[Bar à Jeux] Kikafé, jeu d’ambiance pour petits et grands

Kikafé

Aujourd’hui on avait envie de parler de Kikafé, un excellent party-game qui mêle mémoire, rapidité et réactivité parmi tous les joueurs.

Prix : 8,50€
Temps moyen : 15 min
Nombre de joueurs : 3 à 6
Âge conseillé : 6+
Auteur : Jonathan Favre-Godal
Éditeur : Blue Orange
Illustrateur : Steeve Augier
Mécanismes : cartes
Version achetée par l’auteur.

Un peu de blabla…

L’an dernier, nous cherchions un jeu adapté à tous les publics, petits et grands. Avec une fille qui atteint maintenant la dizaine d’années, il nous fallait un jeu qui puisse lui plaire rapidement. Quelle ne fut pas notre surprise de tomber sur l’un des meilleurs party-game à faire en famille et même entre amis (même si on a tendance à le sortir surtout quand la petite est là). Venez on vous le présente dans une chronique éclair !

Kikafé Blue Orange

Kikafé CéKoi ?

Kikafé, c’est un jeu d’ambiance à partir de 6 ans mais qui se joue très bien entre petits et grands. Il demande réactivité et donc rapidité et mémoire.

On part tous avec 6 cartes, chacune d’entre elles représentant un animal.

  • Le lapin.
  • Le chat.
  • Le hamster.
  • Le perroquet.
  • Le poisson.
  • La tortue.

Le but du jeu ? S’en débarrasser et innocenter donc tous ses animaux ? Mais l’innocenter de quel crime ? D’avoir fait caca au milieu du salon.

Kikafé Blue Orange

Pour innocenter ses animaux, rien de plus simple. Il faut très vite les poser sur la pile de cartes posée sur la table (et avant les autres) lorsqu’ils sont accusés par les autres joueurs. Une fois la carte posée, il faut instantanément (ou sous les 3 secondes) accuser un autre animal. Attention, il faut impérativement accuser un animal suspect (encore présent dans les mains de l’un des adversaires) car sinon vous perdez la manche et prenez une crotte. Si vous accumulez 3 crottes, vous perdez.

Exemple du déroulement d’un tour entre 3 joueurs (je vous le recommande encore à bien plus). Je rappelle, chaque joueur commence avec 1 carte de chaque animal, donc 6 cartes.

  • Joueur A: C’est pas le lapin (en posant donc son lapin sur la pile), c’est le hamster. (Il ne reste donc plus que 2 lapins pour 3 de chaque autre animal).
  • Joueur B: c’est pas le hamster (en posant son hamster sur la pile), c’est le poisson. (Il ne reste plus que 2 lapins, 2 hamsters et 3 pour les autres).
  • Joueur A: c’est pas le poisson, c’est le hamster. (-1 poisson…)
  • Joueur C: c’est pas le hamster, c’est le perroquet. (-1 hamster, il n’en reste plus qu’un car Joueur C et joueur B ont joué le leur).
  • Joueur B: c’est pas le perroquet, c’est le hamster. (-1 perroquet).
  • Joueur C: c’est pas le hamster, c’est le hamster. (-1 hamster et erreur car il a accusé un hamster alors que tous ont été joués).

Bien sûr, le but c’est de répondre du tac au tac, la mémoire doit être votre allié et se manifester instinctivement. Le rythme est super rapide et cette réactivité est aussi une belle pression parce qu’après vous être délesté de votre animal, vous devez rapidement en accuser un autre et pas le mauvais. Cela donne un cocktail détonant et fraîchement agréable quand tous les joueurs sont dans l’ambiance.

Les règles sont disponibles ici.

Kikafé Blue Orange

Kikafé reste très simple à prendre en main pour tous. Il demande donc de la mémoire, de la rapidité et de la réactivité. Vous ne penserez pas à faire un sale coup à l’adversaire, la survie du joueur dépend de lui-même et de sa capacité à se remémorer rapidement quelle carte a été jouée. Lorsqu’il ne reste plus que 1 ou 2 cartes à chaque joueur, c’est là que la tension et le pouls du joueur augmentent.

Avec une quinzaine ou une vingtaine de cartes sur la table, il faut faire preuve d’une extrême lucidité pour ne pas se tromper. Puis, il y a tout intérêt à se mouiller car si vous jouez trop prudemment à attendre que l’autre se trompe, il peut toujours compte sur le bon nombre de cartes qu’il vous reste en main. D’ailleurs, le joueur à qui il reste des cartes quand les autres ont terminé prend 1 crotte. Il a donc été bien pensé pour que tout le monde se prenne au jeu et prenne des risques pour le meilleur ou pour le pire…

Un mélange des genres bien pensé et adapté à tous les publics.

Le principe du jeu implique forcément de l’interaction à tout moment. Il faut se souvenir quelles cartes n’ont pas été jouées par les autres donc compter sur eux à chaque prise de parole. L’alchimie fonctionne très bien et tous les joueurs vivent un agréable moment s’ils ont l’esprit joueur et l’âme festive autour d’une table.

Les enfants ADORENT !

Ils n’ont pas le désavantage de l’âge car leur mémoire est fonctionnelle. Et ils peuvent être très réactifs à l’âge conseillé (6 ans et plus). Nous avons donc pu y jouer et les enfants en redemandent souvent !

Ce n’est pas le genre de jeu que l’on joue uniquement pour faire plaisir, car on y prend aussi du plaisir en tant qu’adulte.

Récapitulons : Kikafé m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

Kikafé est une réussite complète. De par son concept, il arrive à embarquer les plus jeunes mais aussi les adultes dans une session festive et bon enfant. Grandement recommandé pour des parties dynamiques, rapides, conviviales et agréables autour de la table. Un jeu qui se joue sans retenue aucune lorsque les enfants le réclament, sauf si vous ne voulez pas réveiller les voisins.

Ambiance (calme/vivant)
Interaction
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de société en cliquant ici.

Vous avez une question sur ce jeu ? N’hésitez pas à poser votre question en commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Toujours dans la magique potion du jeu vidéo !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

quis id ultricies efficitur. Phasellus massa eget ut mattis leo. libero.