Days Gone : Notre preview après une session de 2h de jeu

days gone

Nous avons eu la chance de jouer environ deux heures à Days Gone. Nous vous livrons ici nos impressions accompagnées d’une vidéo de gameplay.

Alors que la hype s’intensifie en même temps que l’impatience autour de Days Gone, nous avons eu le droit à une session privée d’environ deux heures de jeu. Une des exclusivités PlayStation 4 attendues au tournant se doit de rassurer les joueurs en attente depuis déjà plusieurs mois. Nous vous livrons ici un avis sans vergogne ni retenue et tant pis s’il y a des déçus car oui il y en a aura c’est certain. Notre article mêlera description et critiques du jeu afin que vous appréhendiez au mieux la vidéo (non-commentée) qui l’accompagne. Avant toute chose, petit rappel de ce que Days Gone vous proposera :

Endossez le rôle de Deacon St. John, un ancien motard hors-la-loi devenu chasseur de primes, et partez en quête d’une raison de vivre dans un univers où règne la mort. Fouillez des villes abandonnées à la recherche de ressources pour fabriquer des armes et objets précieux, ou liez-vous à d’autres rescapés pour subsister en pratiquant le commerce… ou des activités plus violentes.
Après l’effondrement de l’humanité face à la maladie et à de féroces créatures, les mutants, la moindre erreur pourrait bien s’avérer fatale dans le désert hostile du Nord-Ouest Pacifique.

A moto Deacon !

Un monde dans lequel votre moto sera votre meilleure amie, à vous de la bichonner comme il se doit, de l’améliorer, de la réparer, de la rassasier en essence, etc. Sans elle, il sera difficile d’explorer ce monde et, surtout, impossible de survivre. Malheureusement, la conduite de votre bécane vous donnera du fil à retordre tant la maniabilité est mauvaise sans parler de l’absence de sensation de vitesse malgré le « boost ». Les joueurs de Ghost Recon Wildlands comprendront… Et gare par où vous passez car votre moto subira des dégâts que vous pourrez cependant limiter en appréhendant au mieux l’atterrissage de votre bécane. Ceci dit, le level design vous offrira une grande liberté de mouvements et d’itinéraires, histoire de tracer votre route comme vous le souhaitez. Surtout qu’il y aura pas mal de passages où vous devrez compter uniquement sur vos pattes.

A pied, vous embarquerez avec vous un petit inventaire des plus complets et basiques : arme de poing, fusil, arme spéciale, armes de jets, objets de soins et de diversion. Le tout présenté dans une roue façon The Last of Us dans laquelle vous pourrez crafter des objets à condition de détenir les éléments nécessaires : Cocktails Molotov, Silencieux, Kit médical, etc. Sachez que dans Days Gone, en plus de votre barre de vie, vous avez une barre d’endurance qui vous permet de courir et de vous bastonner. Si elle arrive à zéro, votre personnage ne sera plus en état de fournir un effort de ce type alors il faudra garder un œil dessus. En plus de tout cela, Deacon possède une paire de jumelles qui permet de marquer les ennemis afin d’éviter d’être surpris mais quand on voit la faiblesse de l’IA, on peine à croire que cela arriverait. Enfin, il possède aussi deux capacités spéciales : l’une lui permettant de ralentir le temps afin de mieux ajuster ses tirs et l’autre lui permettant de scanner les environs alentour afin de déceler des indices et autres loots.

Gare aux mutants et autres créatures

Dans cet Oregon revisité, vous croiserez des ennemis humains dont certains appelés les Rippers qui semblent sortir tout droit de Mad Max, des animaux sauvages tels des loups et des ours et, enfin, les différentes classes de mutants allant des Têtards à la grosse brute en passant par les Grouilleurs. Certains ennemis sont plus forts en bande alors que d’autres évoluent seuls. Choisissez bien le moment pour vos affrontements car vous risquerez bien de mourir prématurément. Un mot sur les combats qui mêlent QTE et action tout en consommant de l’endurance. La violence se fait bien ressentir et les animations sont plutôt bien réussies. Une approche furtive est néanmoins conseillée sous peine de gaspiller beaucoup de munitions ou d’user vos armes de poing (batte de baseball, barre de fer, etc.). Et n’espérez pas ramasser du loot sur les cadavres… Il vous faudra explorer les lieux à la recherche d’objets.

Ce monde hostile dans ses moindres recoins regorge toutefois de zones calmes : les Campements. Dirigés par des humains dont il faudra gagner la confiance pour espérer faire du commerce contre quelques Crédits (la monnaie locale). Au programme, il vous sera possible de cuisiner les plantes que vous avez cueillis ainsi que la viande d’animaux chassés. Un marchand vous rachètera les oreilles de mutants que vous aurez tuées tandis qu’un autre vous vendra armes et munitions. Enfin, un mécanicien vous permettra d’améliorer votre moto. Rien d’extraordinaire en somme.

Impression de déjà-vu et revu

Lors de votre exploration du monde de Days Gone, il vous sera possible d’accomplir des missions annexes telles que : tuer tous les mutants d’une zone infestée, brûler un nid de mutants ou encore prendre possession de camps ennemis qui vous débloquera une destination de voyage rapide. Bien entendu, ces missions vous rapporteront des points d’expérience à dépenser dans l’arbre de compétences de Deacon. Cet arbre se divise en trois catégories : Combat rapproché, Combat à distance et Survie. En plus de nouvelles capacités, ces trois points amélioreront vos caractéristiques suivantes : Santé, Endurance et Concentration de combat.

Enfin, l’univers du jeu est plutôt crédible à l’instar des graphismes dont certains devraient user du mode photo tellement certains paysages sont beaux. Malgré tout, Days Gone, en développement depuis six ans, souffre d’un retard trop marqué. Arrivant en fin de génération et empruntant beaucoup d’éléments de gameplay à droite à gauche (TLOU, Uncharted, Far Cry), il manque clairement de personnalité. Passer les premières heures de la nouveauté, l’engouement de tuer des mutants et devenir l’homme à tout faire d’un monde vu et revu risque fort de baisser. Reste à savoir ce que le scénario nous réserve car tout le mystère y réside. En soi, les inquiétudes de The Toby One datant du premier avis qu’il s’était fait se sont malheureusement révélées légitimes.

Avant de vous laisser regarder la vidéo, nous vous rappelons que Days Gone sortira le 26 avril 2019 en exclusivité sur PlayStation 4. N’hésitez pas à nous poser des questions en commentaires ou nous dire ce que vous pensez de cette preview. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre. Ci-dessous la vidéo de gameplay, attention au spoil à la fin avec deux cutscenes :

Grand aventurier, Gabs consacre sa vie a la recherche d'OST en tout genre en jouant à différents jeux. La légende raconte que c'est lui qui aurait appris à Link comment jouer de l'ocarina...

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Mot de passe oublié

porta. fringilla amet, leo elementum neque. Lorem ut sed