[Bar à jeux] Suspects : Enquêtes d’outre-manche !

Suspects

L’éditeur français Studio H nous propose son tout premier jeu d’enquêtes intitulé Suspects. Découvrez notre review.

Prix : 26,50€
Temps moyen : 90 min
Nombre de joueurs : 1 à 6
Âge conseillé : 10+
Auteur : Guillaume Montiage
Éditeur : Studio H
Illustrateur : Emile Denis
Mécanismes : enquêtes, déduction
Version fournie par l’éditeur Studio H.

Petits meurtres entre amis

Dans Suspects, l’auteur Guillaume Montiage (Kemet, Nefertiti) nous propose d’incarner Claire Harper. Brillante enquêtrice diplômée d’Oxford en droit criminel et collaboratrice d’un éminent magistrat d’Edimbourg, aucun mystère ne lui résiste. Grande lectrice d’Agatha Christie, elle utilise son grand sens de déduction et sa curiosité pour lever le voile sur de bien tristes affaires se déroulant dans les années 30.

L’auteur nous invite à résoudre trois enquêtes qui se suivent chronologiquement : Meurtre au manoir Allister, La dernière tirade et Les ailes de la vengeance. Au total ce sont 167 cartes, 3 fiches introduction, 6 plans et documents et, bien évidemment, 3 enveloppes solution. Le tout parfaitement illustré par le talentueux Emile Denis.

Elémentaire ma chère Claire

Ce qui saute aux yeux quand on ouvre la boite, c’est la simplicité. Un dépliant pour les quelques règles, les documents pour les enquêtes et leurs cartes. Un packaging sobre pour une expérience immédiate et une plongée dans l’univers sans avoir à lire des tonnes de choses. Il est conseillé de commencer par le premier chapitre car les histoires se suivent chronologiquement parlant mais libre à vous de ne pas respecter ce conseil. Pour une meilleure expérience et, sans doute, une meilleure immersion, pensez à fournir un calepin et un stylo aux joueurs, histoire de prendre des notes durant l’investigation.

Après une très rapide mise en place, il faudra lire la carte introduction et tirer la première carte pour obtenir vos premières informations. Ensuite, laissez parler votre intuition pour explorer un lieu de votre choix ou interroger un nouveau personnage. L’enquête s’arrête quand toutes les cartes Piste ont été tirées.

Intelligence signifie « choisir entre, ramasser parmi »

Non, il ne faut pas être un génie pour jouer à Suspects mais choisir qui interroger ou quel lieu visiter fait partie des choix cruciaux que vous aurez à faire pour marquer le plus de points possible. Car oui, ne l’oublions pas, il s’agit bel et bien d’un jeu. Et qui dit jeu, dit score, dit gagnant. Pour marquer le plus de points possible, le principe est simple : répondre aux questions pour élucider l’enquête en tirant le moins de cartes Piste. Mais là où c’est très bien pensé, c’est que ce sont en fait vos hypothèses qui vous rapporteront des points. Explications avec un cas concret.

L’enquête commence, vous lisez la fiche Introduction, à la fin de celle-ci se trouve un questionnaire sous forme de grille avec plusieurs questions. Supposons qu’il y ait trois questions : qui est le coupable ? Quelle est l’arme du crime ? Quel est le mobile ? Trois questions basiques qui pourront vous rapporter 5, 4 ou 3 points chacune (0 point en cas de mauvaise réponse). Pour cette enquête vous disposez de 55 cartes Piste. Pour gagner 5 points vous devrez cocher les 3 questions avant d’avoir tiré votre 31ème carte Piste.  Imaginons vous avez tiré 30 cartes Piste. Faites une pause, échangez entre vous, mettez vos hypothèses sur un bout de papier et cocher les 3 questions dans la colonne « moins de 30 cartes tirées ». Ensuite, vous reprenez votre enquête. Il y aura une deuxième étape identique à 45 cartes tirées. A ce moment-là, soit les nouvelles informations sont venues confirmer vos hypothèses et vous ne changez rien. Soit vous modifiez vos hypothèses et dans ce cas, devez cocher la colonne « moins de 45 cartes ». Et rebelote une fois toutes les cartes tirées. Si vos dernières et uniquement dernières hypothèses sont justes alors vous marquez le nombre de points correspondant à la colonne :

  • 5 points pour moins de 30 cartes.
  • 4 points pour moins de 45 cartes.
  • 3 points pour la fin.
  • 0 point en cas de mauvaise réponse.

Ce système de scoring est parfait mais risque de vous faire regretter de modifier une première hypothèse qui s’avérait au final juste… Alors il faudra bien être sûr de vos réponses à l’instant « t » pour essayer de marquer le plus points à la fin. Ce jeu se veut coopératif mais chaque joueur peut tout à fait faire ses propres hypothèses. Cependant, les cartes Piste sont toujours tirées pour l’ensemble des joueurs. A noter qu’il faudra qu’un joueur se désigne comme comptable pour compter le nombre de cartes Piste tirées. Passons justement aux mécaniques.

