[Bar à Jeux] Destin de Voleur

destin de voleur supermeeple

Passé, Présent et Futur s’entrechoquent dans Destin de Voleur, un jeu édité par Super Meeple.

Prix : 40€
Temps moyen : 60 min
Nombre de joueurs : 1 à 4
Âge conseillé : 12+
Auteur : K.Kokkinis, S.Tsantilas
Éditeur : SuperMeeple
Illustrateur : Kinetic
Mécanismes : draft, gestion de ressources et cartes
Version fournie par l’éditeur.

Destin de Voleur, c’est quoi le topo ?

Sans surprise nous incarnons un voleur qui souhaite pénétrer dans le Palais Royal afin de tomber sur des trésors et richesses cachés. C’est alors que l’on se retrouve devant le fameux sablier qui nous permettra d’entrevoir le futur afin de mieux préparer le présent. Le passé aura même son rôle à jouer.

À partir de là, nous allons manipuler le temps et les cartes afin de terminer avec le plus de points. En résumé, nous avons devant nous un jeu de draft, de gestion de ressources et de cartes dont la pose s’intègre parfaitement avec le thème.

Sur table, nous avons donc un plateau principal de forme rectangulaire. Malheureusement, une fois les ressources disposées, le tout paraît un peu trop fourni et nous empêche en partie de profiter d’un plateau au design classique et représentatif du thème abordé. Le combo plateau de moyenne taille + beaucoup de choses à mettre dessus est probablement responsable. Néanmoins, aucune gêne lors du déroulement d’une partie, aucun impact négatif sur l’expérience de jeu.

Notre attention est effectivement concentrée ailleurs. Premièrement sur les trois piles de cartes qui réunissent les Lieux, les Personnages et les Événements. Deuxièmement sur notre « plateau personnel » que l’on élaborera au fur et à mesure du draft et des ressources choisies (explication plus bas lors du déroulement d’un tour).

Tentons de résumer brièvement les mécaniques qui reposent sur cette manipulation du temps et donc du trio Passé – Présent – Futur.

Voyons ça de plus près…

Dans Destin de Voleur, on commence ainsi avec un lieu et un personnage de départ. Les deux sont connectés et offrent un bonus au joueur qu’il pourra enclencher dès le premier tour. Afin de préparer la phase de draft, chaque joueur prendra 5 cartes (1 personnage, 1 lieu, 1 événement puis 2 cartes de la pile de son choix). À partir de là, le jeu prend tout son sens.

Destin de Voleur

  • Placer dans le FUTUR: Les cartes que l’on choisit terminent dans le futur, c’est-à-dire qu’ils ne seront pas disponibles dans l’immédiat. C’est clairement la phase de préparation où seront placées les cartes que vous voudrez jouer plus tard. Chaque carte possède à son coin supérieur gauche une icône indiquant les ressources à placer dessus lorsqu’elles arrivent dans la section Futur.

Au terme du draft, on nous invite à prendre autant de ressources qu’il est indiqué sur le plateau. Premier tour, on en prend 5 (et au dernier tour, 7 ressources à prendre). Sachant qu’en prenant toutes les ressources d’une carte, elle atterrit dans votre présent. Il faut ainsi penser finement sa stratégie. Attendez, ai-je bien dit Présent ?

  • Préparer le PRÉSENT: Lorsqu’une carte quitte le futur (car vidée de ses ressources), elle se place dans la zone du Présent. Celle-ci est répartie en trois compartiments, au top les Lieux, au centre les Personnages, en-dessous les Événements. Il ne peut y avoir que 4 cartes dans chaque compartiment soit un maximum de 12. Vous ne pouvez seulement jouer les actions des cartes de votre Présent. En effet, une carte dans le Futur n’est pas encore disponible et une carte dans le Passé n’est plus d’actualité dont désactivée. Il est alors indispensable de penser sa stratégie et le placement des cartes, à savoir quel effet de carte veut-on maximiser et conserver le plus longtemps possible sur le champ d’action (le Présent).

Précisons que les cartes sont caractérisées par des effets uniques, certaines requièrent des ressources (communes ou rares) pour appliquer leur bonus (de points ou de ressources). C’est souvent le cas des Lieux et des Personnages. Les événements sont surtout déclenchés par des circonstances précises et vous font engranger des points immédiatement et non en fin de partie. On peut alors déclencher de jolis combos en dirigeant des cartes du futur vers le présent ou celles du présent vers le passé. Ai-je dit Passé ?

  • Déplacer dans le PASSÉ: Lorsque vous avez quatre cartes Lieux ou Personnages dans votre Présent (les événements sont à usage unique et immédiatement transférés dans le Passé), il est indispensable de glisser la carte du Présent la plus à gauche vers le Passé pour accueillir votre nouvelle carte (sauf si un effet vous permet de déplacer celle de votre choix). En quoi est-ce bénéfique ? Cela vous fait simplement gagner des points de victoire. Toutes les cartes ont une valeur de PV indiquée dans le coin inférieur droit. Lorsque vous passez vos cartes du Présent vers le Passé, cela vous rapporte des points.

