TEST – Shadow of the Tomb Raider : le Cœur du Serpent

Cinquième DLC pour Shadow of the Tomb Raider avec le Cœur du Serpent. Autant se l’avouer dès maintenant, il s’agit peut-être de la meilleure extension et l’un des meilleurs tombeaux.

Développeur : Crystal Dynamics
Éditeur : Square Enix
Genre : Action – Aventure
Prix : 4.99€
Version pour le test : PS4
Date de sortie : 6 mars 2019

 

Nouveau DLC pour Shadow of the Tomb Raider avec le Coeur du Serpent et il surpasse qualitativement ses prédécesseurs La La Forge, Le Pilier, le Cauchemar et Le Prix de la Survie (tous les tests étant disponibles en cliquant sur leur intitulé). Une quête qui se laisse découvrir et surtout un tombeau inspiré qui mettra à l’épreuve votre dextérité.

Un tombeau nerveux

Le Cœur du Serpent renvoie directement au nom du tombeau qui sera une nouvelle fois pénétrable à partir du menu du jeu directement ou par le biais d’une quête annexe, Deux Tombes. Avant d’évoquer celle-ci, soyons honnêtes et soulignons que ce tombeau inédit est d’une qualité indiscutable. Il se détache sans problème des autres tombeaux car il ne constitue pas qu’une simple exploration du décor. Le rythme s’intensifie, l’exigence et la complexité de notre progression permettent de rendre les mécaniques de jeu un peu nerveuses. Crystal Dynamics parvient à sortir Lara Croft de sa zone de confort et nous par la même occasion. En effet, dans les précédents DLC, on peut profiter de temps calmes pour ajuster nos mouvements, analyser l’environnement et agir en toute tranquillité sans perdre une once de lucidité. Dans le Cœur du Serpent, il faudra cravacher.

Le game design s’avère complètement différent et Shadow of the Tomb Raider exige cette fois-ci des réflexes, de l’habileté et de la dextérité, le tout dans un rythme rapide. Lara ne devra effectivement pas s’éterniser dans l’eau car les piranhas s’y trouvent, cinq secondes et vous êtes bouffés. Problème, dans un premier temps, il faut se lancer rapidement sur un radeau et à de nombreuses reprises, il sera nécessaire de cavaler pour ne pas perdre de vue celui-ci et vous retrouver sans solution. Une nouvelle fois, il faudra activer des interrupteurs à double temps afin de se créer un chemin. Entre le radeau qui avance, les plateformes qui coulent dans l’eau, les mécanismes à enclencher et les pièges à éviter, le tombeau vous met rapidement dans le bain. Et c’est plutôt agréable, d’autant plus qu’il est jouable en co-op online.

Puis, dans la dernière ligne droite, le rythme se densifie et des obstacles se multiplient, entre cracheurs de flammes, mécanismes tranchants et armes à utiliser, le stress vient rapidement. On sent une réelle menace dans notre progression et c’est peut-être ce qui manquait dans ces extensions. Elles étaient trop gentillettes et celui-ci vient remettre les pendules à l’heure. Le rythme ne tombe jamais et on reste au taquet de toutes les actions à réaliser, il est franchement bien pensé et le tombeau était un bonheur à parcourir.

Enfin, la quête autour du tombeau n’était pas ennuyeuse et parvenait à tenir le rythme également.

La séquence de jeu dans le tombeau du Cœur du Serpent démarre à la minute 41, pour toute la quête, prenez la vidéo depuis le début.

Une quête bien rythmée

Ce nouvel arc narratif de Shadow of the Tomb Raider nous dirige une nouvelle fois vers Paititi. Lara Croft, dans toute sa bonté, aidera un villageois et se jettera dans la gueule du loup sans aucune crainte. Par conséquent, il faudra rapidement enfiler la tenue du Garde Serpent, parcourir une voie jonchée de cadavres d’indigènes pour ensuite rajouter ceux des ennemis qui se dresseront en travers de votre route. C’est un nouveau lieu secret (pour Lara, pas Amaru) qui s’ouvre à vous mais avec la même architecture que d’habitude. L’infiltration reste la façon la plus recommandable de jouer mais vous pouvez rentrer dans le lard des adversaires si vous maîtrisez le corps à corps et la baston. L’objectif c’est de récupérer un code convoité par A’aron et de le faire déchiffrer ensuite, un jeu d’enfant. Ensuite, direction le village abandonné et vient l’antagoniste de ce DLC avec un marché à la clé.

A partir de là, vous devez évidemment vous rendre dans le tombeau du Cœur du Serpent, l’occasion de vous rendre compte que son accès est bien gardé. Ainsi apparaît la première difficulté avant l’exploration du donjon. Après cela, vous êtes au cœur d’une bataille et vous choisissez votre camp. Bref, disons simplement que les événements s’enchaînent et ce n’est pas pour nous déplaire. Plus d’action que de discussions, les séquences de jeu qui s’agencent convenablement et nous offrent une expérience de jeu somme toute agréable. La quête Double Tombe représente l’une des meilleures des extensions proposées.

Le Cœur du Serpent parvient à se démarquer des extensions précédentes avec son rythme haletant, que ce soit au niveau de la quête Double Tombe ou son tombeau au game design de qualité. Ce fut un véritable plaisir de se relancer dans Shadow of the Tomb Raider à travers ce DLC qui apporte une réelle plus-value à l’expérience de jeu. Chapeau Lara-tiste !

Points forts

  • Rythme haletant
  • Tombeau inspiré
  • Séquences de jeu variées

Points faibles

  • Rien à part qu'on en veut plus des DLC de ce genre
8.5

Great

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

Donec efficitur. eleifend Phasellus id justo accumsan