Worlds 2019 : Tirage au sort et Pronostics

League of legends

C’est ce lundi que le tirage au sort pour les groupes des Worlds 2019 de League of legends a eu lieu. On décortique et on joue au jeu des pronostics.

C’est le dimanche 10 novembre que sera remis la fameuse Summoner’s Cup (coupe de l’invocateur) mais que le chemin va être long pour les finalistes.

Vous avez l’habitude maintenant (ou pas) mais la compétition va débuter avec une phase dite de play-in, des barrages organisés en poules, dont les vainqueurs seront reversés dans les groupes de la phase finale avec une règle simple, deux équipes d’une même région ne peuvent se retrouver en un même groupe.

Groupes Play-In.

Clutch Gaming – Unicorns of Love – Mammoth
Splyce – Isurus Gaming – DetonatioN FocusMe
Hong Kong Attitude – Lowkey Esports – Mega
Damwon – Royal Youth – Flamengo eSports.

Phase Finale.

Groupe 1 : G2 Esports – Griffin – Cloud9 – ?
Groupe 2 : FunPlus Phoenix – J Team – GAM Esports – ?
Groupe 3 : SKT – Fnatic – RNG – ?
Groupe 4 : Team Liquid – ahq e-Sports Club – Invictus Gaming – ?

Notre avis.

Difficile de ne pas voir Splyce vainqueur de son groupe et reversé dans le groupe 2 ou 4, idem pour Clutch Gaming qui sera lui reversé dans le groupe 2 ou 3.

Ce groupe 2 est d’ailleurs clairement le plus ouvert mais aussi celui qui pourrait apporter le plus de spectacle, le plus de folie, le plus de n’importe quoi avec des parties laissant à penser que nous sommes dans une ligue mineure ou seul le kill compte.

A l’inverse les groupes 1 et 3 sont deux groupes de la mort, surtout avec un format en BO1 (un seul match pour décider de la victoire). On imagine tout de même G2 et Griffin sortir de cette poule. Dans cet ordre ? Ça reste à confirmer mais l’opposition Griffin – G2 sera spectaculaire. Dans le groupe 3 la compétition semble bien plus serrée. Fnatic a fini sa saison en trombe, mais ils tombent face à de très (trop ?) gros client. Leur Mid Laner devra se confronter à la légende Faker, et puis il ne faut pas oublier RNG. L’intensité, la pression des matchs de ce groupe va demander une concentration telle que les équipes qui en sortiront seront soit vidées d’une partie de leur énergie soit bien plus préparées psychologiquement et nerveusement que leurs futurs adversaires. On penche pour la seconde option.

Depuis le début de la saison, on imagine G2 Esports soulever la Summoner’s Cup. Mais aucun vainqueur d’une compétition telle celle-ci n’est jamais attendu 10 mois avant. Surtout depuis la fin de l’hégémonie de la Corée du sud. Surtout que G2 a perdu des matchs, parfois par trollage, parfois par suffisance ou manque de concentration, une erreur qui se paiera durement aux Worlds 2019

Mais, ayant du mal à croire au parcours de Fnatic, une finale G2 – Griffin / SKT / RNG aurait sacrément belle allure.

N’oubliez pas de nous suivre nos réseaux sociaux Twitter, Facebook, Instagram et TwitchNotre compte curateur steam est aussi la solution pour vous aider dans vos choix.

Personne ne lis jamais ces encarts (mais tu peux cliquer sur les liens)

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

venenatis efficitur. accumsan ut elementum amet, suscipit vulputate,