[Bar à jeux] Midnight Exchange : minuit l’heure du crime

Midnight Exchange

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon avis sur Midnight Exchange le jeu où  vous allez camper des malfrats de luxe !

Prix : 17,90€
Temps moyen : 20 minutes
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 8+
Auteur : Wilfried Fort, Marie Fort
ÉditeurBlue Orange (version fournie par l’éditeur)
Illustrateur : Sylvain Aublin
Mécanisme : Rapidité, Stratégie, Echange

Midnight Exchange, c’est quoi ?

Avant de débuter cette review, petite info concernant la sortie du jeu. Avec la situation sanitaire actuelle le jeu, qui devait sortir fin novembre, se voit repoussé au 12 mars 2021.

Dans Midnight Exchange vous campez des cambrioleurs qui doivent dérober les meilleurs butins afin de les échanger au marché noir. Il s’agit d’un jeu de fouille, de rapidité, de stratégie et d’échange. On vous explique tout ça en détail !

Mais alors, comment on y joue ?

Pour cette review nous avons testé le jeu à 4, chose qui devient difficile vu le contexte actuel, c’est également pour cela que mes reviews prennent plus de temps à sortir. On ferme la parenthèse et on enfile son plus beau masque de cambrioleur et on part à la pêche au magot !

Comme je le disais plus haut, Midnight Exchange mélange de la stratégie, de la vitesse et de l’échange de butins. Le but étant de récupérer un maximum de butins afin de les échanger au marché noir dans le but de récupérer des cartes prestiges, ce sont ces cartes qui vous octroieront vos points de victoire. Et comme dans la plupart des jeux, le joueur ayant marqué le plus de points remporte la partie.

La partie se déroule en trois phases :

  • fouille : lors de cette phase de jeu tous les joueurs fouillent simultanément avec une seule main, l’autre étant posé près de votre tableau d’identité (que vous choisissez au moment de mettre en place le jeu). Mais ils fouillent quoi ? Ils fouillent les tuiles lieux qui sont posées face cachée dans l’aire de jeu. Ces tuiles vous donnent des objets qui seront échangés lors de la phase d’échange. A vous de bien regarder les cartes prestiges disponibles sur l’aire de jeu. Ces cartes demandant toutes des ressources différentes. Vous allez devoir remplir toutes les conditions afin de récolter ces cartes et emporter les points qui vont avec. Mais revenons à notre fouille. Nous fouillons donc les tuiles lieux à une seule main et tous ensemble. Dans ces jetons se trouvent donc des objets à collectionner pour vos échanges, mais aussi des clés, il en existe deux sortes : les clés en fer et les clés en laiton. Les clés en fer vous donnent le droit de fouiller les jetons de couleur violette et les clés en laiton vous donne accès aux jetons de couleur orange. Si vous n’avez aucune clé vous devrez vous contenter de fouiller les bleus. Lors de la phase de fouille vous devrez poser les objets récupérés dans les encoches prévues à cet effet sur votre plateau d’identité (six jetons max donc). Durant toute la phase de fouille il vous est possible de reposer dans l’aire de jeu les jetons dont vous n’avez aucune utilité, seules les clés ne peuvent pas être reposées.
  • fin de fouille : lorsqu’un joueur a les six jetons qu’il convoitait il dit « un » et pose la tuile comportant le numéro 1 devant lui. Les autres joueurs peuvent continuer leur fouille, le second fait de même et ainsi de suite. Les joueurs cessent leur fouille lorsqu’il ne reste plus que la tuile 4 sur l’aire de jeu. Ces tuiles vous donnent l’ordre dans lequel vous allez jouer pour la phase échanges.
  • échanges : lorsque tous les joueurs ont terminé leur phase de fouille, l’échange peut commencer. C’est à ce moment que vous allez échanger les jetons piochés pendant votre fouille. Dans la phase échanges deux possibilités s’offrent à vous : soit vous payez le coût en butin d’une carte marché noir pour récupérer l’un des objets d’art présent sur cette carte, soit, vous payez toujours le butin demandé, mais vous pouvez récupérer une des cartes prestiges disponible sous cette carte. Par exemple, j’ai besoin de récupérer un objet d’art en particulier, ce dernier est disponible au marché noir pour deux lingots d’or et un collier. Je donne les deux lingots d’or et le collier que j’ai en ma possession, je les repose face visible au centre de l’aire de jeu et je récolte mon précieux butin. Ou alors je convoite une carte prestige qui me demande de débourser un lingot et un lot de pierres précieuses, je donne donc mon butin, que je place au centre de l’aire de jeu face visible et je place la carte convoitée à côté de mon plateau d’identité. Lorsque j’ai fini mes échanges c’est au joueur ayant la tuile numéro 2 de faire son troc. Et ainsi de suite. Lorsque tout le monde a terminé ses échanges nous repartons en phase 1. On continue de jouer jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’objet d’art dans le sac ou qu’il n’y ait plus de cartes prestiges. Puis on compte les points.

