[Bar à jeux] Qwirkle : le jeu au nom imprononçable

Qwirkle

Dans ce nouveau numéro du « bar à jeux », je vous propose mon modeste avis sur Qwirkle, le jeu plus facile à jouer qu’à prononcer  

Prix : 31€50
Temps moyen : 30 minutes à 1h 
Nombre de joueurs : 2 à 4
Âge conseillé : 6+
Auteur : Susan McKinley Ross
Éditeur : Iello (ce jeu vient de ma ludothèque personnelle)
Illustrateur : n/a
Langue : FR

Qwirkle c’est quoi  ? 

Le Schmilblick, non le Qwirkle, est un jeu de réflexion de placement de tuiles. C’est un domino remis au goût du jour, et ça fonctionne ! Son but est d’aligner des tuiles selon leurs couleurs ou leurs formes, en tentant de réaliser les combinaisons qui rapporteront le plus de points

Mais alors, comment on y joue ?

Le Qwirkle, c’est plus simple à jouer qu’à prononcer (oui je l’ai déjà dit, mais j’aime bien). En début de jeu, chaque joueur pioche 6 tuiles qu’il pose devant lui de façon à ce que ses adversaires ne puissent pas les voir. Le joueur qui peut poser le plus de tuiles commence la partie. 

Il y a plusieurs façon de poser ses tuiles, soit selon la couleur, soit selon les formes. Il y a 6 formes différentes ainsi que 6 couleurs. Vous devez poser vos tuiles de façon à marquer le plus de points, le summum étant de faire un Qwirkle. Mais comment le fait-on, ce Qwirkle ? Et bien c’est simple, mon bon monsieur : si vous avez une ligne complète avec 6 tuiles de la même couleur (donc 6 tuiles de formes différentes) ou 6 tuiles ayant la même forme (donc chaque tuile d’une couleur différente). Dans ce cas, le Qwirkle vous rapporte 6 points bonus. A chaque fois que vous posez une ou plusieurs tuiles, vous devrez en piocher autant dans le sac en tissu. Veillez à  toujours avoir 6 tuiles devant vous ! 

Pour compter les points, c’est facile aussi : vous comptez chaque tuile qui compose votre ligne. Par exemple, si vous posez une étoile verte dans une ligne où il y a déjà 3 étoiles mais qu’en même temps votre étoile verte est collée à un rond vert, cela vous fera 6 points. Vous comptez la ligne d’étoile ainsi que la ligne de couleur. Vous comprenez donc que lorsque vous faites un Qwirkle, vous gagnez au minimum 12 points ! C’est tout bénéf’ ! 

La partie se termine lorsqu’il n’y a plus de tuiles dans la réserve et qu’un joueur s’est débarrassé de toutes celles qu’il avait devant lui. Ce petit veinard marque alors 6 point bonus pour avoir terminé en premier.

Le vainqueur n’est pas celui qui pose toutes ses briques, mais bien celui qui a le plus de points. 

Et le packaging dans tout ça ?

Nous avons ici une version sans boîte en carton, uniquement dans un sac en toile accompagné de ses 108 tuiles en bois peintes et de sa règle de jeu. Pour bousiller les tuiles, je pense qu’il va falloir y aller fort, donc vous pouvez considérer que votre Qwirkle tiendra toute votre vie, pour votre plus grand bonheur. Le packaging est simpliste mais suffisant. De par sa taille et son sac de transport, vous pourrez emporter votre Qwirkle dans toutes vos soirées avec vos amis. 

Au final, on s’éclate ou on passe ?  

Alors oui ! Un grand oui, même. Qwirkle est un jeu au top. Il se comprend facilement, se joue sans prise de tête. Bien évidement, vous allez devoir réfléchir où poser vos tuiles, mais en même temps vous allez devoir faire attention de ne pas poser LA tuile qui va offrir le Qwirkle à votre adversaire. Il faudra donc réfléchir, mais il est inutile de passer 3 jours à établir des plans de foufou pour poser la tuile qui vous donnera les 6 points bonus car le placement de votre/vos adversaires peut chambouler toutes vos réflexions faites en amont. 

 

En résumé, Qwirkle est un excellent jeu de réflexion que je conseille vraiment à tous. De part sa simplicité, il est facilement accessible à un très large public. C’est un jeu convivial et sans prise de tête. A la maison, nous, on adore. Et on ne dit jamais non à une partie de Qwirkle ! 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre  compte curateur Steam.

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos divers avis sur des films ou des séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris mais aussi nos tests et dossiers. Et c’est pas fini, nos autres tests de jeux de plateau devraient également vous intéresser.

 

 

0 0 vote
Article Rating
Co-fondatrice de Try aGame, commandante du Normandy et Championne du Monde 2016 de Farming Simulator. Responsable du crash du Normandy, elle s’est retirée sur Terre pour devenir rédactrice pour Try aGame !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
vel, dolor. id ut mi, sem, Phasellus dapibus pulvinar Aenean amet,