[Bar à jeux] Kill the Unicorns : la chasse aux licornes est ouverte

Kill the Unicorns

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon avis sur Kill the Unicorns, le jeu aux mille et une licornes 

Prix : 25€
Temps moyen : 40 minutes 
Nombre de joueurs : 3 à 6 joueurs 
Âge conseillé : 10+
Auteurs : Cyril Besnard, Loïc Chorvot, Alain Fondrille 
Éditeur : Morning 
Illustrateur : Levi Prewitt
Mécanisme : Cartes 

Kill the Unicorns c’est quoi ?

Kill the Unicorns c’est l’histoire de licornes péteuses, qui à cause de leurs gazes toxiques, ont pollué le royaume et déréglé l’environnement. Et c’est ainsi que s’ouvrit la chasse aux licornes. 

Mais alors, comment on y joue ?

Kill the Unicorns est donc un jeu de chasse de licornes qui se déroule en 4 manches.

Chaque joueur choisit un personnage. Il y en a 6 en tout : le chevalier, la chasseuse, la shamane, le magicien, le barde et la princesse. Chacun ayant un pouvoir particulier. Une fois le personnage choisi, les joueurs récupèrent les cartes chasses qui sont attribuées à son perso ainsi que les cartes ruses. Puis chaque joueur tire une carte « starter » qui lui octroie sa première licorne.

Sur le milieu de la table est posée la pioche de licornes, mélangée et face cachée, à la droit de cette pioche 4 licornes sont retournées, une à côté de l’autre. A côté de la dernière licorne seront installées les cartes marché noir. Le marché noir vous permet de faire des achats une fois par tour, mais on y reviendra plus tard. 

Une manche se déroule en 4 parties :

  • It’s a trap : c’est le moment où les joueurs piochent 2 cartes ruses de leur tas. Le premier joueur place l’une de ses deux cartes sous une licorne face cachée (généralement celle qu’il convoite) puis il défausse la seconde carte face visible devant lui. Les autres joueurs font de même en jouant dans le sens des aiguilles d’une montre 
  • La chasse est ouverte : c’est à ce moment que vous allez vous battre pour la licorne de vos rêves. Le premier joueur peut poser de 1 à 3 cartes chasse, face cachée devant lui, puis les autres joueurs font de même. Note : les joueurs suivants sont obligés de poser le même nombre de carte que le premier s’ils veulent participer à la chasse. Si vous désirez garder vos cartes pour une autre licorne, il vous est possible de passer une chasse. Les licornes sont chassées dans un ordre précis, la première à morfler est celle à côté de la pioche, la dernière est donc celle du côté du marché noir. Observez bien les licornes avant de partir en chasse, il y a quelques détails à prendre en compte, j’en parlerai un peu plus bas.
  • Résolution de chasse : La personne qui emporte la licorne est celle qui a le score le plus haut sur ses cartes chasse. Mais attention, lorsqu’une licorne est chassée et s’il elle a 1 ou 2 cartes ruses sur elle, vous allez devoir résoudre cette carte avant de pouvoir repartir avec votre animal légendaire. S’il y a 2 cartes ruse sous la licorne, vous devrez en choisir une au hasard. Attention, car les cartes ruses, comme leur nom l’indique, sont pleine de ruses, il se peut qu’en résolvant l’effet de la carte vous perdiez votre licorne. Et oui, c’est l’jeu ma pauv’ Lucette. Mais c’est ça qui est drôle. Une fois la première licorne chassée, on passe à la seconde et ainsi de suite. Attention à nouveau, lorsqu’il y a égalité, la licorne prend la fuite avec ses cartes ruses, personne ne la ramènera chez lui du coup
  • Un tour au marché noir : s’il vous reste des cartes chasse, il vous est possible de vous offrir de petits bonus auprès des gnomes (1 seul achat par manche). Les gnomes ont 4 sortes de marchandises, ces dernières vous permettront de modifier la couleur d’une de vos licornes, vous offrir des points bonus etc…

A la fin de la manche, tous les joueurs récupèrent leur cartes chasse et on recommence à la première étape, à la différence que le premier joueur est celui qui a gagné la dernière chasse. 

Une fois les 4 manches terminées, il est venu le temps de compter les points. Il y a plusieurs points à compter, en premier les étoiles présentes sur vos cartes licornes. Puis, les bonus/malus des cartes ruses et jetons achetés au marché noir. Enfin, les points de victoire gagnés grâce à vos collections. Je m’explique, 2 licornes de la même couleurs vous apportent 2 points bonus, 3 licornes de la même couleur = 5 points, 4 licornes = 8 points et enfin 5 licornes = 12 points. 1 licorne de chaque couleur (arc-en-ciel) vous apporte un bonus de 8 points et enfin, 2 collections arc-en-ciel vous offre la victoire instantané TADAMMMMMMMMMMMMM.  

Et le packaging dans tout ça ?

Le packaging est bien sympa, rose avec des licornes, des sucres d’orges, tout est totalement mignon. La boîte offre un rangement pour les cartes et les jetons. Les illustrations sont juste grandioses, les licornes sont complètement craquntes, tellement choupi qu’on recommence à jouer encore et encore juste pour toutes les découvrir. Franchement, la boîte est sublime, les illustrations également et le livret de règles est dans la même lignée

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Avec des règles facile à comprendre, plutôt courtes et une histoire de fond fun, Kill the Unicorns est un jeu plaisant à jouer. La résolution des cartes ruses est un grand moment et je peux vous assurer qu’on s’est bien marré lorsque le pote hallucinait de voir la licorne qu’il convoitait, se faire la malle parce qu’on avait fait le même score, c’était vraiment drôle car il avait posé une carte ruse qui devait le faire gagner quoi qu’il arrive, sauf qu’il n’avait pas pensé à l’égalité. Un grand moment ! 

Le concept du jeu est intéressant. Chez nous on valide à 200% et on a hâte de repartir à la chasse aux licornes! 

En résumé, Kill the Unicorns est un jeu facile à comprendre, aux mécanismes simples et aux illustrations tellement choupinoux qu’on adhère à fond. Etant en plus une grande fan de licornes, je valide encore plus. Le jeu sans être révolutionnaire, vous fera passer un agréable moment au pays des licornes, des sucres d’orge et du rose bonbon. 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos autres tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

 

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Mot de passe oublié

suscipit et, quis, accumsan vulputate, quis felis nunc Donec luctus