TEST – Shadow of the Tomb Raider : Le Chemin du Retour

Septième et dernier DLC pour Shadow of the Tomb Raider avec Le Chemin du Retour. Car quand il n’y a plus d’ennemis à tuer, il y en a encore.

Développeur : Crystal Dynamics
Éditeur : Square Enix
Genre : Action – Aventure
Disponible seulement dans le Season Pass
Version pour le test : PS4
Date de sortie : 23 avril 2019

Le Chemin du Retour qu’empruntera Lara Croft pour cet ultime DLC de Shadow of the Tomb Raider n’est disponible que dans le Season Pass. Contrairement à La Forge, Le Pilier, le Cauchemar, Le Prix de la Survie mais aussi Le Cœur du Serpent et le Grand Caïman, il n’est pas possible de l’obtenir à 4,99€ sur les stores mais par l’obtention du Passe Saisonnier à 29,99€. La quête Récompense Éternelle symbolise la fin de l’aventure pour Lara et qu’elle fut longue et palpitante. Rien de transcendant scénaristiquement pour Le Chemin du Retour mais un complément au lore qu’il n’est pas désagréable de recueillir, surtout lorsqu’il s’accompagne d’un tombeau de qualité. Évoquons en quelques lignes et par le biais d’une vidéo de découverte ce qui vous y attend.

Un tombeau créatif pour une histoire bien rythmée

Pour démarrer la quête Récompense Éternelle du DLC Le Chemin du Retour de Shadow of the Tomb Raider, il faut se diriger à San Juan. Vous retrouverez Abby à quelques encâblures de la place principale. Elle s’inquiète de la lourde responsabilité que lui a confié sa grand-mère Marianna. Un rêve prémonitoire les lie à Lara Croft et une brève retrouvaille marquera le début du scénario annexe et donc le début d’une mission qui sera forte en rythme. Il faudra retracer un itinéraire emprunté par les Yaaxil pour comprendre ce qu’il est advenu d’eux et évidemment, les Trinitaires seront sur votre route.

L’exploration à travers les lieux sera donc habituelle, terrestre et sous-marine, mélangera gunfights contre des IA qui se contentent encore de tirs sur des murs et de lancers de grenades prévisibles. Si vous avez terminé le jeu et que vous êtes armé jusqu’aux dents, vous ne devriez éprouver aucune difficulté à vous débarrasser des différents ennemis. Pour corser le tout, lancez une partie avec la difficulté maximale. La particularité de cet affrontement se retrouve dans le contournement d’une mitraillette, vous imposant ainsi une démarche à suivre (dans la voie à suivre, pas la façon de la suivre) afin d’arriver à vos fins. On appréciera d’ailleurs la mise en scène qui marque le terme de ces gunfights tant Lara reste impitoyable contre ses éternels adversaires.

Au bout de 15-20 minutes, on parvient à ce que nous apprécions le plus dans les Tomb Raider, l’heure de l’exploration du tombeau. Celui-ci accueille aussi une fonctionnalité appréciée de la communauté, la coopération. Il existe clairement des doubles chemins et si vous vous lancez dans le mode Défi, vous devriez péter le score si vous tombez sur le bon allié et si vous êtes performants. L’équipe de développement a clairement fait preuve d’imagination et de créativité dans le game design et l’élaboration des différentes voies disponibles, que ce soit dans sa verticalité ou dans sa profondeur. Nous n’oublions pas les énigmes et les puzzles qui prendront un petit temps à être assimilés et qui régaleront les fans appréciant ces moments de réflexion et d’expérimentation.

Shadow of the Tomb Raider

La complexité des mécanismes est au rendez-vous

Pour ce tombeau de Shadow of the Tomb Raider, les tombeaux s’appuient sur des interrupteurs à activer et réactiver, sur des leviers et emboîtements complexes mais jamais trop et sur des codes aux multiples symboles. Il est donc nécessaire d’assimiler tous les mécanismes afin d’en venir à bout et c’est d’ailleurs l’ultime partie qui devrait faire brûler vos neurones. Pour un Tomb Raider, on ne s’en plaindra jamais. Il faudra donc plusieurs allers-retours pour comprendre le fonctionnement et maîtriser l’ordre des actions à réaliser, reconstituer le puzzle et pouvoir accéder à la statue nous offrant la tenue Sentinelle nocturne, l’arc Frappe d’Argent et la compétence Touche Magique, celle-ci économisant les ressources nécessaires à la fabrication d’objets.

Le Chemin du Retour apporte la touche finale à l’aventure de Lara dans Shadow of the Tomb Raider. Apportant avec lui un tombeau de qualité profitant d’énigmes et de puzzles tous bien pensés, ce DLC demeure une réussite sur bien des aspects. On regrettera seulement que le studio n’ait pas pensé à soigner quelques défauts du jeu au fil des extensions, à savoir des temps de chargement très longs et une IA perfectible. Néanmoins, il en conserve aussi toutes les vertus. Une direction artistique remarquable, un game design imaginé avec soin et créativité ainsi qu’une héroïne qui est prête à tout pour suivre ses convictions et sa voie. Si vous avez apprécié le jeu de base, on vous conseille sans souci l’achat du Season Pass et la majorité de ses DLC.

Points forts

  • La coopération est encore là
  • Le Game Design est inspiré
  • Le tombeau est riche en énigme et réflexion
  • Quête bien rythmée

Points faibles

  • Ces temps de chargement toujours trop longs
  • Une amorce scénaristique très légère
  • Une I.A encore perfectible
8

Great

Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

elit. adipiscing nunc ipsum facilisis ut id elementum consequat. mattis