[Guide] Bravely Default II : nos conseils (sans spoils) pour bien débuter

bravely default II 2 preview switch

Bravely Default II peut être un peu déroutant au début pour qui n’est pas familier avec son système d’astérisques/classes. Voici nos deux-trois conseils – sans aucun spoil, rassurez-vous – afin de bien commencer votre aventure.

Tout d’abord, pour les curieuses et les curieux qui passeraient par ici, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir joué à Bravely Default ou à Bravely Second End Layer pour profiter de ce dernier épisode sur Nintendo Switch. Bravely Default II, en effet, est totalement indépendant et se joue comme un tout nouveau RPG, même si ses références communes avec la licence Final Fantasy vous seront sûrement familières. Parmi celles-ci, le système de classes géré par des artefacts nommés astérisques et qui est l’héritier direct du système de jobs avec ses compétences actives et passives, ainsi que ses combos. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez dès à présent consulter notre test du jeu.

Passons maintenant à nos quelques conseils pour bien démarrer votre aventure :

Ne négligez pas la classe Free-lance !

D’accord, il est tentant d’abandonner la toute première classe du jeu dès les premiers astérisques reçus, celle-ci n’étant pas très charismatique ni très utile en terme de compétences… mais en y regardant de plus près, vous constaterez que cette classe dispose de deux compétences passives qui doivent, selon nous, être apprises le plus tôt possible : mini-PC+ et PC+. La première augmente le gain de PC de 20%, et la deuxième l’augmente de… 50% (+20% si les deux sont activées en même temps) ! Soit un total de 90% de gain de PC en plus si ces deux compétences passives sont équipée. Étant donné le peu de compétences passives intéressantes dispos en début de partie, cela vaut le coup de les équiper très tôt pour monter la maîtrise de vos classes plus rapidement.

La seconde spécialité de la classe (accessible au niveau 12 de celle-ci), d’ailleurs, peut s’avérer redoutable en fin de partie : celle-ci permet en effet d’augmenter toutes les stats du Free-lance en fonction du nombre de classes maîtrisées ! On vous laisse découvrir les combos possibles avec ça.

La classe Défenseur cache bien son jeu

Obtenue assez rapidement, la classe Défenseur se présente comme un set de techniques de guerrier en armure assez standard. Ce qu’on ignore en début de partie, néanmoins, c’est sa seconde spécialité qui déclenche un effet passif surpuissant une fois la classe maîtrisée (niveau 12 atteint). Celle-ci permet en effet d’augmenter la puissance d’attaque physique en fonction de vos chances d’être ciblés en combat, ce qui est un gain considérable vers le milieu de partie, surtout si vous savez combiner cette classe avec quelques avantages venus d’ailleurs. En combinaison avec la compétence passive Ambidextrie (on ne vous spoilera pas son obtention, sachez juste que vous l’aurez automatiquement au fil de l’histoire principale) qui permet d’utiliser deux armes sans malus, il est assez aisé d’atteindre les 999 en attaque physique.

Vers la fin du jeu, en revanche, cette classe devient moins intéressante. Mais se focaliser dessus avec un ou deux personnages durant la première moitié de la partie peut être d’une grande aide contre certains boss, donc gardez bien ce conseil sous le coude.

Bravely-Default-II-2-Nintendo-Switch-guide-Square-Enix-JRPG

Si vous ne trouvez pas quelque chose : avancez dans l’histoire

Si vous avez l’âme d’un.e complétionniste, il peut être tentant de courir après chaque quête, chaque carte à collectionner le plus rapidement possible. Sachez simplement que certaines choses ne se débloquent que près de la fin du jeu. Ne vous prenez donc pas la tête si vous ne trouvez pas toutes les cartes de B & D, par exemple, avancez simplement dans le scénario pour débloquer de nouvelles quêtes et de nouveaux joueurs.

Soyez flexibles

Dans un J-RPG, on a souvent l’habitude des archétypes, ces profils de personnages immuables attribuées aux protagonistes. Le grand costaud se la joue physique, les femmes sont orientées agilité ou magie, etc. Dans Bravely Default, vous pouvez jeter ceci aux orties, car même s’il vous est possible de respecter ces archétypes présents en début de partie, il est bien plus intéressant de bousculer tout ça en ne fermant aucune porte à vos personnages. Qui sait, peut-être qu’une compétence passive redoutable pour votre mage se cache dans la liste des compétences d’une classe orientée dégâts physiques…? Soyez ouverts d’esprit, chaque astérisque possède ses forces et faiblesses, et les développeurs ont été très malins à ce sujet. Profitez-en et exploitez le potentiel de tous vos astérisques au maximum.

Rappel au sujet du bateau

Si vous avez souscris au Nintendo Online, vous aurez rapidement accès au bateau d’exploration que la petite dame croisée en début de partie met à votre disposition. Même si elle l’explique assez clairement, n’oubliez pas que l’exploration ne fonctionne que si le jeu est en veille ! Si vous quittez le jeu, cela ne fonctionnera pas. Il vous faudra donc activer le mode veille de la console en étant en jeu.

Et pour les petits génies du mal qui auraient déjà le cerveau en ébullition : désolé, on sait à quoi vous pensez, et on a déjà essayé avant vous :

Bravely Default II 2 Nintendo Switch guide Square Enix JRPG

Rendre le farm de PC plus facile

Si vous vous sentez un peu à la traîne et que le farm vous ennuie au plus haut point (on vous comprend…), sachez que le gain de PC ne se calcule pas comme l’XP. Si l’XP gagnée, comme dans quasiment tout RPG, augmente proportionnellement en fonction du niveau des ennemis vaincus, ce n’est pas tout à fait le cas des PC dont le gain demeure à peu près stable, peu importe les ennemis. N’hésitez donc pas à savater des ennemis plus faibles que vous pour vous faire une session de farm rapide et pas trop difficile, vous gagnerez quasiment autant de PC que contre les ennemis les plus coriaces. Et pensez à repérer les endroits (comme le désert de Savalon) où des ennemis rares nommés « Kiwi » peuvent faire une apparition en combat. Ces ennemis rapportent un paquet de PC mais s’enfuient très rapidement, pensez donc bien à les arroser d’attaques magiques dès le début de l’affrontement en mode Brave x3 (oubliez les attaques physiques qui les blessent peu voire pas du tout), et surtout à activer vos compétences d’augmentation de gains de PC (cf. première astuce de cet article).

Bravely Default II 2 Nintendo Switch guide Square Enix JRPG

Vous pouvez réagir à ce guide sur Bravely Default II avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

5 1 voter
Évaluation de l'article
Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site.
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Thanastiel
Thanastiel
6 mois il y a

Bonjour , le passif qui monte les PC doit être appris à chaque personnage ?

Oly
Oly
5 mois il y a

Dommage, 20 + 50 ça fait 70, on y était presque 🙂

Mot de passe oublié