Diablo premier du nom de retour sur GoG

diablo

Depuis ce 7 mars, Diablo, le jeu de Blizzard qui révolutionna le Hack’n Slash en 1996 est disponible sur la plateforme GoG.

GoG, la filiale de Cd Projekt a donc annoncé un partenariat avec Blizzard pour distribuer certains de ses jeux. Si on sait déjà qu’arriveront prochainement Warcraft: Orcs and Humans et Warcraft II, et s’il est légitime de se poser la question pour son second Opus (toujours disponible sur la boutique en ligne Blizzard) c’est bien Diablo, le boss de fin des portes – monstres – trésors qui est arrivé en ce début mars dans sa version historique pour 8,89€.

Diablo

Stay a while and listen

La version est la 1.09 elle permet de jouer en mode classique ou dans une version prenant en compte correctifs, et possibilités d’ajustements graphiques. Il vous est possible de jouer en local bien évidemment mais aussi en réseau via un Battle.net qui mettra la larme à l’œil aux anciens.

Pour le reste c’est comme en 1996, on avance fébrilement en se demandant à quelle bestiole appartient le grognement que l’on entend au loin, on se déplace de manière à éviter d’être encerclé et on cours en criant quand on a ouvert la porte du Boucher sans y être préparé.

Très loin donc de l’ambiance rouleau compresseur de Diablo 3, du moins dans les tous premiers niveaux. Une question d’ambiance et de danger perpétuel qui s’est perdu au fil des ans et des suites.

Pour celles et ceux n’ayant pas connu cette douce époque, Diablo avait bien révolutionné son genre, notamment grâce à une bande son toujours aussi prenante 23 ans plus tard, que ce soit pour sa musique ou l’ambiance des catacombes donnant la chair de poule lors des premiers pas dans l’univers.

Se pose donc pour eux, pour vous, la question de s’immerger dans un jeu peut être plus vieux qu’eux alors qu’ils ont écumé les contrées barbares dans le second opus et/ou les failles du dernier en date. A cette question la réponse est matière et fonction de goûts. Diablo premier du nom vous apportera une atmosphère de crainte presque d’angoisse pour certains passages, vous obligeant à vous déplacer intelligemment, bien loin du mode rampage que proposent ses successeurs, il vous permettra de remonter à l’origine de la saga, par contre n’espérez pas trouver votre compte en terme de gameplay. 

Replongez-vous dans les tests de l’époque (tournant tous autour de la note parfaite)  pour comprendre quelle claque fut l’arrivée de ce jeu, de cette saga.

A savoir : Hellfire était l’extension de Diablo est elle n’est pas (encore) évoquée dans la suite de ce partenariat.

Enfin, et cela s’adresse aux petits malins, les trainers (programme de triche permettant de lvl up en un clik) ne fonctionnent pas (encore ?) avec la version GoG.

Diablo

Patch Day One

Comme un grand jeu post 2000, Diablo a fait sa diva et s’est vu patché dans la nuit. le patch devrait régler un problème ne concernant que peu de personnes, mais qui demandait l’insertion du CD du jeu, et des messages erronés et une instabilité en ligne.

A ce sujet, si Battle.Net refuse toujours de lancer une partie, quittez le jeu, relancez, vous devriez voir des parties et être capable d’en créer.

Pour le reste de l’actualité, on vous laisse vous diriger vers TwitterFacebook, InstagramTwitch et Youtube.

 

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

non in nunc velit, suscipit Phasellus dolor at justo venenatis felis