Pour marquer un maximum de points vous allez devoir tenter de compléter vos cartes prestiges, chaque étape complète vous donne des points. Par exemple j’ai une carte prestige qui demande trois tableaux (ces tableaux sont à récupérer lors de la phase d’échanges, ce sont les objets d’art disponibles au marché noir), si sur ma carte j’ai pu mettre qu’un seul tableau je marque 5 points, 2 tableaux j’ai 9 points et enfin les 3 j’ai 14 points. Une carte prestige non complète rapporte également des points, ces derniers sont visibles en bas à gauche. Mais vous pouvez également marquer des points grâce à vos objets d’art :

  • 1 point par objet d’art argenté encore présent sur le plateau d’identité
  • 2 points pour les objets dorés
  • 3 points pour chaque pièce unique remportée. Les pièces uniques sont les cartes de collection n’ayant aucun emplacement pour y incruster des objets d’art

Voila, je vous ai expliqué en gros comment jouer à Midnight Exchange, les règles ne sont pas compliquées à comprendre et le jeu se prend en main rapidement, je n’ai donc pas besoin d’entrer plus dans les détails.

Et le packaging dans tout ça ?

Côté packaging j’ai tout de suite adoré la boîte de jeu, elle m’a donné envie de plonger dans l’univers des cambrioleurs de luxe. Les illustrations de Sylvain Aublin sont simples mais efficaces, elles vous plongent sans problème dans l’univers du cambriolage, des marchés noirs et objets de luxe. La majorité du matériel est en carton renforcé ce qui devrait vous permettre de garder votre jeu en bon état pendant un moment. En résumé, c’est simple mais efficace.

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Au final on a beaucoup aimé notre expérience dans l’univers du cambriolage. Comme je l’ai déjà dit les règles sont plutôt simples à comprendre, les mécaniques de jeu se mettent en place rapidement, c’est fluide et sans prise de tête. Le jeu est un bon mélange de rapidité et de stratégie, tous nos coups doivent être réfléchis rapidement. Il faut de suite jeter son dévolu sur une carte prestige ou un objet d’art et s’empresser de récolter le butin nécessaire à l’échange, si on réfléchit trop, ou qu’on est trop lent au moment de le phase de fouille, vous pouvez rapidement devenir le dernier joueur à faire ses échanges et lorsque vous êtes dernier bah il ne vous reste que ce que les autres joueurs n’ont pas voulu, il se peut donc que la carte prestige où les objets d’art sur lesquels vous aviez misé, ne soit tout simplement plus disponibles.

En tout cas pour notre petit groupe de 4, Midnight Exchange est adopté, c’est rapide, simple et efficace. On a hâte de sortir de cette crise sanitaire pour faire découvrir le jeu à d’autres passionnés de jeux de société !

En résumé, Midnight Exchange est un savant mélange de stratégie, de rapidité et d’échange. Il est facile à comprendre, les mécaniques se mettent en place sans difficultés et les illustrations fonctionnent bien. C’est un jeu qu’on a hâte de pouvoir faire découvrir à d’autres amis, il a toute sa place dans nos ludothèques ! 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu via les commentaires sous l’article si l’avez testé vous aussi. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam. N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris, ou encore nos tests et autres dossiers. Et ce n’est pas fini : nos autres tests de jeux de plateau peuvent également vous intéresser !

5 2 votes
Évaluation de l'article
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Luc Ha
Jean Luc Ha
1 mois il y a

superbe !

Mot de passe oublié

Praesent sem, eget dapibus felis Curabitur ipsum velit, pulvinar