[Bar à jeux] UNDO : Le printemps des cerisiers et Ruelle Pourpre

Undo

Enfilez votre costume de Tisseur du Destin et prenez les choses en main ! Undo vous offre l’opportunité de voyager dans le temps ! N’attendez plus et allez sauver des vies !

Prix : 11,90 €
Temps moyen : 60 min
Nombre de joueurs : 2 à 6
Âge conseillé : 10+
Auteur : Michael Palm & Lukas Zach
Éditeur : Gigamic
Illustrateur : Léa Fröhlich et Lisa Lenz
Mécaniques : cartes, narratif, coopératif
Version Le printemps des cerisiers fournie par l’éditeur.

UNDO, c’est quoi le topo ?

Les joueurs incarneront des Tisseurs du Destin. Une personne va mourir quelque part dans le monde, et le but sera de changer son destin avant qu’elle ne connaisse pas cette fin tragique. Ils devront voyager à des moments stratégiques de sa vie et faire des choix qui auront des conséquences positives ou pas. Ces choix permettront de gagner ou de perdre des points (même de ne rien gagner du tout) et selon le score la partie sera remportée ou non.

Le printemps des cerisiers : Un homme est retrouvé mort au sol dans son salon avec un verre de vin cassé et une photo à ses côtés.

Ruelle pourpre : Un homme criblé de balles et sans vie gît sur le sol dans une ruelle sombre tout près d’un bar. Une main sur sa cravate et l’autre tenant un ours en peluche.

Un troisième scénario, Prisonnier du passé est également disponible.

Undo

Le printemps des cerisiers

Voyons ça de plus près…

Les joueurs disposent de 12 moments clés (cartes Histoire) de la vie de la victime dont le moment de son décès.
Chaque joueur, chacun à tour de rôle, va révéler une carte Histoire disposée devant lui et la lire à voix haute. Chaque voyage utilise une carte Temps, il y a neuf voyages à réaliser.
Chaque carte Histoire comporte un indice qui peut être révélé en lisant la carte Indice située en dessous de la carte. Il faut utiliser une carte Loupe pour la lire. Le joueur peut choisir n’importe quel indice dont la carte Histoire a été retournée.
Un choix se pose à fin du texte de la carte Histoire. Les joueurs devront choisir entre trois propositions. Selon la réponse, A, B ou C, la carte Destin correspondante est retournée et les Tisseurs du Destin gagnent ou perdent des points. Il se peut également qu’il n’y ait aucun changement.
Un résultat positif indique que le destin a été amélioré, négatif, le destin a été empiré ou zéro, rien n’a été changé, la victime se dirige vers ce dénouement tragique.
À la fin du 9e voyage, les joueurs comptabilisent leurs points et regardent s’ils ont réussi ou non leur mission. L’histoire originale est à lire pour ceux qui veulent être sûrs d’avoir tout compris.

J’ai joué à trois joueurs, très bonne configuration pour moi. On pourrait même y jouer en solo mais on perd ce côté vivant.

On se prend au jeu, on réfléchit à fond pour trouver les liens entre chaque carte. Chacun donne ses hypothèses, on rebondit pour dénouer les fils de l’histoire.

Il n’y a pas d’impact sur le futur en temps réel, cela peut être un peu frustrant quand on commence par le passé mais il faudrait tellement plus de cartes. Ici, on a affaire à un petit jeu d’enquête qui se joue le temps d’une soirée.

J’ai refait une partie suite à ma défaite en gardant les cartes positives comme si elles avaient été déjà vues (donc comptabilisées dans les voyages) afin de rectifier le score et comprendre l’histoire.
Je ne trouve pas d’intérêt à refaire plus car le jeu deviendrait lassant et trop long.

Elle sont apprises durant la première partie. C’est clair, pratique et facile.

Très simple, rapide et très agréable pour lancer rapidement une partie quand on a peu de temps.

Il n’y a que des cartes dans une petite boîte que l’on peut emporter partout. Les illustrations de cartes sont jolies et sont dans le thème. Chaque scénario a son propre style de cartes et sa propre police d’écriture.

Chacun lit une carte à son tour, on réfléchit ensemble pour faire les meilleurs choix possibles. Les parties sont vivantes, il n’y a pas de temps mort.

Je trouve les scénarios de ces deux jeux bien ficelés. Les parties sont immersives, nous faisant ressentir une réelle volonté de sauver la vie de la victime.
Le thème du Printemps des cerisiers est plus captivant que Ruelle Pourpre même si ce dernier s’appuie sur des faits historiques pour apporter de la profondeur à l’histoire.

Récapitulons : UNDO m’a plu un peu, beaucoup ou à la folie ?
(ou pas du tout…)

UNDO est un bon petit jeu qui vous fera passer un bon moment avec vos amis ou en famille.
Tout le monde y va de sa petite hypothèse, c’est très intéressant.
Petite préférence pour Le printemps des cerisiers qui est selon moi, scénaristiquement plus captivant que Ruelle pourpre.

note5 ghost stories viticulture joraku cowboy bebop everdell
Amusement
Interaction
Réjouabilité

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Retrouvez nos autres tests de jeux de plateau en cliquant ici.

0 0 voter
Évaluation de l'article
Très grande passionnée de jeux de société et jeux vidéo ❤️
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié

non efficitur. consequat. dolor. felis luctus sed leo commodo eleifend odio