[Critique] Goblin Slayer T.11 & Goblin Slayer Year One T.7

Goblin Slayer Year One Kurokawa critique manga

La série principale de Goblin Slayer et son spin-off ne semblent pas s’essouffler et c’est tant mieux : ce sont désormais leurs tomes 11 et 7 respectifs que nous accueillons en France.

 

• Type d’ouvrages : mangas de type seinen
• Public(s) : post-adolescents, adultes
• Maison d’édition : Kurokawa
• Auteurs : Kumo Kagyu (scénario), Kento Sakaeda (dessins de Goblin Slayer), Kousuke Kurose (dessins de Goblin Slayer Year One)
• Mentions utiles : ouvrages mis à disposition par les Éditions Kurokawa (article non-sponsorisé)
Liens vers les articles précédents à ce sujet : cliquer ici.

 

Goblin Slayer Tome 11 : ranger vs palouf’, suite et fin

Ce tome 11 marque la fin de l’arc du paladin gobelin avec des combats en haute montagne et un affrontement final entre le héros et son ennemi du moment. Un duel au sommet, littéralement, qui repousse les limites physiques et stratégiques du Crève-Gobelin. Ce tome est ainsi l’occasion de refermer cet arc et d’en démarrer un nouveau via l’arrivée d’un petit nouveau à la guilde des aventuriers. Un jeune débutant arrogant et insupportable qui n’a qu’une obsession : chasser du gobelin…

Ce volume de la série principale de Goblin Slayer propose de l’intensité, un véritable duel, ainsi qu’un nouvel arc intéressant qui semble placer l’exterminateur de gobelin professionnel dans le rôle du mentor. Une évolution bienvenue, qui entraînera sans doute un développement du personnage en le mettant face à un jeune aventurier animé de la même rage que lui au début de son apprentissage. Pendant ce temps, la jeune prêtresse devra également faire face à elle-même et à ses propres démons afin de faire ses preuves vis-à-vis de la guilde qui étudie sa montée en rang.

GS Year One Tome 7 : période d’examen

Le spin-off de Goblin Slayer entame lui aussi son nouvel arc avec l’arrivée de l’examinatrice, un personnage haut-gradé de la guilde des aventuriers qui s’étonne de voir l’un d’entre eux n’accepter que des quêtes d’extermination de gobelin malgré des états de service irréprochables. Ainsi débute l’arc de l’examen, avec l’introduction de ce personnage féminin au charisme incroyable qui va accompagner le Crève-Gobelin afin de le juger sur le terrain et déterminer si celui-ci mérite de monter d’un rang.

A l’instar du tome précédent, le tome 7 de Goblin Slayer Year One est un joli pavé bien épais de 244 pages. soit environ une cinquantaine de pages (et 30 centimes) de plus que le format habituel. On ignore les raisons d’un tel changement de format ni si celui-ci se maintiendra dans la durée, mais on apprécie celui-ci qui  nous en donne pour notre argent. Et niveau contenu, Goblin Slayer Year One continue d’être un spin-off intéressant en retraçant les premières années du héros avec des aventures et des personnages signes d’intérêt.

Qu’il s’agisse de la série principale ou de son spin-off, Goblin Slayer se maintient en terme de qualité d’histoire. On prend toujours autant de plaisir à suivre les aventurs du Crève-Gobelin et de celles et ceux qui croisent sa route, tout comme on apprécie observer le développement personnel de chacun. De plus, le trait maîtrisé de Kusouke Kurose sert toujours à merveille l’intrigue principale, et Kento Sakaeda accompli un véritable travail d’orfèvre en reproduisant le style de Kourose de façon quasi-identique dans Year One afin de ne pas dépayser les lecteurs et les lectrices. Ces deux séries de mangas forment un joli tandem qu’il serait dommage de ne pas suivre en simultané.

 

Vous pouvez réagir à cet article avec un commentaire ou sur les réseaux sociaux via Facebook / Twitter / Instagram, et vous abonner à notre compte curateur Steam afin de retrouver nos tests PC. Pour suivre nos inénarrables péripéties en direct ou en différé, sachez que nous sommes aussi sur Twitch !

N’hésitez pas non plus à aller vous promener sur notre site, pour y découvrir nos tests de jeux et autres dossiers, ainsi que divers avis au sujet de films ou de séries, ainsi que des guides et astuces pour vos jeux favoris. Et ce n’est pas fini : nous testons aussi des jeux de plateau !

0 0 votes
Évaluation de l'article
Co-fondateur de Try aGame, pinailleur en chef, amateur de belles histoires et fier papa de cette espiègle petite manette qui squatte chaque page du site. Vous pouvez me suivre sur Twitter et Mastodon
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Mot de passe oublié