Nerf Rival Overwatch : on les a testés

nerf rival overwatch

Annoncé en 2018, le partenariat entre Blizzard et Hasbro via sa marque Nerf a produit trois premières armes, tirées du jeu Overwatch, que nous avons pu testé.

C’est une revue originale que nous vous proposons en ce jour. Pas un jeu, pas un ouvrage mais trois gros flingues Nerf Rival tirés d’Overwatch Moba/FPS de Blizzard.

Avant de s’attaquer à chacun des trois modèles, voyons les points communs. Les modèles, bien qu’en plastique, sont très fidèles aux originaux encore qu’un peu plus volumineux que ce qu’on pourrait imaginer. Nerf à ressorts, ils tirent donc au coup par coup des billes en plastique semi-mou. Nous n’avons pu accéder à un champ de tir réglementaire mais les modèles sont assez précis à portée effective de tir. Évitez de viser des objets fragiles ou le visage de vos cibles.

Bien évidemment les trois modèles possèdent une sécurité (pour se protéger des tirs non voulus) et d’un système (assez archaïque) pour débloquer un canon « enrayé ».

A noter qu’il existe aussi des répliques Overwatch dans la gamme Microshots du constructeur (D.Va, Tracer, Torbjorn)

Ces jouets sont donc plutôt destinés à des amateurs du jeu de Blizzard et moins à des amateurs de Nerf qui trouveront leur compte dans des modèles à tir automatique ou permettant une customisation plus aisée, car oui, on fait du tuning de Nerf.

 Pacificateur de McCree

Certainement le moins intéressant des trois. A cela plusieurs raisons :

  • Disposant de six balles il vous faudra les charger et donc tirer une à une, le barillet ne contenant qu’une bille, un barillet tournant à six emplacements (comme les vrais) aurait sûrement fait monter le prix en flèche.
  • Le modèle est très (trop) imposant, il fallait, certes, de la place pour l’ensemble des mécanismes mais à ce compte il aurait peut-être fallu envisager un modèle moins populaire mais mieux réalisé.
  • C’est le moins puissant des trois modèles, le but n’est pas de faire mal à ses copains, mais on sent une nette différence lors des tirs malgré des performances annoncées comme identiques à savoir une vitesse de 27 m/s

A noter qu’il est livré avec son badge « de shérif  » en métal pour un prix avoisinant les 50 €.

 Pistolaser de D.VA

Les fans du personnage vont l’adorer. Trois billes uniquement mais toutes chargeables dans le compartimentent, on est alors beaucoup plus actif qu’avec le modèle précédent.

La prise en main est très bonne et assez agréable et le pistolaser est agrémenté d’une chaînette au bout de laquelle pend une tête de lapin en plastique. Le modèle semble assez puissant et propose un bon ratio qualité/prix pour (environ) 40 €.

Pompe Funèbre de Faucheur

Le boss de fin de la gamme (vous l’avez ?). Imposant, mais c’est un canon scié, huit billes que l’on peut charger en une fois, puissant, fidèle. Le réarmement se fait rapidement mais il peut arriver que le canon se bloque.

Pompe Funèbre semble robuste mais évitez de bourriner sur l’arceau en plastique permettant d’armer, c’est clairement l’élément le plus fragile. La fidélité a été poussée au point de ne pas ajouter de viseur, dans l’esprit c’est un fusil à pompe, à utiliser comme tel.

A noter qu’il existe en pack double avec le masque du personnage, ce qui semble un peu dérisoire puisqu’il vous faut réarmer après chaque tir. Le package testé tourne lui autour des 65 €.

N’oubliez pas de passer par nos réseaux sociaux pour continuer à vous tenir informé et découvrir rapidement les dernières nouvelles : TwitterFacebook et même Instagram. Et pour suivre toutes nos aventures, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitch et YouTube.

 

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

Aenean mi, velit, Phasellus consectetur lectus id elit. Donec elementum ut