[Bar à jeux] Mysterium Park : chichi, beignets, chouchou et visions

Mysterium Park

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon avis sur Mysterium Park le jeu coopératif mystique.

Prix : 22,50€
Temps moyen : 30 minutes
Nombre de joueurs : 2 à 6
Âge conseillé : +10
Auteurs : Oleg Sidorenko, Oleksandr Nevskiy
Éditeur : Libellud (version fournie par l’éditeur)
Illustrateurs : Xavier Collette, M81 Studio
Mécanisme : Ambiance, Observation, Déduction, coopération

Mysterium Park, c’est quoi ?

Mysterium est un jeu de coopération et de déduction dans lequel vous devrez allier vos réflexions afin de découvrir le meurtrier du directeur du parc d’attraction et aider son fantôme à trouver le repos.

Mais alors, comment on y joue ?

Pour cette review nous avons effectué le test à trois adultes. 

Dans Mysterium Park il y a 2 équipes, mais les 2 équipes sont alliées et non ennemies. D’un côté les médiums et de l’autre côté le fantôme. Ce dernier joue en solo et va tenter de faire comprendre ses visions aux médiums, afin de résoudre la mystérieuse mort du directeur du parc.

Avant de débuter faisons un petit tour du côté de la mise en place. Comme je le disais au dessus il y a 2 équipes et donc 2 mises en place.

Pour le fantôme :

Il place 1 carte intrigue face visible devant lui, c’est cette carte qui va lui montrer les personnes à faire deviner aux médiums (on revient plus en détail sur ce point un peu plus tard). Il garde 2 autres cartes intrigues face cachée à côté de lui (elles seront nécessaires pour les manches 2 et 3). Il installe les 84 cartes vision non loin de lui et en pioche 7 qu’il garde à proximité. Ce sont ces cartes qui aideront les médiums à découvrir leur personnage ou lieu (ou pas). Et enfin, les 3 jetons ticket, ces derniers sont utiles si vous souhaitez changer tout ou une partie des cartes vision que vous avez en main.

Pour les médiums :

installez le plateau bien au milieu de l’aire de jeu et visible par tous. Placez le jeton compte-tour sur 1. Lors de la première manche, installez 9 cartes personnages face visible sur le plateau. Lors de la seconde vous installerez 9 cartes lieux.  Chaque médium choisit un jeton innocent et un pion intuition de la couleur de son choix. Ca y est vous êtes prêt à mener l’enquête.

Le jeu se déroule en 3 manches :

  • innocenter des suspects : lors de cette manche le fantôme, à l’aide de ses cartes visions, va tenter de faire découvrir qui sont les personnages innocents. Pour savoir quels sont les suspects et quels sont les innocents, le fantôme va se référer à la carte intrigue qu’il a devant lui. Sur cette carte il doit se concentrer sur la couleur des pions des médiums, on va dire bleu et blanc ici. Le fantôme doit donc tenter de faire deviner les personnages qui correspondent aux couleurs des médiums. Pour les faire deviner il va devoir créer une vision avec les 7 cartes visions qu’il a en main. Si ces cartes ne lui conviennent pas il peut les changer toutes ou quelques unes uniquement, grâce à ses jetons ticket (attention il n’y en a que 3, c’est parfois très peu !). Lorsqu’il a créé sa vision il la donne au médium concerné. Les médiums ont le droit de réfléchir ensemble pour percer le mystère de la vision. Chaque médium aura droit à sa vision. La vision peut comporter une ou plusieurs cartes. Lorsque les médiums pensent avoir compris la vision, ils installent leur jeton intuition sur le personnage et demande au fantôme s’ils ont bien interprété la vision ou non. Si un des médiums se trouve sur la case témoin, le fantôme doit lui faire savoir, le médium installe alors le jeton témoin sur la case correspondante et déplace son jeton intuition sur un nouveau personnage. Si  les médiums ont réussi à décrypter la vison et donc trouvé le bon personnage, ils installent le jeton innocent sur cette case et retirent la carte personnage. Si certains médiums n’ont pas découvert le bon personnage, on fait avancer le jeton compte-tour d’un tour et le fantôme va pouvoir redonner des cartes visions afin de donner de nouveaux indices aux médiums n’ayant pas découvert le bon personnage. Note : le fantôme doit toujours avoir 7 cartes en main. Lorsque tous les médiums ont résolu la vision on peut passer à la manche 2. Si les médiums ne parviennent pas à résoudre le mystère avant que le jeton compte-tour arrive sur le 6, c’est perdu ! Vous n’avez pas résolu l’affaire et le fantôme viendra vous hanter jusqu’à la fin de vos jours. Le fantôme récupère les cartes qui sont posées sur les cases vides, selon sa carte intrigue. Il y a 3 cartes, elles vous serviront lors de la manche 3.
  • Eliminer les lieux potentiels : cette manche se déroule exactement de la même manière que la manche 1 sauf que cette fois on recherche des lieux et non plus des personnages. Le fantôme, quant à lui, dispose d’une nouvelle carte intrigue devant lui. Si tous les médiums parviennent à trouver on passe à l’étape 3, sinon c’est perdu.
  • Identifier le coupable et le lieu du crime : bravo, vous avez réussi à décrypter toutes les visions un peu bizarres que vous a envoyé le fantôme, il est maintenant l’heure de trouver le coupable ! Pour cette dernière étape il ne reste que 3 cartes personnages et 3 cartes lieux. Aléatoirement le fantôme va placer les 3 personnages sur la deuxième ligne du plateau de jeu, puis les 3 cartes lieux de la troisième ligne du plateau de jeu. Les cartes sont placées face visible. Pour cette ultime étape, le fantôme va devoir faire deviner le lieu et le personnage en se basant sur le chiffre romain qui se trouve sur son ultime carte intrigue. Il doit donc faire deviner une colonne et non plus une carte. Mais attention, ça se corse un peu ! Pour ce dernier coup le fantôme n’a droit qu’à une seule et unique vision, et cette dernière sera composée de 2 cartes pas plus ! Le fantôme va donc devoir se déchirer dans sa vision pour faire deviner la bonne colonne aux médiums. Si les médiums découvrent le meurtrier et le lieu, la partie est gagnée, grâce à vous le fantôme peut enfin se reposer. Au contraire si vous ne trouvez pas, le pauvre fantôme devra vous hanter jusqu’à la fin de vos jours.