Simple comme bonjour

Pour chaque enquête, vous disposerez donc de deux documents et de cartes Piste. Les documents seront un peu comme votre plan d’investigation. Sur ceux-ci seront affichés des lieux et des personnages associés à leur numéro de carte que vous pouvez alors tirer. L’ordre n’a pas d’importance, vous faites comme bon vous semble. Chaque carte que vous allez tirer vous donnera droit à une ou deux actions en tirant de nouvelles cartes Piste. C’est ainsi que votre enquête prendra forme. A noter que la première carte Piste à tirer est imposée et est bien comptabilisée. Notez aussi que certaines cartes ne sont déblocables sous certaines conditions. Exemple d’un cas concret après que vous ayez tiré la toute première carte :

Vous voulez interroger le jardinier. Vous regardez sur le document, sa carte est la numéro 24. Vous tirez donc cette carte. Celle-ci comportera un dialogue entre le personnage et vous. En bas de cette carte, il vous sera indiqué deux nouvelles actions :

  • carte 32 : l’interroger sur la victime.
  • carte 45 : l’interroger sur son patron.

A vous de tirer ou non ces nouvelles cartes Piste dans l’ordre que vous souhaitez. Une fois fini, vous pouvez revenir sur votre document pour tirer une nouvelle carte correspondant à un personnage ou un lieu. Une carte lieu donnera la possibilité de tirer des cartes indice. Ces indices peuvent être liés à l’enquête ou pas du tout. Pour savoir si vous êtes sur la bonne piste, l’auteur du jeu a eu une superbe idée de pouvoir lier des cartes entre elles via un petit trait de couleur. Supposons que vous avez tiré une carte qui indique la nature de la mort de la victime. Sur celle-ci vous allez observer plusieurs traits de couleurs correspondant avec des cartes Indice indiquant : « cette objet est l’arme du crime » ou « cet objet n’est pas l’arme du crime ». Par chance, vous avez trouvé une carte qui pourrait correspondre. Là-aussi, un trait de couleur sera présent, à vous de voir avec quel trait de la première carte il correspond afin d’avoir votre réponse. Les photos ci-dessous illustrent tout ceci.

J’ai joué à Suspects à 2 et 3 joueurs. Très sympa de pouvoir échanger les différentes hypothèses et soupçons. Jouable jusqu’à 6 joueurs, ça doit vite devenir un joyeux bordel d’hypothèses farfelues.

Toutes les cartes sont belles, claires et d’une taille parfaite. La qualité aussi est au rendez-vous. On prend plaisir à tout lire.

On ne peut plus simple. C’est noté à partir de 10 ans mais c’est clairement pour les thèmes abordés et le côté investigation.

Comptez deux minutes montre en main pour débuter une partie.

Les règles se lisent très rapidement. Ceci dit, les mécaniques décrites dans ce test ne sont pas aussi claires dans les règles. Après la première carte Piste tirée, on s’est retrouvés un peu livrés à nous-mêmes. Notre expérience a fait le reste pour la suite de la partie. Un petit déroulé précis de comment nous devons jouer aurait été le bienvenu.

Etant un jeu basé sur la coopération, l’interaction entre les joueurs dépendra seulement de la communication que vous vous autorisez. Se creuser la tête à plusieurs est plaisant surtout sur des enquêtes intéressantes comme celles de Suspects. Certains préféreront lire, d’autres prendre des notes et d’autres encore juste écouter. A vous de vous organiser pour que tout les joueurs soient contents.

Donc oui c’est fun mais ça nécessite un peu de patience pour arriver au dénouement final. Il s’avère qu’une fois la trentième carte tirée, les premières hypothèses tombent ou pas d’ailleurs si vous n’avez pas réuni assez d’éléments. La suite de l’investigation souffre de quelques longueurs et on peut se perdre au milieu de toutes les informations récoltées. A fortiori de passer à côté d’éléments clé…

Récapitulons : Suspects m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Suspects nous plonge littéralement dans les années 30 à travers les yeux de Claire Harper. Un véritable plaisir s’en ressort lorsqu’on avance dans l’affaire à résoudre. Au fur et à mesure que les cartes Piste se dévoilent, les éléments commencent à s’assembler mais gare aux fausses pistes qui pourraient vous mener à de mauvaises conclusions. L’enveloppe solution vous révélera tous les tenants et aboutissants de l’enquête avec en prime un petit épilogue en fonction de vos points. Petit bémol quant au rythme des parties qui manquent de véritable sensation d’avancée. On peut facilement se perdre face à tous les éléments récoltés dans l’ordre que nous désirons… De plus, comme tout jeu d’enquête, la rejouabilité est maigre une fois les trois enquêtes résolues.
Ce jeu est assurément un bon jeu d’enquête bien pensé pour aller à l’essentiel sans se perdre dans des règles interminables. C’est simple et rapide et nécessite une bon remue méninges qui ravira tous les fans du genre. 

Esthétique
Immersion
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Grand aventurier, Gabs consacre sa vie a la recherche d'OST en tout genre en jouant à différents jeux. La légende raconte que c'est lui qui aurait appris à Link comment jouer de l'ocarina...
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

venenatis, fringilla nec Nullam libero. mattis felis mi, dictum id, nunc