[AVIS] TMNT : Les Tortues Ninja – Tome 6 de Tom Waltz, Kevin Eastman et Mateus Santolouco

TMNT - Tortues Ninja

Hi Comics publie le sixième tome de TMNT : Les Tortues Ninja, le comic réalisé par Tom Waltz, Kevin Eastman et Mateus Santolouco.

Nous avons pu mettre les mains (et surtout les yeux) sur le tome 6 de Teenage Mutant Ninja Turtles (TMNT) : Les Tortues Ninja – Le nouvel ordre mutant, disponible depuis le 17 avril 2019.

Pour ceux qui débarquerez, sachez que TMNT : Les Tortues Ninja des éditions Hi Comics suit les publications de Soleil qui avait abandonné les publications en 2013. Mais revenons un peu plus loin pour mieux comprendre. Les Tortues Ninja (Teenage Mutant Ninja Turtles) sont des personnages de fiction créés par Kevin Eastman et Peter Laird en 1984 dans le comics homonyme. Plusieurs séries télévisées d’animations furent produites par la suite ainsi que des films et films d’animations. Concernant les comics, la licence a été reprises par pas mal de maisons d’éditions. Avec le rachat de la licence Tortues Ninja par Nickelodeon en 2009, une nouvelle série voit le jour trois ans plus tard, avec Kevin Eastman aux commandes, aidé par Tom Waltz et Dan Duncan. Cette nouvelle série est éditée par IDW aux États-Unis, et par Soleil US Comics en France. La production est annoncée le 11 avril 2011, pour des numéros sortant tous les mois. Après l’abandon par Soleil US Comics et plusieurs années de désert éditorial, c’est l’éditeur Hi Comics qui reprend la publication des comics IDW en France.

Pour rappel, la série relate les aventures de quatre tortues et de leur maître et père adoptif, le rat Splinter, vivant dans les égouts de New York. Une exposition à un mutagène les a tous les cinq changés en créatures anthropomorphiques de taille à peu près humaine. Entraînées par Splinter à l’art du ninjutsu, les quatre tortues luttent contre diverses menaces qui pèsent sur la ville, que ce soit d’autres ninjas, des mutants, des extra-terrestres, des criminels ou parfois même des créatures surnaturelles, tout cela en essayant de dissimuler leur existence à la population. Cette nouvelle formule veut trouver de nouvelles origines aux tortues, ce qui permet d’exploiter leur passé d’une manière totalement nouvelle. Les fans retrouvent dans ces histoires les personnages principaux tels que Casey Jones, Shredder, Karai, Krang, Baxter Stockman, avec des liens parfois semblables, mais souvent différents. Les clins d’œil aux univers passés sont très nombreux, et permettent aux fans d’anticiper certains faits, tout en restant dans la mire d’une histoire entièrement revue.

Le point fort de cette série est sa construction, terriblement efficace où les séquences s’enchaînent parfaitement sans jamais nous perdre. Malgré les différentes trames existantes du scénario de Kevin Eastman et Tom Waltz, on ne se perd jamais. On démarre donc ce Tome 6 là où on avait terminé le Tome 5 : avec Shredder et Krang se faisant face. Et on se rend vite compte que leur rencontre n’est pas encore celle où ils laisseront leurs divergences de côté pour s’allier. On se retrouve donc dans un combat opposant les deux hommes ainsi que leurs sbires sur le bateau de l’extraterrestre. Tandis qu’à New York, alors que les quatre frères rentrent chez eux, ils tombent sur Slash (devenu intelligent depuis le Tome 5).  Ce dernier est envoyé par Hob qui a quelque chose à montrer à Splinter et ses fils  : son armée d’animaux-mutants. Mais un conflit nait dans la famille : Donatello  pense que ce n’est pas la priorité et qu’il faut avant tout s’occuper de Krang.  Il va chercher du soutien auprès de Harold et va trouver une solution pour le moins inattendu

A côté de tout ça, les dialogues sont bons, l’action est là et bien là, la violence est présente sans être excessive…  Et on ne peut qu’apprécier le cadrage dans les séquences d’action,  qui reste toujours aussi génial et dynamique. Côté dessin, rien à redire. La mise en scène est excellente, les poses, les mouvements, les visages des personnages et  les émotions qu’ils dégagent sont dessinées sans problème, les designs assez novateurs sans s’éloigner des originaux, la colorisation est très bonne… En somme, une partie graphique impeccable. Bien entendu, on retrouve l’humour qui fait le succès de la série. Un volume tout aussi fascinant que les personnages qui le portent Les tortues sont bien de retour, et leurs pires ennemis aussi !

En attendant la suite, n’hésitez pas à passer nous voir, on est aussi sur Twitter, Facebook, Youtube, Twitch, Steam et Instagram. Et oui, rien que ça !

Co-fondatrice de Try aGame, aventurière dans l'âme et héroïne de la prophétie à ses heures perdues, RedHo a sauvé notre monde 17 fois des forces du mal. La légende raconte qu'elle aurait un masque de Majora pour se téléporter à Hyrule.En attendant la prochaine menace, elle écrit pour Try aGame.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

mattis id consectetur id risus. Praesent ut et,