Quelques petites précisions :

  • Le fantôme n’a pas le droit d’interagir avec les médiums lorsque ces derniers sont en phase de réflexion, par contre il peut les écouter discuter, ce qui peut l’aider pour ses prochaines visions. 
  • Tout au long du jeu les médiums ont le droit et c’est plus que conseillé même, de discuter ensemble des visions. Chacun a sa façon de voir les choses et d’y réfléchir. Discuter peut vous aider à trouver plus facilement. 

Et le packaging dans tout ça ?

Que dire ? Ce jeu est tout simplement superbe. Les illustrations sont grandioses et j’ai eu envie de prendre en photo chaque carte tant elles sont toutes superbement travaillées. Le matériel est de qualité, évidement il faudra manipuler les cartes avec délicatesse, mais elles sont si belles qu’en prendre soin sera tout naturel. Les pions en forme de boules de cristal vous plongeront facilement dans votre rôle de médium. Vraiment tout est parfaitement réalisé et vous plonge dans l’univers du parc d’attraction hanté.

Vraiment, un grand bravo à Xavier Collette et M81 Studio pour l’excellent travail d’illustrations. 

Au final, on s’éclate ou on passe ?

Au final on a adoré Mysterium Park. L’ambiance est là, on s’imprègne facilement du parc d’attraction hanté, j’ai presque réussi à sentir les pommes d’amour. Le jeu en lui même est facile à comprendre et à prendre en main, il n’y a vraiment aucun point de difficulté ou d’incompréhension, tout est clair et limpide. 

On a vraiment beaucoup aimé deviner et faire deviner les visions. C’est un exercice d’une grande difficulté car personne ne voit les mêmes choses et personne ne pense de la même manière. Lorsque vous êtes le fantôme et que les médiums discutent de votre vision, c’est super frustrant de les entendre partir à l’opposé de ce que vous vouliez faire deviner, mais vous ne pouvez rien dire, rien faire car cela pourrait les influencer. C’est vraiment un grand moment de voir à quel point on est tous différent dans la réflexion. Par exemple je devais faire deviner un lieu qui ressemblait à une balade en amoureux sur une rivière, les médiums eux-mêmes avaient prononcé le mot amoureux. Je me suis donc basée là dessus pour leur donner une carte vision? Sur cette carte se trouvait un cupidon, une bombe et un tas d’autres objets. Et bien aucun des médiums ne s’est concentré sur le cupidon, le pauvre a été complètement oublié. Ils sont partis à mille lieux de ce que j’avais en tête. Je ne vous dit pas comme j’avais envie de leur crier qu’ils partaient complètement à l’opposé. Mais grâce à mon écoute j’ai pu décrypter un peu leur façon de réfléchir et leur donner la bonne carte pour les amener à la bonne réflexion.

C’est vraiment intéressant de voir à quel point on est tous différents dans la réflexion, je sais je l’ai déjà dit mais c’est juste dingue.

Enfin bref, on a vraiment adoré le jeu et on a enchaîné les parties histoire de tous passer par la case fantôme, car d’après certains « il est facile ce jeu », mais quand c’est ton tour de créer des visions, bah c’est pas la même chose, la preuve on a perdu la partie. Je pense que j’ai été meilleur fantôme que mes deux compagnons de jeu, ou alors ils ont une meilleure réflexion que moi, on ne saura jamais. Tout ce qu’on sait c’est que la seule partie gagnée c’est celle ou j’étais le fantôme.

 

En résumé, Mysterium Park c’est un énorme coup de cœur, tant par les illustrations que par les mécaniques de jeu. Un jeu facile à comprendre, facile à mettre en place, aux mécaniques plus qu’intéressantes. C’est un jeu que je sortirai facilement entre amis et même si l’ambiance du jeu se veut glauque (on est quand même dans un parc d’attraction hanté) ça ne vous empêchera pas d’avoir quelques bonnes tranches de rires lorsqu’ils faudra résoudre les visions du fantôme. 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu via les commentaires sous l’article si l’avez testé vous aussi. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam. N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris, ou encore nos tests et autres dossiers. Et ce n’est pas fini : nos autres tests de jeux de plateau peuvent également vous intéresser !

0 0 voter
Évaluation de l'article
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

mi, consequat. tempus id venenatis, quis ut venenatis