[Critique] Batman Qui Rit – Les Infectés

Batman qui rit les infectés

Batman doit de nouveau affronter sa version négative, accompagné de Superman, mais cette fois, il faudra démasquer les super-héros contaminés par le Batman Qui Rit dans une course contre la montre dont l’issue pourrait s’avérer fatale pour l’univers.

Scénario : Joshua Williamson
Dessins : David Marquez
Nombre de pages : 312
Editeur : Urban Comics
Date de sortie initiale : 12 juin 2020
Prix : 28 €

Une nouvelle aventure pour Batman et Superman

Prévu pour sortir en format papier le 12 juin prochain, le Batman Qui Rit : Les infectés est donc une toute nouvelle aventure pour Batman et Superman. Le Comics reprend l’événement « Les Infectés », écrit par Joshua Williamson, qui s’occupe actuellement de la série The Flash depuis Rebirth, avec David Marquez aux dessins, qui a beaucoup travaillé chez Marvel, notamment sur Civil War II, et Alejandro Sanchez pour les couleurs. En plus de cela, nous avons aussi le droit à des One-shot pour les personnages infectés par le Batman Qui Rit et dont nous ne divulguerons pas l’identité. On peut donc citer Jenkins, Venditti ou encore Quinn aux scénarios, ainsi que Bennett, Herbert ou Braga aux dessins. C’est donc tout un collectif haut en couleur qui nous livre cette nouvelle histoire, faisant suite aux événements initiés par celui de Batman Metal.

Créé par Scott Snyder il y a maintenant deux ans, le Batman Qui Rit est le Bruce Wayne d’un univers alternatif qui a été contaminé par la toxine du Joker. Dans l’événement Batman Metal, nous avons donc pu découvrir ce nouveau personnage inquiétant, accompagné de plusieurs versions alternatives de Bruce Wayne, qui avaient aussi mal tourné et avaient élu domicile dans le Multiverse Noir, le pendant négatif du Multiverse dans lequel se trouvent nos héros, ainsi que 52 univers alternatifs. Après un affrontement désespéré, la Ligue de Justice a réussi à contrecarrer les plans du Batman Qui Rit, mais ce dernier avait réussi à s’échapper. Celui-ci sera finalement arrêté par Batman, après une nouvelle manigance, incluant un nouveau personnage sombre, le Grim Knight. Cependant, le Batman Qui Rit a encore un atout dans sa manche, puisque celui-ci peut utiliser la même toxine qui l’a rendu fou pour contaminer d’autres super-héros, afin de mener à bien une nouvelle machination et c’est le point de départ de notre histoire.

Une histoire intéressante et captivante

Pour ce qui est de l’histoire, celle-ci est vraiment passionnante à suivre, surtout pour découvrir les personnes qui ont été infectées. Il y a un vrai mystère autour de ces personnages et on est toujours surpris par les révélations qui se multiplient au fil des pages. Si l’équipe montée par le Batman Qui Rit reste atypique, celle-ci parvient tout de même à mettre à mal Batman et Superman dans cette aventure où les deux compères sont mis à mal. L’antagoniste est juste parfait dans cette histoire, car même s’il n’apparait que très peu et que nos héros ne l’affrontent pas directement, celui-ci a réussi à mettre au point un plan qui met nos héros dos au mur et ceux-ci devront dépasser leurs limites pour vaincre la menace. Cependant, plus rien ne sera jamais comme avant après cette aventure et le statut quo est complètement chamboulé à l’issue de cette histoire, ce qui n’est pas pour nous déplaire, puisque le potentiel pour la suite est très intéressant, puisqu’un nouvel événement devrait voir le jour avec Death Metal, avec le retour de Scott Snyder au scénario et Greg Capullo aux dessins.

Concernant les dessins, ceux-ci sont de très bonne facture et pour tous les artistes. Les planches sont bien découpées et encadrent bien le rythme de l’action, montrant une réelle maîtrise des dessins. Plusieurs planches sont magnifiques, donnant aux lecteurs une autre bonne raison de poursuivre la lecture, histoire de découvrir les idées de mise en scène imaginées par les auteurs de cette histoire. Dans tous les cas, les différents chapitres s’enchainent rapidement et on est agréablement surpris par cette histoire, vivement conseillée à tous les amateurs de bonne histoire dans lesquels les héros se mettent à douter d’eux-même, même si cela est moins marqué que dans Identity Crisis. En effet, les personnages contaminés, mais aussi Batman et Superman se mettent à douter d’eux-même, de leurs alliés et cela les rend plus faibles, plus humains.

Le Batman Qui Rit : Les Infectés est donc une excellente histoire qui nous propose une nouvelle aventure de Batman et Superman face à un adversaire extrêmement intelligent. L’histoire se lit rapidement et les révélations sont pour le moins inattendues, tout en se révélant extrêmement pertinentes. Une bonne histoire à découvrir rapidement. Dans tous les cas, le monde des super-héros ne sera plus jamais le même après cet événement.

 

N’oubliez pas de passer par nos réseaux sociaux pour continuer à vous tenir informés et découvrir rapidement les dernières nouvelles : Twitter, Facebook et même Instagram. Et pour suivre toutes nos aventures, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitch et YouTube.

0 0 vote
Article Rating
Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
libero. Sed leo. Praesent at vulputate, et, id odio quis, sit