[Bar à jeux] Le 6 qui surprend : l’extension qui surjoue

6 qui surprend

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose un avis rapide sur un jeu de cartes bien fun et son extension qui vous sauvera à plus d’une occasion, j’ai nommé : le 6 qui surprend

Prix : moins de 20€
Temps moyen : environ 45 minutes
Nombre de joueurs : 2 à 10

Âge conseillé : 10+
Éditeur : Gigamic

 

Packaging, principe du jeu et compréhension des règles

Le 6 qui surprend est donc l’extension du 6 qui prend. L’extension n’est pas vendu seule mais dans une boîte regroupant le jeu de base et l’extension. Le tout se présente dans une boîte en carton. Les cartes sont cartonnées et légèrement plastifiées. Un bloc-note est également fourni pour noter les scores. Les règles sont faciles à assimiler, un tour « pour rien » est tout de même nécessaire pour bien comprendre l’utilisation des 28 nouvelles cartes qu’offre l’extension. Mais dans le petit livret de règles chaque carte est expliquée. Après un tour de jeu, les cartes sont généralement bien assimilées.

Déroulement du jeu

Comme je le disais juste au dessus, le 6 qui surprend est tout simplement l’extension de jeu de cartes le 6 qui prend. Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu de base, voici une explication rapide des règles du jeu. Dans le 6 qui prend chaque joueur a 10 cartes dans sa main. Les cartes sont numérotées de 2 à 104 et ont un certain nombre de tête de bœuf allant de 1 à 7 pour la carte 55. Ces têtes de bœuf sont importantes car ce sont elles qui détermineront le nombre de points négatif que vous allez récolter en fin de manche. Après avoir distribué les cartes, le donneur pose 4 cartes face visible sur la table. Ces 4 cartes seront le point de départ du jeu. Les joueurs préparent tous la cartes qu’il vont poser, cette carte doit être plus haut que l’une des cartes posées sur la table. C’est simplement une histoire de suite. Les cartes prêtes, tous les joueurs retournent leur carte en même temps. Le joueur qui a la plus petite carte la pose en premier. Chaque rangée peut comporter 5 cartes, le joueur qui pose la 6ème carte doit ramasser tout le tas et c’est là que ça devient drôle. Certains tas peuvent se retrouver avec une énorme quantité de tête de bœuf, autant de points négatif qui vous rapprocheront de la victoire, non je plaisante, c’est la défaite qui arrive à grand pas. Vous allez donc devoir réfléchir un minimum aux cartes que votre voisin pourrait poser surtout lorsque les tas commencent à tous approcher de la 6ème carte fatale. Mais, parce que oui il y a un mais, même si vous réfléchissez et tentez d’anticiper le jeu de votre voisin, rien ne dit qu’il ne va pas jouer LA carte qui va vous obliger à poser la votre sur un tas complet et donc ramasser le tas ! La manche se termine lorsque les joueurs n’ont plus de cartes en main. Le décompte des tête de bœuf est fait et une nouvelle manche recommence. Le 6 qui prend se joue en plusieurs manches jusqu’à ce qu’un joueur atteigne les 66 points.

Maintenant que les règles de bases ont été vues, passons aux 28 nouvelles cartes de cette extension. Grâce à ces nouvelles cartes vous allez pouvoir vous sortir de situation compliquées et éviter de vous manger une dizaine de tête de bœuf en un seul coup. Pour ce jeu chaque joueur aura 12 cartes numéro, au lieu de 10 pour les règles simples, et 3 cartes spéciales. Faisons maintenant un petit tour des nouvelles cartes et des possibilités qu’elles offrent aux joueurs. Ces cartes sont données en plus des cartes de bases.

