Ubisoft : la famille Guillemot contre-attaque face à Vivendi

Ubisoft

Alors que Vivendi continue d’essayer de prendre le contrôle d’Ubisoft, la famille Guillemot s’organise pour résister au groupe de Bolloré.

Dans une galaxie pas très lointaine, en Bretagne exactement, la bataille entre Vivendi et Ubisoft fait rage. Alors que le groupe de Vincent Bolloré souhaite acquérir Ubisoft de la même manière qu’il a déjà conquis Gameloft, la famille Guillemot, qui a fondée la société désormais connue mondialement, ne se laisse pas faire. D’après Reuters, la famille a même annoncée mardi dernier avoir réussi à obtenir plus de 20 % des droits de votes d’Ubisoft et détenir actuellement 13,6 % du capital de la compagnie. Pour rappel, Vivendi détient actuellement 27 % du capital et 24,5 % des droits de vote d’Ubisoft. Cela permet à la famille de se préparer pour l’Assemblée Générale des actionnaires qui doit avoir lieu le 22 septembre prochain, pour faire face à Vivendi et continuer à damer le pion à Bolloré.

Il est aussi important de rappeler que Vivendi cherche à acquérir un siège au Conseil d’Administration d’Ubisoft, mais pour cela, il faudra passer par la famille Guillemot, mais aussi le fond américain Fidelity Investments, qui détient 10 % du capital. Ces deux entités peuvent donc bloquer Vivendi et l’empêcher d’obtenir un poste pour le moment, mais reste à savoir combien de temps cela pourra durer. Dans tous les cas, il faut attendre le 22 septembre et la prochaine Assemblée Générale pour savoir ce qu’il va se passer.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
Force tranquille de la rédaction, grand spécialiste du « ça va ? ». Sloth est le Lucky Luke de la news, il écrit plus vite que son ombre ! D’après la légende personne n’a jamais réussi à lui poser la question « ça va ? » en premier !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Scrat
Scrat
7 années il y a

Quand on veut garder le contrôle, on ne vend pas ses actions (et on ne met pas le capital en bourse d’ailleurs)…

Mot de passe oublié