[Bar à jeux] Bosk : au rythme des saisons

bosk jeu de société

En une année, les arbres poussent, grandissent et leurs feuilles tombent… Dans Bosk, c’est vous le maître de cette forêt.

Prix : 34,90 €
Temps moyen : 45 min
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 14+
Auteur : Daryl Andrews, Erica Bouyouris
Éditeur : Matagot
Illustrateur : Matt Paquette, Kwanchai Moriya
Mécanismes : placement en 3D
Version fournie par l’éditeur. Bosk est prévu pour le 17 janvier 2020.

Bosk, c’est quoi le topo ?

Nous prenons place sur les sentiers d’un grand parc. Le jeu se déroule sur une année répartie en quatre saisons. Deux saisons, le printemps où poussent les arbres et l‘automne où ils perdent leurs feuilles. Deux autres saisons, l’été et hiver où l’on va compter les points. Qui a la plus grande valeur d’arbres cumulés par ligne et colonne, qui est le plus étendu par ses feuilles selon les coins du parc.
Celui qui a le plus de points remporte la partie.

Voyons ça de plus près…

Bosk est un jeu de placement en 3D.
Chaque joueur dispose de ses tuiles et jetons feuille, de son écureuil et de ses arbres.

boskOn commence par le printemps. Chaque joueur va à tour de rôle poser un de ses arbres à une des intersections du plateau. Chaque arbre a une valeur de 1 à 4.
Lorsque tous les arbres sont posés. On passe à la prochaine saison.

En été, on va calculer la valeur totale des arbres de chaque joueur par ligne et colonne. Selon sa position au score, les joueurs marquent plus ou moins des points. Puis vient l’automne.

En automne, le joueur avec le plus petit score va choisir la première direction du vent, celle dans laquelle les feuilles vont tomber.
Une fois la direction choisie, chaque joueur va à tour de rôle :

  • Sélectionner une tuile feuille qui désigne le nombre de feuilles qui tomberont.
  • Choisir un des arbres selon la valeur indiquée sur le… et disposer les feuilles dans la bonne direction et en respectant les conditions de pose.

boskIl existe une tuile feuille marquée d’un écureuil qui permet de placer son jeton écureuil sur une des cases à maximum 3 cases de son arbre.
Ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les tuiles soient jouées. Puis l’on passe à la saison d’après.

En hiver, chacun va compter le nombre de feuilles qu’il possède par région (il y en a huit en tout). Pareil que pour l’été, on marque des points selon notre position au score.

L’année écoulée, on jette un œil aux marqueurs de score, celui qui a le plus de points remporte la partie.

J’ai joué à Bosk à deux et trois joueurs. Le jeu gagne en difficulté à plusieurs mais est très bon à deux aussi.

Bosk est simple, on pose nos arbres et nos feuilles et on compte. Mais derrière ces mécaniques se cache un jeu profond qui demande de la réflexion et de l’anticipation. En effet, poser correctement nos arbres dès le début nous permettra par la suite d’être performant lors de la dépose des feuilles.
L’écureuil est vraiment précieux et permet parfois de remporter la première place sur une région, il faut l’utiliser correctement et au bon moment !

Je trouve dommage que le compteur de score s’arrête à 50, on atteint facilement des scores plus haut (surtout à deux).

La rejouabilité est bonne, on a envie d’essayer différentes tactiques et d’améliorer notre score.

Les règles sont vite lues, comprises, assimilées. Tout est bien structuré, illustré et détaillé.
J’apprécie le résumé au dos du livret.

La mise en place prend une minute et on peut commencer. Lors de la première partie, on est complètement dans le brouillard, on pose les arbres un peu au pif et advienne que pourra. Pour les feuilles, on a un visuel avec les arbres, du coup on commence à réfléchir.
Après cette partie, on y voit bien plus clair et on peut poser nos arbres avec plus de stratégie.

L’explication des règles est simple et les joueurs comprennent ce qu’il faut faire mais sont comme moi à ma première partie.
Avec le résumé des règles au dos pour un récap des points, pas besoin de retourner dans le livret.

La boîte est vraiment jolie, tout comme le matériel qui s’y trouve.
Les arbres et les jetons feuille une fois posés sur le plateau dépeignent un tableau plus qu’agréable à l’œil.
On retrouve quatre petits cartons pliés pour faire quatre emplacements de rangement. L’idée est bonne.
J’ai eu un peu de mal à dépuncher les arbres… Un arbre n’est pas ressorti indemne de la bataille mais rien de grave, il peut retrouver ses copains sur le plateau.
Plateau recto-verso, l’un pour des parties à deux, l’autre pour celles à 3 et 4 joueurs.

Les parties sont fluides et rapides. On se base toujours sur ce que va faire l’autre pour poser nos arbres et feuilles. On essaie de grappiller la première place, de poser sa feuille sur la feuille de l’autre pour être majoritaire sur les régions du plateau. Pas le temps de s’ennuyer.

Récapitulons : Bosk m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Bosk est un joli jeu, une belle promenade en 3D. Très bien à deux comme à plusieurs, on profite d’un moment calme pour se casser un peu la tête. Un jeu que l’on peut sortir rapidement et qui nous pousse à la réflexion. Immersion garantie, la forêt est sur votre table, alors pourquoi ne pas emprunter ce sentier-là ?

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

Adepte des « loul », des « xD » et un poil « Grammar Nazie » sur les bords, Arnyanka, c’est un peu la daronne de la rédaction de Try aGame ! Fanatique de Just Dance et originaire de la capitale de la Bouillabaisse, elle s’occupera, en plus d’écrire, de nous corriger pour éviter de vous faire saigner des yeux. Elle prend tellement ce rôle à cœur qu’elle n’hésite pas à engueuler Wolfen à la moindre faute.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

dapibus id, amet, Lorem efficitur. eget