos dossiers remplis de preuves, et non, un simple clic de souris et le tour est joué, les indices sont téléportés par magie sur le tableau des preuves et l’ordinateur les place gentiment sous le bon suspect à chaque fois, vous n’êtes finalement qu’un simple spectateur et votre utilité dans le jeu se limitera à choisir vos passagers et à cliquer sur la souris pour passer à la réplique suivante. C’est fort dommage car lors de ma preview j’avais placé beaucoup d’espoir dans ce jeu, je me voyais déjà partir en quêtes de preuves tel Sherlock Holmes. Ça a été la douche froide. Night Call, finalement, est plus un jeu narratif qu’une véritable immersion dans le monde de l’enquête. Ici vous allez uniquement écouter les histoires, certes très intéressantes, de vos voyageurs, parfois vous aurez la possibilité d’interagir avec eux en posant une question ou donnant une réponse, cette dernière aura une influence sur les décisions que prendront vos passagers. Une influence très limité tout de même.

 Personnages et ambiance

Lors de vos courses de nuit vous aurez le choix entre plusieurs clients installés à droite à gauche sur la map. Chaque client a son histoire propre et chacune de ces histoires touche à des sujets dont nous entendons parler régulièrement dans la vraie vie, vous savez celle ou l’on doit travailler et payer des impôts, non non pas les Sims, notre vie en dehors des jeux vidéo ! De la démission d’un ministre, à un politique qui quitte son parti car il se sent trahi, en passant par la GPA, le terrorisme ou bien encore le harcèlement sur les réseaux sociaux, Night Call touche à tous les sujets avec parfois beaucoup d’humour. J’ai beaucoup apprécié les moments passés en compagnie de nos passagers, découvrir leurs histoires, les aider dans leurs choix parfois. Chaque nouvelle tête sur la carte était une nouvelle histoire à découvrir et cela me plait beaucoup. Je vous avoue avoir bien ri avec les histoires et les anecdotes de certains des protagonistes.

Pour ce qui est de l’ambiance sonore, grâce à une bande son parfaite, vous vous sentirez rapidement l’âme d’un noctambule et n’aurez qu’une hâte : retrouver votre taxi le son à fond dans votre casque PC. Le côté noir et blanc du jeu vous projette dans le Hollywood des années 50 et sa grande époque des films noirs. 

En résumé, Night Call est un bon jeu narratif. Il est parfaitement bien écrit, il aborde des sujets qui nous touche au quotidien, sa bande-son est un vrai plaisir pour les oreilles mais, parce que oui il  y a un mais, nous ne sommes que de simples spectateurs. Il ne lui manque qu’une vraie possibilité de choix quant au placement des indices, une liberté de vraiment fouiller les dossiers, nous donner le premier rôle quoi, et le jeu aurait pu être parfait. J’aurai aimé être un Sherlock Holmes parisien et je avoue avoir été quelque peu déçue. 

J’aime cette fille
Ses talons-aiguilles
Qui se déhanche
Ça met un peu de chaleur
Au fond de mon cœur
Ils m’entraînent au bout de la nuit
Les taxis de Paris*

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le jeu via les commentaires. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux :Twitter, Facebook, Instagram, Twitch,Youtube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers.

*Les Démons de minuit – Émile et Images

Points forts

  • Une bande-son parfaite
  • Un jeu très bien écrit
  • Des sujets d'actualité

Points faibles

  • Malheureusement nous ne sommes pas acteur du jeu, mais spectateur
  • Des enquêtes qui se ressemblent un peu trop
7

Good

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator.Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Mot de passe oublié

ut Donec vulputate, libero commodo sed non tempus