TEST – Shadow of the Tomb Raider : DLC The Nightmare

Troisième DLC pour Shadow of the Tomb Raider avec The Nightmare. Des frissons au programme ?

Développeur : Eidos Interactive / Crystal Dynamics
Éditeur : Square Enix
Genre : Action – Aventure
Date de sortie initiale : 22 janvier 2019
Support : PS4, Xbox One, PC
Version pour le test : Code PS4 fourni par l’éditeur

 

Shadow of the Tomb Raider accueille son troisième DLC, The Nightmare. Pour ceux qui auraient du mal avec la langue de Shakespeare, cela renvoie directement à un Cauchemar. Avec cette dénomination et les visuels partagés par Square Enix, il était légitime de se demander si cette extension allait prendre une tournure différente, plus tournée vers l’horreur ou le thriller. Il sera difficile de le placer dans une case puisque la mission secondaire ne dénature pas l’univers de Tomb Raider et se révèle bien courte, comme si les développeurs nous ont plongé dans un décor sans prendre le temps de l’installer. Revenons plus en détail sur l’expérience proposée par ce Cauchemar de Lara Croft et partageons même plus l’entièreté de la quête en vidéo.

Un cauchemar trop vite expédié

Pour récupérer le Souffle blanc, Lara va devoir emprunter la Voie de la Peur. Pour cela, une petite séquence exploration est nécessaire. Après celle-ci, Lara Croft est alors surprise et transportée vers un monde parallèle dans lequel elle fait face à ses grandes angoisses et de vieux souvenirs. Au programme, revisite de différents endroits où elle s’est rendue, des différentes personnes qui l’ont accompagné dans ses voyages et des ennemis que l’on apprécie pas forcément de revoir. Vous le comprendrez rapidement, l’environnement n’est pas très accueillant, il est même hostile, les décors sont sombres et l’on peine à tout distinguer clairement. L’ambiance a été repensée pour faire ressentir au joueur un caractère oppressant et cela fonctionne.

Malheureusement, nous avons trouvé cette petite session un peu trop courte. Alors que l’on commençait à se plaire dans cette quête, à vouloir en découvrir davantage, nous sommes coupés dans notre élan et renvoyés à la réalité. Nous avons compté le temps exact passé dans ce cauchemar et le petit voyage a duré environ 12 minutes. En soi, une session de 12 minutes, elle peut être considérée comme étant longue mais c’est la seule. Pour le coup, on en ressort légèrement frustré. Cinq minutes pour y parvenir, douze pour ce petit cauchemar et 10 à 15 minutes (pour viser large) pour comprendre et traverser le tombeau, pour un total donc de 30 à 40 minutes pour cette quête annexe. La durée de vie n’est donc pas honteuse pour un DLC de Shadow of the Tomb Raider mais il n’aurait pas été de refus de rallonger l’expérience, de la découper en plusieurs étapes car cela demeurait vraiment agréable.

D’autant plus que le tombeau qui nous est proposé ici présente un game design de qualité et une nouvelle fois pensé pour la coopération, comme le fut La Forge.

Le tombeau coopératif en deux temps

Dès l’entrée dans le tombeau « le hurlement des dieux singes », ça sent bon la coopération. Deux chemins s’offrent à nous et semblent propices à la haute voltige, l’escalade et le risque de périr au moindre mauvais timing. Il sera une nouvelle fois question de comprendre les mécaniques, de discerner la voie à emprunter mais la caméra se tourne assez bien pour vous aider. Le tombeau s’assimile encore à un parkour plus qu’à une résolution d’énigmes comme jadis. Certains secteurs laissent clairement place à la coopération, avec des rouages à activer d’un côté pour aider la progression de l’autre côté.

La seconde partie du tombeau invite davantage à la réflexion et ne constitue pas seulement du saut d’obstacles. Il sera nécessaire d’activer tous les mécanismes mais dans le bon timing car chacun couve un piège mortel. Après, cela reste du parkour mais qui nécessite beaucoup plus d’observation de la part du joueur. Finalement, le tombeau reste de qualité et on l’a plutôt bien apprécié. Il exige tout de même une bonne dose de réflexion comme nous l’apprécions, il laisse place à la coopération et au scoring (puisque le tombeau est immédiatement disponible dans le mode défis des tombeaux, avec ses deux différents modes de jeu, course au score et course contre-la-montre).

La troisième extension de Shadow of the Tomb Raider se distingue par sa quête annexe qui va encore creuser dans les souvenirs et les angoisses d’une Lara que l’on aurait aimé torturer un peu plus longtemps. Au final, la quête est encore expédiée très rapidement mais a le mérite d’introduire un nouveau tombeau laissant place à la coopération. L’exploration se fait en deux temps, un simple parkour pour le premier secteur tandis que le second exige plus de temps de réflexion avant de l’aborder. En résumé, le DLC étend d’une bien belle manière l’expérience de jeu mais sans pour autant la transcender.

Points forts

  • L'ambiance du Cauchemar...
  • Le retour de la coop
  • Un tombeau bien inspiré

Points faibles

  • Mais un Cauchemar bien trop court
7.5

Good

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

at sem, venenatis Donec amet, dictum id suscipit Praesent Lorem consectetur risus