[Bar à Jeux] Candy Lab: des bonbons ou un sort

Candy Lab halloween

Facile à sortir et toujours empli de suspense, Candy Lab était la petite surprise de l’été. À l’aube d’Halloween, on va sortir quelques friandises.

Prix : 16,90 €
Temps moyen : 15 min
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 8+
Auteur : Thomas Daned
Éditeur : Funnyfox
Illustrateur : Alain Boyer
Mécanismes : gestion de main, collection
Version fournie par l’éditeur.

Welcome to the Candy Lab…

Il y a des jeux que l’on peut emmener partout en vacances, des jeux que l’on peut faire découvrir à tous, des jeux qui semblent enfantins à la vue de la boîte mais qui cachent des mécaniques vicieuses. Candy Lab s’inscrit clairement dans cette veine. Il s’agit d’un jeu de collection où l’on gère ses cartes en main. Ses rouages sont si interactifs qu’ils feront s’entre-déchirer les (mauvais) joueurs. Chacune de vos actions impacte les autres joueurs et mieux encore, le titre édité par Funnyfox est clairement équilibré. Sur Try aGame, on a aimé et on vous explique pourquoi.

Candy Lab, à nous les friandises !

Dans Candy Lab, on se bat tous pour devenir Maître confiseur. On récupère alors des bâtonnets de sucre d’orge par le biais de commandes qui nous permettent de gagner des points et d’activer des effets souvent à l’encontre des autres joueurs.

Effectuons un petit tour d’horizon afin de vous détailler comment cela se présente.

On commence avec quoi ?

5 cartes Commandes en main (6 pour les parties à 2 joueurs) et puis c’est tout ! Toute notre attention sera davantage portée sur le plateau principal formé de tous les bâtonnets de sucre d’orge. Puis, sur le côté, une pioche des autres cartes Commandes dans laquelle on pourra se servir le long de la partie.

Les sucres d’orge.

Ils sont placés au centre de la table dans un ordre aléatoire. Par contre, ils sont soumis à des règles et présentent des actions et des effets qui font tout le sel du jeu. Ils impactent directement les autres joueurs et rendent le jeu complètement indécis du début à la fin. Voici les différents effets marqués par des symboles que voici.

  • Le symbole + sur un bâtonnet permet de prendre une carte Commandes de la pioche ou une des trois face visible sur la table.
  • Le symbole – vous invite plutôt à défausser une carte Commandes de la main d’un adversaire.
  • Le symbole vous autorise à remettre un des bâtonnets adverses (de la même couleur) au centre du plateau, soit tout à gauche, soit tout à droite (cela fonctionne toujours comme ça).
  • Le symbole vous permet d’échanger votre jeu avec celui de l’adversaire.
  • Le symbole X est aussi destiné à un autre joueur à qui vous défausserez une carte.

Imaginez cinq symboles et voici donc dans un joli jeu bien pensé et qui vous permettra d’enchaîner les coups bas afin d’espérer la victoire. Comme vous pouvez le constater, il ne se passe donc pas un tour sans qu’une action change la collection des joueurs autour de la table. Toutes ces actions rendent le jeu dynamique, mouvant, indécis et convivial malgré tout. En cela, Candy Lab est un bon jeu familial qui s’inscrit même en tant que jeu d’ambiance.

Les commandes.

Par contre, ce n’est pas la fiesta. Vous ne pouvez pas prendre n’importe quel bâtonnet de sucre d’orge présent sur le plateau. Pour les récupérer, vous devez passer des commandes, c’est-à-dire avoir des cartes qui correspondent à leur positionnement. D’où l’importance d’avoir de bonnes cartes commandes en main ou de les échanger avec certains effets de bâtonnet. À chaque tour, vous êtes en mesure de joueur une carte pour réaliser une commande ou sacrifier 1 à 3 bâtonnets pour récupérer des cartes Commandes !

Sur chaque carte Commandes est dessinée 1 à 3 bâtonnets dans un ordre précis. Si jamais les bâtonnets sont alignés de la même façon sur votre carte et dans la pile principale de la table, alors pouvez prendre la commande pour marquer des points ET activer les effets des bâtonnets pris en main.

Un jour je serai Maître confiseur !

La partie se termine lorsqu’il n’y a plus de bâtonnet sur la table ou que la pioche des cartes Commandes est vide. Dans le premier cas, le joueur qui a pris le dernier bâtonnet a un bonus de 3 points avec le Sucre d’or.

Le joueur qui remporte la partie et devient Maître confiseur est celui qui a glané le plus de points. Comment les compte-on ?

  • Les points inscrits sur vos bâtonnets.
  • Les points gagnés avec vos commandes.

Le total des deux indique votre score final.

Il faut savoir que les créateurs ont aussi pensé à des Variantes « junior » et des options pour moduler le joueur qui sont disponibles à cette page.

Je n’ai joué qu’à 3 joueurs à Candy Lab. À mon humble avis, les jeux à forte interaction sont moins appréciables à 2 joueurs. Une seule cible en face et donc une seule personne à qui faire subir des effets, c’est moins trépignant.

Ceci dit, à 3 joueurs, c’était vraiment plaisant !

J’ai trouvé les mécaniques de Candy Lab efficaces et idéales pour un jeu d’ambiance. Tout bouge très vite. Nous sommes à la merci des autres joueurs une fois que ce n’est plus notre tour. Le leader d’une partie peut très bien se retrouver dans les derniers deux tours après.

Il existe évidemment des façons de se protéger en prenant des bâtonnets pour ne pas subir leurs effets mais la fenêtre de protection est très mince. Puis on peut vite se retrouver à court de commandes, ce qui nous contraint à laisser filer des bâtonnets et se découvrir.

En un quart d’heure c’est plié et on peut s’y relancer.

Des règles simples avec deux rouages principaux.

Compréhension aisée, explication facile, mise en place rapide, le jeu se donne toutes les qualités pour plaire de ce côté-là.

Le matériel de Candy Lab est original, notamment au niveau des bâtonnets bien colorés. On ne pourra pas dire qu’on ne les remarque pas. Si le design des cartes reste classique, le tout reste efficace.

Bonne qualité de matériel et tout rentre dans la boîte aisément.

L’interaction entre les joueurs est permanente. Le fait que l’on fasse des sales coups car nous y sommes clairement invités rend le jeu dynamique et entraînant.

On convoite ces fameux bâtonnets mais dans un même temps, on sait qu’ils seront nôtres que temporairement. Cette interaction entre les joueurs demeure le cœur du jeu et il reste bel et bien vivant.

Testé avec une enfant de 10 ans et approuvé. Elle en redemandait après les premières parties !

On rappelle que des variantes ont été pensées pour les enfants de 6 à 10 ans.

Récapitulons : Candy Lab m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Candy Lab représente bien la belle surprise de cet été. Des mécaniques bien pensées, de l’interaction permanente et un sentiment d’insécurité de toutes parts en font un jeu parfait pour s’amuser en famille et ce sans aucune culpabilité lors des coups bas. Un jeu accessible et vicieux comme on les aime.

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Mécaniques (appréciation perso)

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

consequat. ut elit. et, libero. risus. commodo quis venenatis,