[Bar à jeux] Boomerang – Australia : voyage au pays des koalas

Boomerang Australia

« Ça s’en va et ça revient… » comme le boomerang, comme vos cartes d’ailleurs dans Boomerang Australia, un jeu qui mêle avec ingéniosité draft & write.

Prix : 13,50 €
Temps moyen : 30 min
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 8+
Auteur : Scott Almes
Éditeur : Matagot
Illustrateur : Kerri Aitken
Mécanismes : draft & write, collection
Version fournie par l’éditeur.

Boomerang : Australia, c’est quoi le topo ?

Ne bougez pas de votre salon et venez visiter l’Australie. Grâce à Boomerang Australia, vous allez faire le tour du pays en visitant des lieux emblématiques. Mais aussi collectionner des fleurs, observer les animaux et surtout ne pas oublier de prendre tout ça en photo et de profiter des activités comme la randonnée. On n’oublie pas que le Boomerang est un objet culte chez les Aborigènes, ce qui en fait un symbole fort de l’Australie. Draftez, remplissez votre feuille et gagnez le plus de points pour être le grand gagnant.

Voyons ça de plus près…

Boomerang : Australia est un jeu de cartes draft & write.
Chaque joueur commence avec sa petite feuille à remplir au fur et à mesure de son voyage.

La partie se déroule en quatre manches qui se déroulent ainsi :
Boomerang AustraliaChaque joueur reçoit 7 cartes et va en choisir une qui sera sa carte Lancer et la poser devant soi face cachée puis on fait tourner les cartes à son voisin de gauche.
On recommence sauf que cette fois-ci, on pose les cartes suivantes face visible.
Une fois que les 7 cartes sont posées, on révèle sa carte Lancer et on procède au décompte des points :

  • On calcule la différence entre les cartes Lancer et la dernière jouée.
  • On compte le nombre de fleurs que l’on possède. Si on en a 7 ou moins, on double le score.
  • On calcule les points selon les paires d’animaux. Par exemple, une paire de koalas vaut 7 alors qu’une paire de kangourous en vaut 4. SI j’ai les 4 cartes, je gagne 11 points.
  • On vérifie les activités, il en existe 4, la randonnée, la natation, le boomerang et la photo. On peut choisir une discipline par manche ou ne rien choisir d’ailleurs. Plus on possède d’icônes avec la même activité, plus on gagne des points. Par exemple si j’ai 2 fois la photo, je gagne 2 points, si je l’ai 3 fois, j’en gagne 4, etc.
  • On barre les lettres selon les lieux visités. Une lettre correspond à un lieu et quatre lieux composent une région. Le premier qui remplit une région gagne 3 points. Un lieu visité fait gagner un point.

Une fois les quatre manches terminées, on calcule le score final et celui qui a le plus de points remporte la partie.

Boomerang Australia

J’ai joué à Boomerang en configuration deux et trois joueurs. Je le trouve plus sympa à trois même s’il se joue sans souci à deux. Ma fille de 10 ans y a joué également.

Boomerang Australia est simple, à comprendre et à prendre en main mais également ce n’est pas le jeu qui va nous demander de faire fumer les neurones.
Il est léger et c’est ce que j’apprécie. C’est un bon petit jeu reposant, qui se joue sans prise de tête.

Attention, malgré tout, il faudra faire des choix pour collectionner au mieux en essayant de ne pas avantager les autres joueurs.
Alors, il faudra penser à faire parfois quelques sacrifices. Par exemple reprendre un lieu déjà visité qui aurait pu donner les points de région à un adversaire ou encore garder un koala pour éviter que l’autre ne fasse sa paire.
Mais justement, il faut trouver l’équilibre, ne pas oublier de jouer pour soi.

Les parties sont rapides et la rejouabilité est plutôt bonne.

Les règles se lisent en cinq minutes, tout est compris de suite.
Malgré un petit livret, on retrouve des exemples bien pratiques.

L’explication des règles est très rapide et les autres joueurs n’ont aucun souci pour les comprendre et les assimiler dès les premiers instants.
Tout est fluide, on cherche à faire nos petites collections, etc. Je dirais qu’aux première parties, on va plutôt faire se concentrer sur soi mais au fil des parties, on comprend qu’il faut aussi garder à l’oeil ses adversaires.
Aucun besoin de retourner dans le livret.
La première partie est très agréable.

Boomerang Australia est fraîchement illustré, c’est coloré, c’est beau. Dépaysement garanti.
Petite boîte qui s’emporte partout.
La feuille de score est très claire.

Boomerang est un jeu dynamique sans temps mort avec de l’interaction qui consiste à surveiller le jeu des autres pour ne pas leur laisser les bonnes cartes, on va essayer de faire en sorte que les autres ne puissent pas faire de paires ou encore ne remportent pas le bonus des régions. Attention tout de même à ne pas négliger son propre jeu.

Ma fille de 10 ans a tout de suite compris comment on joue et a même gagné plusieurs fois.
C’est simple et prend même un malin plaisir à bloquer les autres.

Récapitulons : Boomerang : Australia m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Boomerang Australia est un jeu original avec sa mécanique de draft & write et cela fonctionne très bien. On se retrouve avec un petit jeu léger de stratégie avec de jolies illustrations. J’aime bien le sortir pour des parties rapides, plaisantes et conviviales.

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

Très grande passionnée de jeux de société et jeux vidéo ❤️

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

et, Aenean nunc velit, quis ut efficitur. elementum porta. amet, vulputate, justo