L’avenir de GTA Online (et de GTA 6)

GTA Online

Dans une interview publiée par GQ, on en apprend un peu plus sur le destin de GTA Online.

Au sein de l’article réalisé par nos confrères, nous apprenons que le DLC, réputé comme étant le plus imposant jamais réalisé pour le jeu, a été réalisé entièrement en télétravail (Covid-19 oblige) une petite prouesse technique mais surtout sur les aspects de communication entre les individus et les équipes.

Plus gros DLC certes, cependant les joueurs restent sur leur fin, tant le défi semble construit sur un nombre conséquent d’éléments totalement optionnels et donc vite oubliés. Et pour vous en convaincre notre guide sur le Braquage de Cayo Perico et son petit frère sur son optimisation sont disponibles.

Véritable petite révolution cependant, ce braquage est réalisable totalement seul. Et si on pouvait se réjouir d’un telle option, on ne peut que la trouver paradoxale eu égard à la réalité MMO de GTA Online et du nombre de joueurs toujours très important pour sa septième année.

Un paradoxe qui perdurera donc dans les mois et années (?) à venir d’après Scott Butchard design director. Ainsi s’exprime-t-il à propos de l’aspect solo de Cayo Perico.

C’est quelque chose qui nous préoccupe depuis un certain temps et la communauté en a parlé. Du point de vue du design, la nouvelle île était une chance d’équilibrer l’expérience. C’est quelque chose que nous tenons à faire avancer. Nous voulons respecter les crews et les joueurs qui veulent jouer en coopération. Mais en même temps, permettre aux joueurs en solo d’en tirer une expérience tout aussi valable. Il y a des avantages aux deux. Si vous y allez par vous-même, vous prenez 100% du butin et il est beaucoup plus facile d’être furtif et de planifier. Avec plusieurs joueurs, vous pouvez vous séparer et faire plusieurs choses à la fois. Vous pouvez prendre plus d’objectifs secondaires, afin d’aller à la tour de contrôle pour abattre les défenses aériennes pendant qu’un autre commence à piller les petites piles d’argent. Ces types de choix sont nombreux, avec des options absurdes telles que se faufiler sur l’île via un jet furtif ou se faire passer clandestinement dans l’un des quais de l’île par la mer. Il y a aussi des points plus fins, comme se procurer des copieurs d’empreintes digitales pour accéder à d’autres zones. Dans l’ensemble, cela ressemble à un grand niveau ultra-raffiné qui rappelle quelque chose de Hitman. Un hub riche et rejouable pour l’expérimentation et le plaisir et qui vous récompense comme vous jouez, plutôt que de vous pénaliser pour ne pas avoir un groupe d’amis engagés.

Et d’ajouter sur l’avenir

Je pense qu’à l’avenir, nous allons injecter plus de ces éléments solo là-dedans.

Alors débriefons un peu tout ça.

Tout d’abord l’expérience est ratée. Si Cayo Perico est le braquage le plus rentable, il n’en reste pas moins le plus inintéressant. Certes il y a une multitude de choses à faire, mais couper le courant ou les défenses anti-aériennes ne sert à rien, de même appeler des renforts est inutile. L’aspect rejouabilité est donc raté sauf pour les joueurs en manque d’argent. De plus GTA n’est pas un jeu d’infiltration, il n’en a pas le moteur, du coup ce qui doit arriver arrive et les bugs de vision sont légion, la jouer furtif n’a jamais réellement fonctionné dans GTA.

Ensuite cela n’augure jamais rien de bon lorsque pour un MMO on vous annonce que le contenu à venir est solo. Certes GTA Online est le seul champ d’expérimentation pour les DLC, mais ça reste de l’expérimentation.

Enfin quel est le sous entendu pour GTA VI ? Que sa sortie n’est pas prévue avant 2022-2023 car l’expérience Online ne pourra être commune aux deux jeux pour des problématiques de moteur de jeu et de gameplay et on ne peut imaginer deux GTA Online être disponibles simultanément pour des questions économiques et de ressources de personnel pour le développement et l’assistance technique. Prenons notre mal en patience et profitons de ces DLC gratuits.

Pour le reste de l’actualité, n’hésitez pas à rester connectés sur TryaGame ou ses réseaux sociaux Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube ainsi que notre compte curateur Steam.

 

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

Praesent Sed ut felis amet, elementum