TEST – Far Cry 5 : Lost on Mars

Lost on Mars est le deuxième DLC de Far Cry 5. Découvrez notre test express et embarquez avec nous, direction la planète rouge.

Far Cry 5 : Lost on Mars 

Far Cry 5 : Lost on Mars

Histoire 

Il était une fois un homme, Nick, qui rentrait tranquillement chez lui retrouver sa femme et sa fille lorsqu’il eut un coup de téléphone qui allait bouleverser ses plans. Au bout du fil son ami Hurk. Ce dernier lui demande de lui venir en aide. Nick n’a qu’une envie c’est de retrouver sa famille mais après moult négociations il finit par accepter la proposition de son ami et, à sa grande surprise, se fait aspirer dans un rayon de lumière. Au bout de ce tunnel Nick découvre qu’il vient d’atterrir sur Mars et qu’il doit sauver la terre en compagnie de son ami Hurk, à qui il ne reste plus que la tête. Oui oui, juste la tête. Votre ami vous explique rapidement la situation : la Terre va être attaquée par des bestioles : les arachnides.

Gameplay

Pour éviter le pire vous allez devoir activer un flopée de tour, vous savez les tours made in Far Cry, celles où il faut grimper encore et encore, tout cela à l’aide de votre ceinture anti-gravité. Notez que cette dernière se décharge plutôt rapidement donc il va falloir être sûr de vos sauts. En plus de ces tours, vous aurez à détruire 15 reines arachnides. Oui 15, vous avez bien lu ! Ces reines sont des boss « sac à PV », que vous aurez du mal à tuer avec vos petites armes, ces combats risquent donc de durer de longues minutes. Sachant que les petits potes de sa Majesté ne vous laisseront pas la détruire si facilement. Et ces combats il vous faudra les recommencer 15 fois !

Parlons des arachnides, ces crabes de l’espace comme aime les appeler Hurk. Ces bestioles vivent sous le sable et réagissent à vos pas, votre ami vous dira à plusieurs reprise d’éviter de marcher sur le sable, mais soyons honnête c’est pas toujours très simple. Les gentilles bébêtes vous sortant de sous les pieds, vous bousculent bien évidement ce qui vous laissent un petit moment sonné au sol avant de reprendre vos esprits et de repartir au combat. Ajoutez donc cela à la reine et vous avez des combats qui vous feront hurler plus d’une fois.

Avant de pouvoir sauver la Terre il vous restera une mission primordiale : retrouvez les morceaux du corps de votre ami Hurk, devenu entre temps un robot.

Fun 

En commençant le jeu j’ai eu l’impression de retrouver un bon vieux Far Cry Blood Dragon. L’humour me semblait sympa et les personnages décalés mais je me suis rapidement rendu compte qu’on était tombé dans l’humour de bas étage et que Hurk allait bien vite me taper sur le système. Cet ami, qui ne sert pas à grand chose dans le jeu au final  vous soûlera rapidement avec son humour de beauf bien trop souvent situé sous la ceinture. Personnellement j’ai eu envie de l’abandonner dans un nid d’arachnides plus d’une fois.

Le jeu devient trop répétitif rapidement, activer une tour c’est sympa mais 20 c’est non, idem pour les reines et tout le reste d’ailleurs. J’avais beaucoup d’espérance dans ce DLC, c’est vite tombé à plat malheureusement.

En résumé, Far Cry 5 : Lost on Mars est ennuyeux et répétitif, l’humour devient rapidement lourd et va taper sur le système des plus sensibles. Pour 9€99 on aurait pu rêver mieux que 5 heures de jeux remplies de missions qu’on a l’impression de faire en boucle.

 

Lost on Mars est le deuxième DLC de Far Cry 5, disponible depuis mi-juillet. N’hésitez pas à aller jeter un œil à notre petit test du premier DLC : Hours of Darkness en cliquant ici. Nos guides de Hours of Darkness pour vous aider à trouver tous les briquets et détruire tous les haut-parleurs de propagande sont à retrouver ici : briquets, haut-parleurs. Nous vous proposons également notre test complet de Far Cry 5 en cliquant ici.

Points forts

  • C'est joli
  • La bande son style années 80

Points faibles

  • Dialogue de gros balourds
  • Trop d'ennemis te passent l'envie
  • Répétitif à souhait
5

Average

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator.Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

risus. elementum dolor Phasellus efficitur. massa ut leo ipsum