Tout le sel du jeu sera alors de bien adapter sa stratégie de sorte que l’on dispose d’effets sympathiques en cours de partie (avec son Présent) tout en préparant son score de fin de partie (en envoyant les cartes dans le Passé) et en choisissant les cartes adéquates de son Futur.

Chaque joueur a 2 actions avant de passer la main à chaque tour. Lorsque tous les joueurs n’ont plus d’action possibles, on passe à la phase de Corruption (payer les pots-de-vin en fonction du nombre de jetons Corruption possédés) puis à la manche suivante. C’est fluide, tout doit être réfléchi, anticipé et joué avec intelligence si l’on veut scorer au maximum. Un jeu qui mélange des mécaniques bien connues mais simple et efficace dans sa complexité.

Une variante solo existe. J’ai joué à 2 et 3 joueurs et le ressenti est similaire, il se joue très bien dans les deux cas. La seule différence pour les parties à 2 joueurs, c’est que l’on se retrouve avec 3 cartes supplémentaires dans un futur commun aux joueurs. On se disputera alors les cartes si jamais elles nous intéressent, ce qui renforce l’importance d’être premier joueur.

Destin de Voleur reste donc simple et complexe à la fois, donc simple dans sa complexité. Il faudra pas mal d’anticipation et d’organisation pour savoir quand se délester de cartes et lesquelles garder. Cela demande donc une vision globale du jeu et de ses 3 temps (Passé, Présent, Futur). Il est accessible à tous et il ne demande pas énormément de temps avant d’assimiler l’entièreté de ses mécaniques.

Pas de frustration particulière sachant que l’on peut adopter une stratégie ou une autre selon les cartes, en mettre en place plusieurs et qu’il n’existe pas véritablement de mauvais tirages de cartes avec le draft et les différentes options pour piocher là où l’on veut.

Et en matière de rejouabilité, on est bien servi.

Une prise en main facile, une mise en place pas des plus difficiles et des règles qui se comprennent rapidement. On revient parfois dans le livret pour vérifier des effets de cartes spécifiques mais à vrai dire, tout est assez clair et l’iconographie est vraiment bien pensée.

Les parties sont fluides dans l’ensemble, personne n’était perdu lors de la première partie donc pas de souci de compréhension une fois que l’on a assimilé le concept du Passé – Présent – Futur de Destin de Voleur.

J’ai trouvé les illustrations somme toutes classiques et sans trop de charme ni de personnalité. Je pense qu’ils auraient davantage dû se lacher sur le design des personnages et même du plateau. S’il est bien conçu par rapport à son thème, je trouve qu’il manque clairement de visibilité une fois les ressources installées. Il se débrouille moins bien que Les Voleurs d’Amarynth dans sa conception par exemple, lui qui avait réussi à bien placer ses ressources et a laissé une jolie place à l’illustration du plateau.

Pour Destin de Voleur, on ne va pas vraiment s’attarder sur le plateau hormis dans la progression du score ou à titre informatif pour le nombre du tour et des ressources à prendre. On va juste mécaniquement prendre les ressources qui sont positionnées dessus comme s’il n’y avait rien qui les portait. On se concentre plus sur nos cartes Personnages, Lieux et Événements.

Aucun souci pour le rangement par contre avec les sachets plastifiés fournis.

Dynamisme, interaction en joueurs, ambiance, etc.

L’interaction vient avec le draft et quelques rares effets de cartes mais mis à part cela, on reste chacun concentré sur sa stratégie et pas sur celle de l’adversaire. Si l’on fait en sorte de garder une carte pour ne pas que nos adversaires l’obtiennent, on se prive nous-même d’une autre carte. En cela, ce n’est pas conseillé de vouloir bloquer l’adversaire.

Chacun gère sa stratégie comme bon lui semble et c’est un esprit qui lui va bien.

Le jeu reste donc dynamique car les tours s’enchaînent vite et l’ambiance n’est pas des plus tendues, sachant que l’on risque pas trop de crosses de la part des autres.

Récapitulons : Destin de Voleur m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Destin de Voleur présente un concept classique mais qui demeure efficace et prenant dans ses mécaniques. Facile à prendre en main et accessible dans sa complexité à élaborer une tactique, il demeure une belle surprise. Dommage qu’il ne fasse pas preuve de plus de personnalité au niveau de sa direction artistique, seule ombre au tableau. Mais pas d’inquiétude, vous serez assez occupé à mettre en place vos stratégies pour vous attarder sur les détails. En somme, des mécaniques inspirées qui s’accordent intelligemment avec le thème du jeu.

Ambiance (calme/vivant)
Mécaniques
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 vote
Article Rating
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
ut dolor consectetur id, suscipit Aliquam pulvinar quis, mi,