  • la carte 5e série : elle permet d’ajouter une 5ème série de carte. Si vous êtes en difficulté avec vos cartes et que vous êtes le joueur qui va ramasser le tas énorme de tête de bœuf, il est temps de sortir votre carte spécial et d’ajouter une 5ème colonne au jeu. Vous voilà sauvé pour ce tour
  • la carte 7 qui prend : comme son nom l’indique, elle vous permet de poser votre 6ème carte sans avoir à ramasser le tas.C’est donc le joueur qui posera la 7ème carte qui aura l’honneur de récupérer le tas, attention à ce que se ne soit pas vous au prochain tour
  • la carte insérer : elle vous permet d’insérer votre carte entre deux cartes d’une rangée. Mais attention, si votre carte est la 6ème de la colonne vous devez la ramasser, même si votre carte n’est pas en dernière position
  • la carte remplacer : comme tous les joueurs retournent les cartes en même temps, vous découvrez à ce moment là que votre carte va vous faire ramasser un gros tas de points négatif parce que votre voisin à la carte juste en dessous de la votre. Vous ne voulez pas ramasser le tas ? Rien de plus facile. Sortez votre carte « remplacer » et échangez la carte que vous vouliez jouer par une autre carte de votre tas, ce qui vous permettra d’éviter de ramasser un tas
  • la carte glisser : avec cette carte vous pouvez déplacer la carte numéro d’une colonne vers une autres colonne à condition que les cartes se suivent. Par exemple vous pouvez déplacer la carte 22 d’un tas pour l’installer dans une autre colonne où se trouvent des cartes inférieur à 22
  • la carte stop : en posant cette carte sur une série, vous bloquez cette dernière, plus personne ne peut poser de carte et plus personne ne peut ramasser le tas. Cette carte peut être sympa à jouer lorsque la colonne où vous devez poser votre carte arrive à la 6ème carte. Posez donc votre stop à la place de la 6ème carte et ensuite posez votre carte numéro dans la colonne la plus approprié. Attention, il ne peut pas avoir plus de deux cartes stop en même temps sur la table
  • la carte négatif =positif : elle transforme les points négatif d’une seule carte que vous avez ramassez, en points positifs. Par exemple vous récupérez la carte 55 qui compte 7 tête de bœufs, utilisez votre carte bonus et retirez vous 7 points négatifs en enlevant de votre tas 7 cartes avec une tête de bœuf par exemple.

Lorsque vous ramassez un tas de carte il vous est possible d’échanger une de vos cartes bonus. Défaussez la et récupérez une nouvelle dans la pioche. A la fin de la 1ère manche, comptez les points négatifs de tout le monde et repartez pour une seconde manche. A noter que s’il vous reste des cartes spéciales de la première manche vous pouvez les garder en plus des 3 nouvelles cartes qui vous seront distribuées. Contrairement au 6 qui prend, avec cette extension le jeu se joue en 2 manches uniquement et le gagnant est celui qui a le moins de points négatifs.

Intérêt et fun du jeu

Pour ma part j’adore le 6 qui prend, c’est toujours très drôle d’observer ses amis monter des stratégies de malade pour finalement se taper la tas où il y a le plus de tête de bœuf. Que de soirées de fou rire avec ce jeu. Pour ce qui est de l’extension, j’avoue ne pas forcement accrocher, elle permet trop de se sortir de mauvaises passes, le jeu s’en retrouve un peu moins marrant car il est toujours possible de poser une carte qui va vous évitez la punition des têtes de bœufs. Même si cette extension apporte des choses intéressantes, je préféré largement jouer au jeu de base qui est beaucoup plus punitif.

Le 6 qui surprend

En conclusion, le 6 qui surprend est une bonne extension mais on peut largement s’en dispenser, le jeu est plus drôle, plus fun et surtout plus punitif sans ses cartes spéciales. L’extension permet en revanche de jouer beaucoup plus rapidement puisqu’elle se joue en 2 manches uniquement. C’est également une bonne façon de diversifier le jeu et éviter de s’en lasser trop vite. NAAAAAAAAn je déconne ! On ne se lasse pas du 6 qui prend !

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de plateau en cliquant ici.

Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator.Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

Aenean libero quis, et, luctus lectus nec