[Bar à jeux] Black Skull Island, sortez le drapeau noir

Black Skull Island

Sortez la grande voile et combattez pour récupérer votre butin dans Black Skull Island, le nouveau jeu de Matagot.

Prix : 13,50€
Temps moyen : 10 à 30 minutes
Nombre de joueurs : de 2 à 9 joueurs
Âge conseillé : 8 ans et +
Auteur : Magdalena Markowska
Mécanismes : Jeu de cartes

Black Skull Island a été fourni par Matagot.

Black Skull Island, c’est quoi ?

Il s’agit donc d’un jeu de cartes, proposant aux joueurs de s’affronter pour empocher la plus grosse part du butin en enchainant les coups fourrés. Le jeu baigne dans un univers pirate bon enfant, qui devrait faire le plaisir de tous les joueurs, petits et grands, avec de mignonnes illustrations de Luigi Ferrini. Le jeu se prend rapidement en main et après deux ou trois parties d’essai, on se retrouve à enchainer rapidement les parties, histoire d’exploiter à fond les capacités de nos personnages pour établir des stratégies plus ou moins élaborées et surtout, pour mettre en place des coups tordus pour remporter la victoire face aux autres joueurs.

 

Comment ça se joue ?

L’objectif est donc d’amasser le plus de butin possible avant la fin de la partie pour remporter la partie en utilisant les cartes personnages que nous avons dans la main. Au début de chaque tour, on choisit un personnage, ou deux si on joue à deux joueurs, et on active leurs effets en suivant la valeur de chaque carte, de la plus petite à la plus grande. Ces cartes personnages activent divers effets permettant de piocher des cartes pièces, apportant un seul point, ou des cartes butins, permettant d’acquérir entre zéro et quatre points. Le sel du jeu vient du fait que nous ne savons pas ce que nous piochons, mis à part pour les cartes pièces qui sont toujours face visible et on découvre uniquement à la fin ce que nous avons gagné au cours de la partie.

Il est à noter que le butin amassé n’est pas non plus verrouillé et une carte personnage peut permettre de voler le butin de son adversaire, donnant une occasion en or de mettre des bâtons dans les roues de son adversaire. Une fois les effets des cartes personnage résolus, on reprend ses cartes et on recommence un nouveau tour, jusqu’à la fin du jeu. La partie ne se termine que lorsque l’un des joueurs a réuni sept cartes butin, cartes pièces comprises. On fait alors le décompte et la victoire ne dépend pas forcément du nombre de carte butin, il peut arriver que le joueur qui a le moins de carte butin ait le plus de point.

 

Du coup, ça vaut quoi ?

Comme dit plus haut, les règles du jeu sont extrêmement simples à comprendre, après deux ou trois parties, tout le monde maitrise les règles du jeu et on peut rapidement enchainer les parties.

Le système du jeu est simple à prendre en main et tout aussi amusant, permettant de passer un bon moment avec tout le monde, petits et grands. On retrouve un réel aspect stratégique pour les joueurs qui se donneront la peine de réfléchir et même pour ceux qui joueront sans se prendre la tête, le jeu se révèle aussi amusant.

De ce côté, malheureusement, il faut noter que la rejouabilité n’est pas forcément excellente, la faute à un nombre de cartes personnage assez restreint, surtout quand on joue à deux, au bout de deux ou trois parties, on a fait le tour des cartes personnages disponibles et on peut rapidement laisser le jeu de côté, surtout que les parties dure entre 10 et 30 minutes, selon le nombre de joueurs. Cela permet d’enchainer les parties très vite et de se rendre compte tout aussi vite de cette répétitivité.

Comme dit plus haut, les illustrations mignonnes de Luigi Ferrini sont vraiment très belles et rendent hommage à cet univers de pirates atypiques dans lequel les pirates côtoient les sirènes ou les sorcières. Cela donne un cachet particulier au jeu et accompagnant parfaitement toutes les parties.

Le temps des parties, on ne s’ennuie pas, on enchaine rapidement les tours de jeu, mais comme dit plus haut, c’est lorsqu’on enchaine les parties qu’une certaine répétitivité se fait sentir, mais c’est typiquement le genre de jeu auquel on revient avec plaisir de temps en temps, pour de courtes sessions.

Black Skull Island est donc un petit jeu bien sympathique, même si on en fait rapidement le tour. C’est le genre de jeu que l’on ressort de temps à autre pour une petite partie, mais on évitera d’effectuer trop de parties d’affilée, histoire d’éviter de se dégouter du jeu. Il possèdes des qualités indéniables et on s’amuse vraiment au cours des premières parties de jeu.

 

 

N’oubliez pas de passer par nos réseaux sociaux pour continuer à vous tenir informé et découvrir rapidement les dernières nouvelles : Twitter, Facebook et même Instagram. Et pour suivre toutes nos aventures, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitch et YouTube.

0 0 vote
Article Rating
Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
accumsan lectus felis risus. quis venenatis, tempus ut id efficitur. tristique